La langue française

Bistorte

Définitions du mot « bistorte »

Wiktionnaire

Nom commun

bistorte \bis.tɔʁt\ féminin

  1. (Botanique) Plante prairiale du genre des renouées; le nom scientifique de la renouée bistorte est Bistorta officinalis.
    • Étymologiquement, bistorte signifie, « 2 fois tordue » et fait référence à la forme singulière du rhizome, en forme de S. — (Annie-Jeanne Bertrand, ‎Bernard Bertrand, La cuisine sauvage au jardin, 2006)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BISTORTE. n. f.
T. de Botanique. Plante du genre des Renouées, nommée ainsi parce que les racines sont tortues et repliées en forme d'S.

Littré (1872-1877)

BISTORTE (bi-stor-t') s. f.
  • Terme de botanique. Espèce de renouée (polygonum bistorta, L.), dite aussi grande oseille.

HISTORIQUE

XIIIe s. Pourre [poudre] d'une herbe que li phisicien apelent bistorte, Alebrand, f° 28.

XVIe s. Bistorte ou serpentaire masle se plaist en l'ombre et en l'humidité ; il y en a de deux sortes, grande et petite, les deux aians leurs racines entortillées, d'où est venu leur nom, De Serres, 616.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BISTORTE, s. f. bistorta, (Hist. nat. bot.) genre de plante dont la fleur n’a point de pétales ; elle est composée de plusieurs étamines qui sortent d’un calice découpé. Le pistil devient une semence ordinairement triangulaire, & renfermée dans une enveloppe qui a servi de calice à la fleur. Ajoûtez au caractere de ce genre, que les fleurs sont disposées en épi, & que les racines sont charnues, tortues, repliées ordinairement les unes sur les autres, & garnies de chevelu. Il se trouve des especes de ce genre, qui, outre les fleurs & les semences, portent des tubercules qui poussent de petites feuilles & de petites racines. Tournefort, Inst. rei herb. Voyez Plante. (I)

Bistorta radice minus intorta, J. B. 3. 538. Ses racines sont seules en usage ; elles sont dessiccatives, astringentes, bonnes dans toutes les especes de pertes & de flux, dans le pissement de sang & l’incontinence d’urine ; on les croit alexipharmaques, salutaires dans les fievres pestilentielles ; elles résistent au poison, & l’on peut s’en servir dans les morsures & piquures d’animaux venimeux. (N)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bistorte »

 Dérivé de torte avec le préfixe bis-. Nommée ainsi parce que les racines sont tortues et repliées en forme d’S.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bis, deux fois, et torta, tordue (voy. TORS).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bistorte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bistorte bistɔrt

Évolution historique de l’usage du mot « bistorte »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bistorte »

  • Persicaria bistorta, la renouée bistorte, est une plante vivace appartenant à la famille des Polygonacées. C’est une espèce indigène de France, distribuée dans le nord de l’Europe jusqu’en Asie, présente surtout dans les massifs montagneux. Elle s’y développe sur les prairies humides, le long des fossés, ou dans les bois clairs. La renouée bistorte fait une excellente plante d’ornement, tant que le climat n’est pas excessivement chaud en été. Elle structure agréablement les massifs, remarquable dès qu’on lui laisse suffisamment d’espace. auJardin.info, Renouée bistorte, Persicaria bistorta : planter, cultiver, multiplier
  • Si les bouïnes, alias la renouée bistorte, sont peut-être davantage présentes dans certains prés autour de Fay-sur-Lignon et du plateau du Mézenc, on en trouve aussi à Tence. , Tence : c'est le temps des "bouïnes" - La Commère 43
  • La bouïne, aussi appelée renouée bistorte, est une plante qui pousse en altitude, dans les coins humides. À Freycenet-la-Cuche, elle se cueille sur le plateau du mont Mézenc. Ce légume sauvage des montagnes y est utilisé pour faire une bonne soupe. Cuisinée avec des oignons, des pommes de terre et une pointe de crème fraîche, la bouïne est l'ingrédient idéal pour un parfait velouté. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 24/05/2019 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 24 mai 2019 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français. LCI, Freycenet-la-Cuche : une soupe aux bouïnes en attendant les temps chauds | LCI
  • En salade, soupe ou tisane, différentes feuilles ou fleurs comestibles ont été trouvés ou abordées dans le jardin d’enfants : le laiteron, le chénopode bon henri, le sureau, l’épilobe, la menthe, la calament, le pissenlit, le crépi, l’achillée millefeuille, l’alchémille, le trèfle, les plantains, les bourses à pasteurs, la mauve, le rumex, la tanaisie, le bouillon blanc, le crucifère, la renouée bistorte, la consoude, la pourcelle, l’armoise, la pensée sauvage ou violette, le trèfle, l’oxalis, la bourrache, le myosotis, le coquelicot, le millepertuis, l’inule grande aunée, l’angélique, la bruyère, la reine des prés, l’aubépine… mais aussi le frêne appelé « arbre des centenaires », le bouleau (dont on extrait le sirop)… , Lalouvesc : ils ont appris à cuisiner avec ce qu'offre la nature - La Commère 43

Traductions du mot « bistorte »

Langue Traduction
Anglais bistort
Portugais bistorta
Source : Google Translate API

Synonymes de « bistorte »

Source : synonymes de bistorte sur lebonsynonyme.fr

Bistorte

Retour au sommaire ➦

Partager