La langue française

Brabançon, brabançonne

Définitions du mot « brabançon, brabançonne »

Trésor de la Langue Française informatisé

BRABANÇON, ONNE, adj. et subst.

A.− Adj. Qui appartient, qui se rapporte au Brabant ou à ses habitants.
1. Dans le domaine du lang. :
1. Cibo, qui parle avec un accent brabançon, s'en excuse, ayant fait à Louvain ses études, et dit : « Sire, les gens à fières attitudes Sont des félons; ... » Hugo, La Légende des siècles,Les Conseillers probes et libres, 1859, p. 496.
2. ZOOLOGIE
Cheval brabançon ou, p. ell., un brabançon. Cheval de trait originaire du Brabant :
2. C'étaient des bœufs, des moutons, des lapins et un beau cheval brabançon, bien tondu, bien pansé, tout prêt à être attelé au carosse d'un bourgmestre. A. France, La Vie littéraire,t. 2, 1890, p. 319.
Terrier brabançon :
3. Je termine à peine, lorsqu'une griffe dure gratte le bas de ma porte. J'ouvre tout de suite, car c'est la patte quémandeuse d'une petite terrière brabançonne qui « travaille » dans la première partie du spectacle. Colette, La Vagabonde,1910, p. 47.
3. GASTRON., loc. À la brabançonne. Avec une ,,garniture pour grosses pièces de boucherie, composée d'endives braisées, de pommes de terre fondantes et de jets de houblon, liés au beurre ou à la crème`` (Lasnet 1970).
B.− Subst. Habitant ou originaire du Brabant.
Spéc., subst. fém. La Brabançonne. Hymne national belge.
Au plur., HIST. Les Brabançons. Aventuriers engagés comme mercenaires dont les compagnies dévastèrent la France durant le Moyen Âge. Les Brabançons étaient logés à Saint-Denis, et pillèrent cruellement la ville (Barante, Hist. des ducs de Bourgogne,t. 3, 1821-24, p. 182).
PRONONC. ET ORTH. : [bʀabɑ ̃sɔ ̃], fém. [-sɔn]. Lar. 19e. ,,On dit aussi Brabantin, ine`` (cf. aussi Nouv. Lar. ill.). Lar. 20eenregistre également la forme brabantien qui ,,s'emploie parfois pour brabançon``.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. Ca 1175 subst. breibançon « qui est du Brabant » notamment « mercenaires originaires du Brabant pour la plupart, au Moyen Âge » (Chr. de Troyes, Chevalier charrette, éd. W. Foerster, 4237); 1174-91 Brabançon (Proverbe au vilain, 179a dans T.-L.); 2. a) 1890 adj. zool. cheval brabançon, supra ex. 2; 1948 subst. masc. p. ell. (Cendrars, Bourlinguer, p. 73); b) 1910 adj. terrière brabançonne, supra ex. 3; 1922 subst. fém. (Colette, La Maison de Claudine, p. 213). Dér. de Brabant, nom d'une province de Belgique, lat. Brabantia, Bragobantus Pagus, au viiies. (P. Deschamps, Dict. de géogr., Paris, G. P. Maisonneuve et Larose, 1964); suff. -on*; brabançons « bandes de mercenaires » empr. au lat. médiév. brebantiones « id. », ca 1145 (Guillaume Le Petit, chanoine de Newbury, Lib. 2, cap. 27 dans Du Cange, s.v. Brabanciones, 725b).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 34.

Wiktionnaire

Adjectif

brabançon \bʁa.bɑ̃.sɔ̃\

  1. (Géographie) Relatif à l’ancienne province belge du Brabant.
    • Karl lui raconta tout avec la prolixité guerrière d’un vieux soldat ; comment les troupes anglaises, brabançonnes et impériales, conduites par Édouard III lui-même, étaient venues mettre le siège devant Cambrai, brûlant et ravageant tout […] — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Elle avait comme Bruges, de hautes tours, dont l’une, au milieu de la plaine brabançonne, semblait le plus beau geste du pays. — (Pierre Nothomb, Les Barbares en Belgique, 1915)
  2. (Géographie) Relatif à la province belge du Brabant flamand.
  3. (Géographie) Relatif à la province belge du Brabant wallon.

Nom commun 1

brabançon \bʁa.bɑ̃.sɔ̃\ masculin singulier

  1. Langue parlée en Belgique et aux Pays-Bas.
  2. Un des deux dialectes principaux du néerlandais, aux côtés du hollandais, employé dans des régions de Belgique et des Pays-Bas.

Nom commun 2

brabançon \bʁa.bɑ̃.sɔ̃\ masculin (pour une femme on dit : brabançonne)

  1. Brigand armé qui vivait de pillage et de rapines.

Forme d’adjectif

brabançonne \bʁa.bɑ̃.sɔn\

  1. Féminin singulier de brabançon.

Nom commun

brabançonne \bʁa.bɑ̃.sɔn\ féminin (pour un homme on dit : brabançon)

  1. Brigande armée qui vivait de pillage et de rapines.

Forme d’adjectif

brabançonne \bʁa.bɑ̃.sɔn\

  1. Féminin singulier de brabançon.

Nom commun

brabançonne \bʁa.bɑ̃.sɔn\ féminin (pour un homme on dit : brabançon)

  1. Brigande armée qui vivait de pillage et de rapines.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « brabançon »

De Brabant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « brabançon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brabançon brabɑ̃sɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « brabançon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « brabançon »

  • Les pompiers brabançons wallons ont été appelés à intervenir à plusieurs reprises, mercredi soir et durant la nuit, en raison des fortes pluies qui se sont abattues sur la province, a-t-on appris jeudi matin auprès de leur zone de secours. sudinfo.be, Fortes pluies: plusieurs interventions nocturnes des pompiers brabançons
  • Une fillette a été renversée par une voiture, jeudi en fin d’après-midi à Nethen, dans l’entité brabançonne de Grez-Doiceau, a-t-on appris vendredi auprès du parquet du Brabant wallon. sudinfo.be, Une fillette de 8 ans renversée par une voiture à Nethen
  • Une fillette a été renversée par une voiture, jeudi en fin d’après-midi à Nethen, dans l’entité brabançonne de Grez-Doiceau, a-t-on appris vendredi auprès du parquet du Brabant wallon. sudinfo.be, Une fillette de 8 ans renversée par une voiture à Nethen

Traductions du mot « brabançon »

Langue Traduction
Anglais brabantine
Espagnol brabanzón
Italien brabante
Portugais brabanção
Source : Google Translate API

Synonymes de « brabançon »

Source : synonymes de brabançon sur lebonsynonyme.fr

Brabançon

Retour au sommaire ➦

Partager