La langue française

Bivalve

Définitions du mot « bivalve »

Trésor de la Langue Française informatisé

BIVALVE, adj. et subst. masc.

A.− Adj., ZOOL. (CONCHYLIOGIE.) Qui possède deux valves réunies par un ligament. Coquille bivalve.
P. métaph. :
1. ... mais que si l'homme aboutissait à Dieu, la création, pour aboutir à l'homme, partait de Dieu; de sorte que l'on retrouvait le Divin aux deux bouts, au départ comme à l'arrivée, et qu'il n'y avait eu de départ que pour en arriver à Dieu. Cette pensée bivalve me rassurait et je ne consentais plus à dissocier l'un de l'autre : Dieu créant l'homme afin d'être créé par lui; Dieu fin de l'homme. Gide, Journal,1942, p. 123.
P. anal.
1. BOT. [En parlant de certains organes] Qui est formé de deux parties. Capsule bivalve :
2. Du sable, presque uniquement agrémenté par cette étrange plante gris-vert dont enfin je puis voir le fruit : un beignet énorme, bivalve, tenant suspendu en son centre, au milieu d'une matière feutrée, filigranée, un paquet de graines. Gide, Voyage au Congo,1927, p. 833.
2. CHIR. [En parlant de certains instruments] Qui est formé de deux pièces réunies par une charnière. Spéculum bivalve (Catal. d'intruments de chir. [Collin], 1935, p. 136).
B.− Subst. masc. Coquille composée de deux valves réunies par un ligament; p. méton., le mollusque qu'elle renferme. Les huîtres, les moules sont des bivalves (Ac.1798-1932) :
3. ... en anatomisant l'animal qui habite le bénitier, la plus grande des bivalves connues, et dont toutes les parties doivent être très-apparentes : j'ai vu de ces coquilles aux Philippines; ... Voyage de La Pérouse,t. 4, 1797, p. 124.
Rem. Est donné au fém. par Ac. 1798 (supra ex. 3).
Prononc. : [bivalv]. Pour Fér. 1768 la 2esyll. est longue. Étymol. et Hist. I. 1716, 19 déc. subst. zool. (M. de Réaumur, Eclaircissements de quelques difficultés sur la formation et l'accroissement des coquilles dans Mém. de l'Ac. des Sc., ann. 1718, p. 303 : les coquilles à deux battants, ou bivalves). II. 1751 adj. id. (Encyclop.). I adaptation du lat. sc. bivalva attesté dans Théodore Gaza (trad. mort en 1478); 1558, Joubert, trad. de Rondelet, Hist. des poissons, II, 12 dans Barb. Misc. t. 8, no24 : ceux qui ont des coquilles fort dures et en ont deux creuses, qu'Aristote appelle δ ι ́ θ υ ρ α, Gaza bivalva, c'est-à-dire à deux huis ou portes. II dér. de valve*; préf. bi-*. Fréq. abs. littér. : 30.
BBG. − Barb. Misc. 8 1928-32, pp. 415-416.

Wiktionnaire

Adjectif

bivalve \bi.valv\ masculin et féminin identiques

  1. (Histoire naturelle) Qui est formé de deux pièces ou valves.
    • Coquille, coquillage bivalve.
    • La capsule du lilas, le noyau de la pêche sont bivalves.
    • La petite troupe foula un sable composé de débris de coquilles bivalves, d’os de seiche, et mélangé dans une grande proportion de peroxyde et de protoxyde de fer. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)

Nom commun

bivalve \bi.valv\ masculin

  1. (Zoologie) Coquillage composé de deux valves.
    • Les huîtres, les moules sont des bivalves.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BIVALVE. adj. des deux genres
. T. d'Histoire naturelle. Qui est formé de deux pièces ou valves. Coquille, coquillage bivalve. La capsule du lilas, le noyau de la pêche sont bivalves. Il s'emploie aussi comme nom masculin, en parlant des Coquillages. Les huîtres, les moules sont des bivalves.

Littré (1872-1877)

BIVALVE (bi-val-v') s. m.
  • Coquille composée de deux valves.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BIVALVE. Ajoutez : - REM. D'autres font bivalve féminin : Une bivalve très jolie. Le Dict. de l'Académie fait multivalve féminin, et univalve masculin. Bivalve, en soi, est un adjectif ; et, suivant qu'on sous-entendra mollusque ou coquille, le substantif bivalve sera masculin ou féminin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BIVALVE, adj. (Hist. nat. Conchiliog.) c’est par ce mot que l’on designe les coquilles qui sont composées de deux pieces, pour les distinguer des univalves & des multivalves. Voyez Coquille. (I)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bivalve »

Bis, deux, et valve.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot dérivé de valve avec le préfixe bi-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bivalve »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bivalve bivalv

Évolution historique de l’usage du mot « bivalve »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bivalve »

  • Le coquillage bivalve a fait son retour dans les eaux sétoises il y a quelques années. Et continue à se développer malgré l'attaque d'une bactérie tueuse. midilibre.fr, Menacée d'extinction, la grande nacre résiste à Sète - midilibre.fr
  • Mais les précieuses informations que fournit la coquille Saint-Jacques ne suffisent plus à satisfaire l’appétit de connaissances des chercheurs du LIA BeBest. En cause ? Sa courte durée de vie : de quatre à cinq ans. À la recherche d’archives contenant des périodes de temps longues, qui permettront de statuer sur l’impact de changements globaux, comme l’actuel réchauffement climatique, les scientifiques convoitent des bivalves longévives : la Laternula d’Antarctique, quadragénaire ; l’amande de mer Glycimeris glycimeris de la rade de Brest, dont la durée de vie est comprise entre 70 et 80 ans ; la mye Mya truncata de l’Arctique, l’Astarte ou le pitot Cyrtodaria siliqua, de fringants centenaires ; et, surtout, la palourde noire de Saint-Pierre-et-Miquelon, Arctica islandica : 500 ans de durée de vie ! Largement répandue sur les fonds sableux de l’archipel, celle-ci détient le record de longévité d’une espèce animale non coloniale, c’est-à-dire coraux exceptés. CNRS Le journal, Coquillages, les sentinelles des océans | CNRS Le journal
  • La moule fait partie de l'ordre des Mytilida, des mollusques bivalves. Des moules de bouchot, de Bouzigues ou d’ailleurs, la question est de savoir si vous allez acheter des moules avec ou sans barbe c'est à dire débyssussé. France Bleu, Le marché d'Anne Lataillade : L’ordre des Mytilida nous offre la moule
  • En avril 2015, l’équipe de Stephen Goff, du Howard Hughes Medical Institute de New York, avait montré que la néoplasie hémocytaire, cancer s’apparentant à une leucémie du fait qu’il touche l’hémolymphe (liquide circulatoire) des bivalves, était transmissible d’individu à individu, de la même manière qu’une maladie infectieuse. Les cellules cancéreuses sont génétiquement identiques d’un individu à l’autre, suggérant qu’elles proviennent d’un seul individu d’origine. , Leucémie des bivalves: d’une espèce à l’autre - Journal de l'environnement

Traductions du mot « bivalve »

Langue Traduction
Anglais bivalve
Espagnol bivalvo
Allemand zweischaligen
Portugais bivalve
Source : Google Translate API

Synonymes de « bivalve »

Source : synonymes de bivalve sur lebonsynonyme.fr

Bivalve

Retour au sommaire ➦

Partager