La langue française

Biliverdine

Définitions du mot « biliverdine »

Wiktionnaire

Nom commun

biliverdine \bi.li.vɛʁ.din\ féminin

  1. (Anatomie) Pigment biliaire de couleur verte, intermédiaire de la dégradation de l'hème.
    • Chez les mammifères, la quasi-totalité de la biliverdine est transformée en bilirubine grâce à la biliverdine reductase
    • Un précurseur de la bilirubine : la biliverdine. — (Biologie Médicale - Volume 39, 1950)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « biliverdine »

(Siècle à préciser) Composé, sur le modèle de bilirubine, de bile et verdine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « biliverdine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
biliverdine bilivɛrdin

Évolution historique de l’usage du mot « biliverdine »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « biliverdine »

  • Après 5-10 jours, une ecchymose vire vert-jaune. C’est parce que les molécules d’hème sont dégradées par une enzyme, formant ainsi de la biliverdine, qui se trouve à être verte. La biliverdine est à son tour décomposée en bilirubine, qui est jaune. La bilirubine est par la suite envoyée vers le foie et elle est éliminée.   Le Journal de Montréal, Pourquoi les ecchymoses changent-elles de couleur? | JDM
  • La question agitait les naturalistes depuis Darwin : pourquoi, des merles aux étourneaux, des centaines d’espèces d’oiseaux pondent-elles des œufs bleu-vert pâle ? Une étude américaine, menée sur 32 œufs de tisserin gendarme allant du blanc au bleu ciel, apporte la première explication convaincante. Une coquille teintée par la biliverdine, un pigment biliaire vert, est en effet le fruit d’un excellent compromis de l’évolution : ce pigment lui assure un effet « parasol » (il est assez foncé pour masquer les radiations ultraviolettes du soleil, qui provoquent des mutations), sans pour autant induire un effet « voiture noire » (trop foncé, il augmenterait l’absorption des radiations infrarouges, qui feraient surchauffer l’oisillon). , Science et Technologie | Pourquoi des oiseaux pondent des œufs bleus
  • La Nouvelle-Guinée compte plus d’une centaine d’espèces de lézards. Parmi elles se cachent six intrus : des lézards au sang vert. Rappelons que les lézards, comme tous les vertébrés, ont normalement le sang rouge, une couleur due à l'hémoglobine. On savait que la couleur verte du sang de ces reptiles hors du commun est due à l’accumulation d’une substance appelée biliverdine, résultant d’une mauvaise dégradation des globules rouges. Zachary Rodriguez, du Muséum de sciences naturelles de Baton Rouge, aux États-Unis, et ses collègues, ont essayé de comprendre comment ce caractère est apparu et pourquoi il a été sélectionné au cours de l’évolution. Pourlascience.fr, Aux origines des lézards au sang vert | Pour la Science
  • Ils ne sont pas tous verts. Du moins extérieurement. Car à l'intérieur, ils le sont bien: les tissus, les os, la langue, les muscles et le sang arborent un beau vert brillant. Ces lézards vivent sur les hauteurs de la province de Madang au nord-ouest de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Si leur sang est vert, c'est qu'une molécule verte, la biliverdine, est présente en si grande quantité qu'elle masque la couleur de leurs globules rouges. Et pour tout autre être vivant, une telle concentration de biliverdine serait fatale. D'où l'intérêt de l'étude de ces surprenants reptiles. Le Figaro.fr, Le mystère des lézards au sang vert
  • La propriétaire d’une golden retriever en Allemagne a découvert un intrus de couleur vert menthe parmi les autres chiots tout à fait normaux qui venaient de naître, rapporte l’hebdomadaire Stern. Causée par le pigment biliverdine provenant du placenta, la couleur disparaîtra néanmoins bientôt. , Un chiot golden retriever de couleur inhabituelle naît en Allemagne - Sputnik France
  • En dépit de sa rareté dans la littérature scientifique, l’origine de cette couleur atypique n’est pas tout à fait inconnue. Il s’agit généralement du contact avec le pigment dit « biliaire biliverdine » dans l’utérus. OhChouette! - Actualité scientifique et dernières découvertes, Pourquoi ce chiot golden retriever est né vert – OhChouette!
  • C’est ce qui arrive quand les ou un des petits toujours dans l’utérus entrent en contact avec la biliverdine, qui est un pigment vert qu’on retrouve dans la vésicule biliaire. Ce pigment se serait retrouvé dans le liquide amniotique et aurait donc teint le pelage du chiot. TVA Nouvelles, Un chiot pas comme les autres | TVA Nouvelles
  • Les chercheurs ont d’abord pensé que ces grenouilles pourraient émettre une fluorescence rouge, car elles contiennent un pigment appelé biliverdine. Normalement, la biliverdine colore en vert les tissus et les os des amphibiens. Cependant, chez certains insectes, les protéines liées à la biliverdine émettent une faible fluorescence rouge, explique Carlos Taboada, herpétologiste (spécialiste des amphibiens) à l’université de Buenos Aires, en Argentine. Mais chez la rainette ponctuée, la biliverdine s’est révélée être une fausse piste. Pourlascience.fr, La première grenouille fluorescente a été découverte | Pour la Science

Traductions du mot « biliverdine »

Langue Traduction
Anglais biliverdin
Allemand biliverdin
Source : Google Translate API

Synonymes de « biliverdine »

Source : synonymes de biliverdine sur lebonsynonyme.fr

Biliverdine

Retour au sommaire ➦

Partager