La langue française

Bienvenir

Définitions du mot « bienvenir »

Trésor de la Langue Française informatisé

BIENVENIR, verbe trans.

Littér., rare. [Gén. à l'inf.] Accueillir favorablement quelqu'un du fait qu'il vient au bon moment. Bienvenir qqn; se faire bienvenir de qqn :
1. La présence de M. O'Shaughnessy, notre hôte pour quelques heures, invitait mon ami M. Mendès à lui confier la tâche compliquée de nous faire bienvenir de vous, après tant de méfaits et avec tant d'ambition : ... Mallarmé, Correspondance,1875, p. 91.
2. ... Bohémond finit par craindre de s'être trompé sur le personnage et consentit à le bienvenir. Bloy, La Femme pauvre,1897, p. 274.
3. À quoi servirait de rappeler (...) que Jésus va naître à Bethléem (...) où se rencontreront, pour le bienvenir de leur haleine, le bœuf et l'âne, ... Bloy, Journal,1904, p. 26.
PRONONC. ET ORTH. : [bjε ̃vni:ʀ]. Littré écrit bien-venir avec trait d'union.
ÉTYMOL. ET HIST. − Ca 1170 estre bien venu « être bien accueilli » (Benoit, Ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 20084); 1172 bien vaingne « que soit bien venu » (Chr. de Troyes, Chevalier Lyon, éd. W. Foerster, 2370); 1176 part. passé substantivé « personne bien accueillie » (Id., Perceval, éd. W. Roach, 4023 : Et vos soiez li bien venus); 3equart xiiies. part. passé fém. substantivé « heureuse arrivée de qqn » (R. de Blois, Beaudous, 2109 dans T.-L.); diverses formes personnelles sont encore attestées au xvies. dans Hug.; l'infinitif est repris au xixes., 1863 (Littré : Usité seulement dans cette locution : se faire bien-venir dans la société, de la société). Composé de bien* adv. et de venir*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 7.
BBG. − Benveniste (É.). Les Verbes délocutifs. In : [Mél. Spitzer (L.)]. Berlin, 1958, pp. 61-62.

Wiktionnaire

Verbe

bienvenir \bjɛ̃.və.niʁ\ intransitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Accueillir favorablement. — Note : Il est réputé n’être plus usité qu’à l’infinitif, soit dans l’expression se faire bienvenir, parfois écrite se faire bien venir.
    • Bertoloni reçoit Fava, le loge en sa maison, le bienvient et honore comme prelat qui luy estoit extremement recommandé par l’evesque de Concordia, prend de luy la lettre de change, la presente à Angelo Dossa, qui l’accepte et promet payer dans le temps. — (Histoire des faulsetez de Francesco Fava, 1608, dans Édouard Fournier, Variétés historiques et littéraires, Tome 2, Libraire P. Jannet, Paris, 1855)
    • De la tête : nous convions, nous renvoyons, avouons, désavouons, démentons, bienvenons, honorons, vénérons, dédaignons, demandons, éconduisons, égayons, lamentons, caressons, tançons, soumettons, bravons, enhortons [exhortons], […] — (Michel de Montaigne, Les Essais', Volume 1, Arléa, 2002 (langue modernisée par Claude Pinganaud))
    • Encor estoit Zilie si religieuse (je dyrai, superstitieuse) et rigoureuse à observer les coustumes, quelle ne faisoit cas de nier le baiser aux gentils hommes survenant ; civilité qui de long temps a eu lieu et encor tient place, par la plus part des Gaules : que les demoiselles bienviennent les estrangers, et hostes en leurs maisons, avec un honneste et chaste baiser. — (Bandello en France au 16e siècle, dans Bulletin italien, Volumes 13 à 14, Feret & fils, 1913)
    • Des visages comme le sien, j'en connais qui, pour vivre, somnolent dans des administrations nauséabondes et qui bienviennent le visiteur fourvoyé dans leur poussière avec le plus rébarbatif et le plus patibulaire des sourires, […]. — (La Relève, vol. 1 & 2, 1934, p. 185)
    • D'abord, on a cru que c'étaient des arbres au-dessus de la Haie Sainte, puis on a reconnu de la cavalerie et quand on les a eus sur les côtes, aux coups de sabre dont ils nous bienvenaient, on a tout de suite compris que c'étaient des Prussiens […]. — (Jean Burnat, D comme Dupont: La chanson de geste du pousse-caillou français, Paris : Le Livre contemporain, 1959)
    • 58 3 j'interromps la prolifération du résumé pour insister en style télégraphique : attends suggestions pour restitutions orales bavardages
      Elles bienviennent nombreuses.
      - a) psalmodier sur plusieurs tons
      - b) se déplacer de la droite vers la gauche en face de l'auditoire […].
      — (Jacques Roubaud, La dissolution, Nous éditions, 2008, p. 296)


se faire bienvenir

  1. Faire que l’on soit bien accueilli par quelqu’un ou dans une société.
    • Il y avait, dans la haute société, des hommes dont il s’était fait bienvenir pour des raisons étrangères à la naissance et à la poésie. — (Roger Peyrefitte, L’Exilé de Capri, I, V)
    • Vous vous êtes fait jusqu’ici bien venir de ma gouvernante qui, comme toutes les vieilles gens, est assez morose de son naturel. — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 231.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BIENVENIR. v. intr.
Accueillir favorablement. Il n'est usité qu'à l'infinitif. Se faire bienvenir de quelqu'un; se faire bienvenir dans une société, Faire que l'on soit bien accueilli par quelqu'un, dans une société.

Littré (1872-1877)

BIENVENIR (bien-ve-nir) v. a.
  • Usité seulement dans cette locution : se faire bienvenir dans la société, de la société, faire qu'on soit bien accueilli.

HISTORIQUE

XIIe s. Bienveigniez vous, dit-il, mi dru et mi demaine, Sax. 30.

XVe s. Le roi dit à sa sœur : bien venez, ma belle sœur et mon beau neveu, Froissart, I, I, 7.

XVIe s. À bienveigner, à prendre congé, à remercier, à saluer, Montaigne, I, 292. De la teste, nous convions, renvoyons, desadvouons, bienveignons, Montaigne, II, 159. Sa femme le bienveignant de ses criailleries accoustumées, Montaigne, III, 127.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bienvenir »

De bien et venir ; même idée que dans le participe-adjectif bienvenu.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bien, venir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bienvenir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bienvenir bjɛ̃vœnir

Évolution historique de l’usage du mot « bienvenir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « bienvenir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bienvenir »

Langue Traduction
Anglais come right
Espagnol ven derecho
Italien vieni a destra
Allemand komm richtig
Chinois 来吧
Arabe يأتي الحق
Portugais vem certo
Russe приходи прямо
Japonais 右に来ます
Basque zuzen etorri
Corse veni ghjustu
Source : Google Translate API

Synonymes de « bienvenir »

Source : synonymes de bienvenir sur lebonsynonyme.fr

Bienvenir

Retour au sommaire ➦

Partager