La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « black-out »

Black-out

Définitions de « black-out »

Trésor de la Langue Française informatisé

BLACK-OUT, subst. masc.

A.− Établissement de l'obscurité totale dans une ville, ordonné comme mesure de défense passive contre les attaques aériennes nocturnes; p. anal. obscurcissement total d'une ville (dû à une panne d'électricité par exemple) :
1. Le black-out était total. Nuit sans lune. Paris était complètement englouti dans les ténèbres; on ne distinguait même pas la silhouette du Moulin Rouge. Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 62.
Spéc., MÉD. ,,Anopsie des aviateurs`` (Méd. Biol. t. 1, 1970).
B.− P. métaph. domaine du journ. et de l'inform.Faire le black-out. Faire le silence sur les nouvelles, les informations :
2. « Mon confrère est dans sa famille », lui affirma [à Luc] le remplaçant (...) on pouvait prendre cette discrétion pour un black-out. H. Bazin, Lève-toi et marche,1952, p. 173.
Spéc. ,,... silence observé par un gouvernement au sujet de certains événements et l'absence de commentaires officiels ayant trait à des tractations politiques`` (Aquist. 1966).
Rem. Attesté dans Lar. 20e, Lar. encyclop., Rob., Quillet 1965, Dub.
PRONONC. ET ORTH. : [blakawt]. Dub. transcrit [blakaut] et Warn. 1968 [blakɑwt]. Lar. encyclop. souligne que le mot est invariable.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1941 (Aragon, Le Crève-cœur, p. 41). Anglo-amér. black-out, à l'orig. terme de théâtre « action d'éteindre les feux de la rampe pour augmenter l'effet de scène » (FEW t. 18, pp. 24-25) et pendant la 2eguerre mondiale, p. transpos. de sens « obscurcissement » « réalisation de l'obscurité totale au dehors en vue de dépister les raids nocturnes de l'ennemi » (Bél.). Recensé dans Roget's Thesaurus comme terme d'astronaut. et d'aviation.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 6.

Wiktionnaire

Nom commun - français

black-out \bla.ka.ut\ masculin

  1. Variante de blackout.
    • Les rues étaient déjà noires, écrasées sous le poids du black-out. — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, page 74)
    • C’était une nuit de 1942 en Égypte, les armées de Rommel approchaient du Caire et le black-out ensevelissait la ville. — (Patrick Modiano, Livret de famille, Gallimard, collection Folio, 1977, page 149)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « black-out »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
black-out blakku

Évolution historique de l’usage du mot « black-out »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « black-out »

  • Dans le silence des rues et du black-out qui tombait en hiver vers cinq heures du soir et pendant lequel la moindre lumière aux fenêtres était interdite, cette ville semblait absente à elle-même. De Patrick Modiano / Discours de réception de son prix Nobel de littérature
  • Sur les réseaux sociaux, c’est le black-out total. Vous aurez surement remarqué que le fil d’actualité d’Instagram et Twitter est majoritairement composé de publications sur fond noir scandant l’égalité pour tous. Orelsan, Lomepal, Mister V…tous les artistes et célébrités s’indignent face à la justice sociale, et publient publications entièrement noircies ou communiqués dans lesquelles ils rappellent leur engagement pour l’égalité. Interlude, Tout ce qu'il faut savoir sur le Black Out Tuesday

Images d'illustration du mot « black-out »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « black-out »

Langue Traduction
Anglais blackout
Espagnol apagón
Italien blackout
Allemand stromausfall
Portugais apagão
Source : Google Translate API

Synonymes de « black-out »

Source : synonymes de black-out sur lebonsynonyme.fr

Black-out

Retour au sommaire ➦

Partager