La langue française

Bey

Sommaire

  • Définitions du mot bey
  • Étymologie de « bey »
  • Phonétique de « bey »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bey »
  • Citations contenant le mot « bey »
  • Images d'illustration du mot « bey »
  • Traductions du mot « bey »
  • Synonymes de « bey »

Définitions du mot « bey »

Trésor de la Langue Française informatisé

BEY, subst. masc.

HISTOIRE
A.− [Dans l'anc. Empire ottoman] Gouverneur d'une ville, d'une province; officier supérieur, haut fonctionnaire, gros propriétaire :
1. ... il [Bonaparte] fait avertir par la mer Rouge les gouverneurs de l'île de France et de l'île de Bourbon; il envoie ses salutations au sultan du Maroc et au bey de Tripoli; ... Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 2, 1848, p. 363.
2. Ce fut Mehmed Djaleddin pacha qui entra. Piali bey le conduisait, lui prodiguant révérence sur révérence. Farrère, L'Homme qui assassina,1907, p. 187.
B.− [Jusqu'en 1956] Souverain de Tunisie. Le Bey de Tunis (Ac.1835-1932).
Prononc. et Orth. : [bε]. Autre forme beg (Gobineau, Nouvelles asiatiques, 1876, p. 183). Homon. : bai, baie. Étymol. et Hist. 1423 Mourart-Bay nom propre ( Œuvres de Ghillebert de Lannoy ... recueillies et publiées par Ch. Potvin [...] Louvain, 1878, p. 66 cité par Arveiller dans Z. rom. Philol., t. 87, 1971, p. 527); 1519 Armadabey « id. » ([T. Spandugino] la généalogie du grand Turc a presant regnant, Paris, G iii ro, ibid.); 1532 bey (Charrière, Relations du Levant I, 237, cité par Arveiller dans Mél. Dauzat, p. 24 : le grant interprète du Turcq, nommé Janus-bey, est en ceste ville venu ambassadeur dudit Turcq); 1554 bey empl. comme terme fr. autonome (Lettre de M. de Codignac, Nég. Lev., t. 2, p. 317 n dans Arv., loc. cit. : afin d'appeller à eux tous les sanjacques beys, gouverneurs des-dits confins). Empr. au turc beg « seigneur » (Lok.), FEW t. 19, p. 34a). Fréq. abs. littér. : 85.
BBG. − Arveiller (R.). Mots orientaux, notes lexicol. In : [Mél. Dauzat (A.)]. Paris, 1951, p. 24. − Boulan 1934, p. 182.

Wiktionnaire

Nom commun

bey \bɛ\ masculin

  1. (Noblesse) Gouverneur dans l’ancien Empire ottoman.
    • Cinq partis armés se disputaient alors les bords du Nil : Ibraïm-Bey dans la Haute-Égypte, deux autres petits beys indépendants, le pacha de la Porte au Caire, une troupe d’Albanais révoltés, El-Fy-Bey dans la Basse-Égypte. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • En 1830, il n'y avait en Algérie, que des tribus ennemies sur lesquelles pesaient, selon les régions, la terreur des Turcs qui avaient leur bey à Alger, et puis les peuples berbères et arabo-berbères. — (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, p.137, France-Empire, 1963)
  2. Titre honorifique (sire, sieur) accordé par le sultan. Note : le titre se place après le nom de la personne.
    • Tugay Bey.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BEY. n. m.
Titre qui signifie Seigneur et que les Turcs donnaient au gouverneur d'une province. On dit encore Le bey de Tunis. Il se disait aussi d'un Titre honorifique accordé par le sultan à certains fonctionnaires.

Littré (1872-1877)

BEY (bè) s. m.
  • Titre, en Turquie, de certains gouverneurs de petites provinces. Nous appelons bey de Tunis le souverain de cette Régence.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bey »

Du turc bey (« bey »), de beg (« seigneur »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Altération du mot turc beg.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bey »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bey bej

Évolution historique de l’usage du mot « bey »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bey »

  • Les autorités tunisiennes ont annoncé mardi qu'elles enquêtaient sur la sortie du pays sans autorisation d'objets du patrimoine de l'époque beylicale, dont des manuscrits du XVIIIe et XIXe siècles, mis à la vente aux enchères à Paris. Franceinfo, La Tunisie s'oppose à une vente aux enchères à Paris d'objets de son patrimoine, sortis illégalement pendant le confinement
  • La vente de ce Coran ayant appartenu à Moncef Bey a été abondamment discutée et déplorée par plusieurs historiens et des proches de l’ancienne famille beylicale. Webdo, Patrimoine : Que va-t-il advenir du Coran de Moncef Bey ?
  • Après la commande faite par le biais de la Communauté de Communes Saône Doubs Bresse, la commune de Bey a réceptionné 9 000 masques chirurgicaux qu’elle distribue à toute la population de Bey à raison de 10 masques par personne. Accueillis à la salle des fêtes par le maire, Philippe Decroocq et ses adjoints ainsi qu’un conseiller, dans le respect strict des consignes de distanciation et du flux mis en place, les habitants domiciliés à Bey ont pu recevoir leur lot ce vendredi 8 mai de midi à 15 h et samedi de 16 h à 19 h. Pour les personnes âgées de 75 ans et plus ayant déjà reçu des masques en tissu, la distribution sera faite à domicile dans le début de la semaine prochaine. Pour les personnes à mobilité réduite ou ne pouvant pas se déplacer pour raison médicale, contacter la mairie au 03 85 47 56 92 (ou par mail : mairie.bey[email protected]), les masques seront livrés à domicile. , Bey | Distribution de masques chirurgicaux aux habitants

Images d'illustration du mot « bey »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bey »

Langue Traduction
Anglais bey
Espagnol baig
Italien bey
Allemand bey
Portugais bey
Source : Google Translate API

Synonymes de « bey »

Source : synonymes de bey sur lebonsynonyme.fr
Partager