La langue française

Blocaille

Sommaire

  • Définitions du mot blocaille
  • Étymologie de « blocaille »
  • Phonétique de « blocaille »
  • Évolution historique de l’usage du mot « blocaille »
  • Citations contenant le mot « blocaille »
  • Traductions du mot « blocaille »
  • Synonymes de « blocaille »

Définitions du mot « blocaille »

Trésor de la Langue Française informatisé

blocaille , subst. fém.« matériau formé de débris de briques et de moellons, de petites pierres » (Lar. Lang. fr.)

Trésor de la Langue Française informatisé

blocaille , subst. fém.« matériau formé de débris de briques et de moellons, de petites pierres » (Lar. Lang. fr.)

Wiktionnaire

Nom commun

blocaille \blɔ.kaj\ féminin

  1. (Maçonnerie) Matériau formé de débris de briques et de moellons, de petites pierres.
    • Venons aux digues en blocaille. […] Les digues en blocaille usitées sur la Durance & dans autres rivières de la ci-devant Provence, ne sont autre chose qu’un simple mur, plus ou moins épais, construit sur le gravier, dont le parement a très-peu de retraite & dont la base est défendue par une berme. — (Jean-Antoine Fabre, Essai sur la théorie des torrens et des rivières, 1797)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BLOCAILLE. n. f.
Voyez BLOCAGE.

Littré (1872-1877)

BLOCAILLE (blo-kâ-ll', ll mouillées, et non blo-kâ-ye) s. f.
  • Terme de maçonnerie. Pierres trop minces, trop peu agrégées, pour servir de pierres d'appareil.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « blocaille »

De bloquer et -aille.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « blocaille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
blocaille blɔkaj

Évolution historique de l’usage du mot « blocaille »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « blocaille »

  • Le 27 mars 1894, on vote donc la construction d’un Palais d’hiver, à la mode anglaise du Cristal Palace, susceptible de réunir « la plus grande somme possible des attractions de la station », détaille le maire Henri Faisans. Il souhaite imiter le palmarium du Jardin d’acclimatation de Paris et fait appel à son architecte, Émile Bertrand. Les travaux, qui coûteront 1 162 000 francs à la Ville, associée à d’autres actionnaires, dureront cinq ans. Les délais, comme le budget, sont maîtrisés. Seul souci, on ne construit pas très solide, et les murs en « blocaille » signeront par la suite la fragilité de l’édifice. Mais le 29 octobre 1899, le « Visitor’s Newspaper » de Pau peut annoncer la prochaine ouverture d’un Palais d’hiver qui devait donner « à la vie paloise son cachet suprême d’art et de gaîté », et attirer « l’élite de la société la plus élégante ». SudOuest.fr, Un Palais pour passer l’hiver au soleil

Traductions du mot « blocaille »

Langue Traduction
Anglais rubble
Espagnol escombro
Italien rubble
Portugais rubble
Source : Google Translate API

Synonymes de « blocaille »

Source : synonymes de blocaille sur lebonsynonyme.fr
Partager