La langue française

Boccage

Sommaire

  • Définitions du mot boccage
  • Phonétique de « boccage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « boccage »
  • Traductions du mot « boccage »
  • Synonymes de « boccage »

Définitions du mot boccage

Trésor de la Langue Française informatisé

BOCAGE2, BOCCAGE, subst. masc.

MÉTALL. Fonte mélangée aux laitiers et extraite par petits fragments grâce au bocardage. La quantité de fonte varie avec le type de four employé : dans les fours ordinaires, on charge 200 à 275 kilogrammes de bocages (R. Barnerias, Manuel des aciéries,1934, p. 50).
Rem. 1. Synt. ,,On dit aussi fonte de bocage`` (Lar. 19e, Lar. encyclop.); des bocages de fonte (M.-A. Muller, M.-P. Roger, Évolution de la fonderie de cuivre, 1903, p. 254). 2. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
Prononc. et Orth. : [bɔka:ʒ]. Homon. bocage1. La majorité des dict. admet bocage ou boccage. Cependant DG, ainsi que Quillet 1965 enregistrent uniquement bocage. Étymol. et Hist. 1834 (E. Biot, Manuel du constructeur des chemins de fer, 223 dans Quem.); 1863 bocage ou boccage (Littré). Issu par substitution de suff. (-age*) de bocard1*.

Phonétique du mot « boccage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
boccage bɔkkaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « boccage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « boccage »

Langue Traduction
Anglais boccage
Source : Google Translate API

Synonymes de « boccage »

Source : synonymes de boccage sur lebonsynonyme.fr
Partager