La langue française

Bihoreau

Définitions du mot « bihoreau »

Trésor de la Langue Française informatisé

BIHOREAU, subst. masc.

Héron migrateur, aux mœurs nocturnes et dont le cri rappelle celui du corbeau. Synon. corbeau, héron de nuit :
Le passant qui pénétrait là le soir entendait crier les hulottes, les tette-chèvres, les bihoreaux et les crapauds-volants... Hugo, Quatre-vingt-treize,1874, p. 73.
Prononc. et Orth. : [biɔ ʀo]. Le mot se trouve sous la forme bihoriau(x) dans Besch. 1845, Lar. 19e, Littré, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e, Lar. encyclop. et sous la forme bihoreau dans DG et Quillet 1965. Étymol. et Hist. 1359-77 buhoreau « genre d'oiseau échassier » (Gaces, Deduiz, Ars. 3332, fo63 vodans Gdf. Compl. : perdriz et buhoreaux); 1543 bihoreaulx (Cl. Chappuis, Aigle qui a faict la poule devant le coq a Landreci, ibid.). Malgré l'hiatus chronol., prob. dimin. du m. fr. buor(t) « butor », terme de l'Ouest (1465, Compt. du R. René, p. 40, Lecoy dans Gdf.), vraisemblablement de même orig., d'ailleurs controversée, que butor*; si l'on admet, comme pour ce dernier, un lat. pop. *buti-taurus, buor(t) représenterait le résultat d'un amuïssement tardif de i entraînant la chute des deux t intervocaliques.
BBG. − Sain. Sources t. 3 1972 [1930], p. 244.

Wiktionnaire

Nom commun

bihoreau \bi.o.ʁo\ masculin

  1. (Ornithologie) Nom normalisé donné à trois genres et sept espèces d'échassiers de la famille des ardéidés (e.g. hérons, butors, etc.) de la taille du butor étoilé ou plus petits , qui nichent en colonies comme ce dernier, et dont on retrouve des espèces sur tous les continents (sauf l'Antarctique) (genres Gorsachius, Nycticorax et Nyctanassa).
  2. (Ornithologie) (En particulier) Synonyme de héron bihoreau (oiseau).
    • Le bihoreau n’est point commun ; il est de passage irrégulier. — (Académie des sciences, belles-lettres et arts de Clermont-Ferrand (France), Bulletin historique et scientifique de l’Auvergne, 1911)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BIHOREAU (bi-o-rô) s. m.
  • Espèce de héron.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BIHOREAU, s. m. (Hist. nat. Ornith.) ardea cinerea minor ; cet oiseau a le dos, le dessus de la tête, & le bec noirs ; le cou est de couleur cendrée ; la gorge & le ventre sont jaunes : il a une ligne blanche qui s’étend depuis les yeux jusqu’au bec, & une hupe qui pend derriere la tête, & qui est composée de trois plumes qui ont cinq pouces de longueur. Les ailes & la queue sont de couleur cendrée, & les pattes d’un verd jaunâtre. Willughby croit avoir vû en Hollande un petit oiseau de cette espece qui avoit été pris dans le nid ; les pattes étoient vertes, & dégarnies de plumes jusqu’à un pouce au-dessus de l’articulation ; le doigt extérieur tenoit au doigt du milieu à sa naissance par une membrane ; l’ongle du doigt du milieu étoit dentelé seulement du côté intérieur, comme dans le héron gris ; l’iris des yeux étoit d’un beau jaune ; les grandes plumes de l’aile étoient noires, & avoient la pointe blanche ; les plumes de la queue étoient d’un brun cendré, & elles avoient la pointe blanche ; les plumes du dos & du cou étoient noirâtres, à l’exception du tuyau qui étoit roux ; il y avoit sur le cou des bandes rousses assez larges ; les petites plumes de l’aile avoient la pointe mêlée de blanc & de roux ; le menton étoit blanc ; le ventre avoit la même couleur, & étoit parsemé de taches noires ; les plumes de la gorge étoient en partie noires, & en partie blanches. Il est à croire que les couleurs de cet oiseau changent avec l’âge, comme celles des autres. Ses œufs sont blancs. On a appellé cet oiseau nycticorax, parce qu’il fait entendre pendant la nuit des sons très-désagréables & très discordans. Willughby, Ornith. V. Oiseau. (I)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bihoreau »

Du moyen français buhoreau, probablement dérivé de buort, « butor ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bihoreau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bihoreau bioro

Évolution historique de l’usage du mot « bihoreau »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bihoreau »

  • Ce comptage a permis de répertorier seize d’espèces avifaunes nicheuses avérées, dont des espèces observées pour la première fois dans la région, particulièrement le bihoreau gris, le bécasseau sanderling et le grèbe huppé, a-t-il noté. Le recensement a touché le lac Sebkhat Benziane, une zone humide naturelle, relevant de la daïra de Hmadna, ainsi que les deux zones humides naturelles non classées de Merdjat Sidi Abed et du barrage Gargar dans la localité de Lahlef (daïra d’Oued R’hiou), a indiqué le responsable du réseau d’observateurs ornithologues. Ces zones humides disposent d’une biodiversité importante et abritent une variété d'espèces d’oiseaux migrateurs, dont une partie est inscrite sur la liste des oiseaux menacés, élaborée par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).  http://www.liberte-algerie.com/, Seize espèces avifaunes nicheuses recensées: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com

Traductions du mot « bihoreau »

Langue Traduction
Anglais night-heron
Source : Google Translate API

Bihoreau

Retour au sommaire ➦

Partager