La langue française

Binauriculaire

Sommaire

  • Définitions du mot binauriculaire
  • Étymologie de « binauriculaire »
  • Phonétique de « binauriculaire »
  • Évolution historique de l’usage du mot « binauriculaire »
  • Citations contenant le mot « binauriculaire »
  • Traductions du mot « binauriculaire »

Définitions du mot binauriculaire

Trésor de la Langue Française informatisé

BINAURICULAIRE, adj.

Qui est relatif ou qui appartient aux deux oreilles. Synon. plus usité biauriculaire.Audition binauriculaire, stéthoscope binauriculaire.
Prononc. Seule transcr. dans Littré : bi-nô-ri-ku-lê-r'. Étymol. et Hist. 1875 physiol. (F.-P. Le Roux, Sur les perceptions binauriculaires dans Comptes rendus de l'Ac. des Sc., t. 80, p. 1073). Composé de auriculaire* et du lat. bini « deux (objets) formant paire ».

Wiktionnaire

Adjectif

binauriculaire \Prononciation ?\

  1. Qui appartient aux deux oreilles.
    • Perception binauriculaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BINAURICULAIRE (bi-nô-ri-ku-lê-r') adj.
  • Qui appartient aux deux oreilles. Perception binauriculaire, Le Roux, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LXXX, p. 1073.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « binauriculaire »

Lat. bini, deux, et auriculaire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Composé de bini et de auriculaire → voir biauriculaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « binauriculaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
binauriculaire bɛ̃orikylɛr

Évolution historique de l’usage du mot « binauriculaire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « binauriculaire »

  • Toujours en 1917, Perrin met au point le myriaphone et le télésitemètre, dit « écouteur Perrin ». Ces dispositifs reposent sur le principe de l’écoute binauriculaire : des cornets géants, telles de grandes oreilles, captent l’énergie sonore s’engageant dans un tuyau. Testées à la Direction des inventions, ils donneront lieu à tout un ensemble d’images fixes et animées. CNRS Le journal, Des inventions signées Jean Perrin | CNRS Le journal

Traductions du mot « binauriculaire »

Langue Traduction
Anglais binaural
Source : Google Translate API
Partager