La langue française

Blettissement

Sommaire

  • Définitions du mot blettissement
  • Étymologie de « blettissement »
  • Phonétique de « blettissement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « blettissement »
  • Citations contenant le mot « blettissement »
  • Traductions du mot « blettissement »

Définitions du mot blettissement

Trésor de la Langue Française informatisé

Blettissement, subst. masc.(H. Camefort, A. Gama, Sc. nat., 1960, p. 352; suff. -(e)ment*).Maturité avancée. [blεtismɑ ̃] ou [ble-]. Pour [ε] ouvert ou [e] fermé, cf. blettir. On trouve aussi blétissement, avec l'accent (Besch. 1845). Il y a de même hésitation entre blettissure et blétissure (Ibid.). Blessissement et blessissure en revanche n'ont pas de var. avec l'accent. 1reattest. 1826 (Mozin-Biber t. 1); dér. du part. passé de blettir, suff. -ement (-ment1*).

Wiktionnaire

Nom commun

blettissement \blɛ.tis.mɑ̃\ masculin

  1. Modification que subissent certains fruits charnus, et qui paraît consister tantôt en une maturation (les nèfles), tantôt en un véritable commencement de décomposition (les poires).
    • Les fruits arrivent à maturité en septembre ou octobre, mais ne sont consommables qu’après blettissement. — (Annie-Jeanne Bertrand, ‎Bernard Bertrand, La cuisine sauvage des haies et des talus, 2007)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BLETTISSEMENT (blè-ti-se-man) s. m.
  • Modification que subissent certains fruits charnus, et qui paraît consister tantôt en une maturation (les nèfles), tantôt en un véritable commencement de décomposition (les poires).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « blettissement »

Blettir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Composé de blettir, blettisse et -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « blettissement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
blettissement blɛtisœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « blettissement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « blettissement »

  • Les balades bucoliques bruchoises font découvrir de curieux fruits anciens. Ainsi, au détour d'un chemin, un magnifique néflier ancien a l'habitude de donner de beaux fruits de saison. En effet, la nèfle est un fruit d'hiver ancien très original. «Originaire du Caucase et d'Arménie, sa consommation est attestée depuis l'Antiquité jusqu'au Moyen Âge en Europe du sud-est. Elle a la particularité de ne pas être consommable à maturité car elle est trop dure et trop acerbe à cause de la richesse en tannins du mésocarpe. Elle ne peut être consommée qu'après blettissement. La récolte, de fait, a lieu à complète maturité, en général après les premières gelées. Le blettissement consiste à disposer les fruits sur un lit de paille pendant une quinzaine de jours. Il se produit alors une fermentation naturelle qui modifie la composition chimique du mésocarpe et le ramollit. Le fruit blet est sucré, mais ne contient pas de saccharose, seulement un mélange de glucose et du fructose (sucre inverti) et un peu d'alcool. La nèfle a un goût un peu vineux qui se rapproche de celui de la pomme. Elle peut se consommer nature, une fois débarrassée de la peau et des pépins, mais aussi servir à faire des confitures (pas facile à réaliser pour un résultat moindre), des compotes ou du ratafia». ladepeche.fr, Bruch. Les nèfles, fruits d'hiver - ladepeche.fr
  • Récolte: La récolte des fruits intervient assez tard, généralement en octobre, après les premières gelées. Les nèfles doivent être conservées plusieurs semaines dans un local aéré, jusqu’à l’amollissement ou blettissement de la pulpe qui les rend consommables Le Figaro.fr, Néflier commun, régal de l’automne
  • La nèfle, fruit sphérique appelé autrefois "cul de chien" est aplatie, avec un calice persistant, et mesure 3 à 5 cm de diamètre. De couleur brune, les nèfles mûres sont charnues, douces et juteuses. Elles sont meilleures après les premières gelées et un début de blettissement qui leur fait perdre leur astringence. Sur le plan nutritif, la nèfle (40 kcal/100g) renferme des tanins, des sucres, de la pectine, des acides organiques (malique et tartrique) ainsi que des vitamines B et C. Binette & Jardin, Néflier (Mespilus germanica) : plantation, culture, entretien
  • Le mespilus germanica ou néflier commun. (SNHF)C'est pour cela que je vous recommande d'acheter votre néflier à un producteur local ou régional qui vous fournira un arbuste adapté à votre terrain. Les nèfles se récoltent tard en saison. Les fruits doivent subir une ou deux gelées sur l'arbre. Ils ne sont consommables qu'après blettissement. Franceinfo, Jardin. Redécouvrons le néflier
  • Ce fruit est très répandue en Algérie, notamment dans les belles maisons coloniales, la nèfle est un fruit à la forme singulière, à mi-chemin entre le fruit de l’églantine et la petite pomme et qui pousse surtout dans les régions ensoleillées, comme le sud de la France. Sa peau est orangée et sa chair blanchâtre entoure cinq noyaux qui ne sont pas du tout comestibles. La nèfle a aussi la particularité de devoir être consommée bien après sa maturité car son goût est avant cela bien trop acerbe. Quand elle est en phase de blettissement, elle devient même plus sucrée et prend alors un goût qui rappelle celui de la pomme voire parfois du vin rouge. Dégustée seule, en confiture ou transformée en liqueur, on peut aussi la retrouver en accompagnement de certains plats salés, justement pour son goût aviné. http://www.lebuteur.com, Bien-être : Les nèfles font-elle grossir ?

Traductions du mot « blettissement »

Langue Traduction
Anglais core breakdown
Source : Google Translate API
Partager