La langue française

Benjoin

Sommaire

  • Définitions du mot benjoin
  • Étymologie de « benjoin »
  • Phonétique de « benjoin »
  • Évolution historique de l’usage du mot « benjoin »
  • Citations contenant le mot « benjoin »
  • Traductions du mot « benjoin »
  • Synonymes de « benjoin »

Définitions du mot « benjoin »

Trésor de la Langue Française informatisé

BENJOIN, subst. masc.

Substance résineuse aromatique d'odeur vanillée, obtenue par incision du tronc du styrax tonkinensis et utilisée notamment en parfumerie (comme fixateur) et en médecine (pour le traitement de certaines affections respiratoires) :
1. Le Benjoin, comme le camphre se rencontre dans les forêts de Bornéo en quantité considérable. On l'exporte principalement à Java; il s'en consomme beaucoup dans les temples d'idoles où il sert comme l'encens à parfumer. Dumont d'Urville, Voyage au Pôle Sud,t. 7, 1844, p. 119.
2. Et comme tout en moi te chérit et t'admire, Tout se fera Benjoin, Encens, Bliban, Myrrhe, ... Baudelaire, Les Fleurs du Mal,1857-61, p. 95.
3. J'attendais le bonheur que les petites filles Rêvent si fortement, Quand l'odeur du benjoin et de vertes vanilles Évoque un jeune amant ... A. de Noailles, Les Éblouissements,1907, p. 34.
Spéc. Réaction du benjoin colloïdal. ,,Réaction de floculation d'une suspension colloïdale de benjoin par le liquide céphalo-rachidien, utilisée comme moyen de diagnostic de la syphilis et des méningites`` (Méd. Biol. t. 1 1970).
Prononc. : [bε ̃ ʒwε ̃]. La prononc. de en en [ε ̃] est confirmée expressément par Rouss.-Lacl. 1927, Buben 1935 et Grammont Prononc. 1958. Étymol. et Hist. 1479 benjuyn « substance résineuse aromatique » (Comptes du Roi René, éd. Arnaud d'Agnel, II, 376 dans IGLF Techn. : pour sept pièces de drap de soye du Caire, muscq, benjuyn); 1538 benioin (R. Estienne, Dictionarium Latinogallicum, p. 412). Empr. au cat. benjuí « id. » attesté dep. 1430 (ds Diccionari Aguiló d'apr. Cor. t. 1, s.v. benjuí), lui-même empr. à l'ar. lubān-ǧāwi « encens de Java » avec déglutination de la syll. initiale lu confondue avec l'art. cat. lo (v. Cor., loc. cit.; FEW t. 19, s.v. lubān-ǧāwi; Bl.-W.5); ce fait est confirmé par la localisation géogr. de la 1reattest., les rapports entre l'Aragon et le royaume d'Anjou ayant été étroits. Il a existé en outre (attestée en 1515) une forme bengin, de même orig. ar., entrée en France en passant par le détour du port. et de l'ital. Le lat. bot. benzoe, proposé comme étymon du fr. par Dauzat 1968, est au contraire une latinisation de benjoin (v. FEW, loc. cit.). Fréq. abs. littér. : 46.
BBG. − Arv. 1963, pp. 88-89.

Wiktionnaire

Nom commun

benjoin \bɛ̃.ʒwɛ̃\ masculin

  1. Sorte de baume, substance aromatique et résineuse qui découle des incisions faites au Styrax benjoin, arbre d’Extrême-Orient.
    • Il est des parfums frais comme des chairs d’enfants,
      Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,
      - Et d’autres, corrompus, riches et triomphants,
      Ayant l’expansion des choses infinies,
      Comme l’ambre, le musc, le benjoin et l’encens,
      Qui chantent les transports de l’esprit et des sens.
      — (Charles Baudelaire ; « Correspondances »)
    • Et voilà que tout à coup, parmi tant de barbes rondes, ovales, carrées, qui floconnaient, qui frisaient, qui exhalaient ambre et benjoin, fut remarquée une barbe taillée en pointe. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Le vent éternel du Souf bruissait dans les décombres et, dans son souffle tiède, une senteur de benjoin glissa. — (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BENJOIN. n. m.
Sorte de baume, substance aromatique et résineuse qui découle des incisions faites au Styrax benjoin, arbre des Indes orientales. Le benjoin et le styrax mélangés donnent une odeur fort agréable.

Littré (1872-1877)

BENJOIN (bin-join) s. m.
  • 1Baume qui découle d'incisions faites au tronc du styrax benzoin.

    Fig. L'on a beau faire bien, et semer ses écrits De civette, benjoin…, Régnier, Sat. IV.

  • 2Benjoin français, un des noms vulgaires de l'impératoire, dite aussi angélique française.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BENJOIN. - ÉTYM. Au lieu de ce qui y est, lisez : Espagn. benjui, menjui ; portug. benjoim, beijoim, beijuim ; ital. belzuino, belguino ; de l'arabe loubân djâwi, encens javanais, d'après Valentijn, Beschrijving van Groot Java, p. 67, approuvé par Dozy.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BENJOIN, (Hist. nat. & mat. méd.) benzoinum offic. substance résineuse inflammable, quelquefois rougeâtre, d’autres fois d’une couleur pâle, & ordinairement fort sale ; d’une odeur agréable, tant soit peu acre au goût, & fort employée dans les parfums. Elle vient des îles Philippines & de Sumatra : les anciens ne l’ont pas bien connue. Le benjoin convient dans les asthmes, il atténue le phlegme qui embarrasse les poumons, il est salutaire dans les ulceres de ce viscere : mais on donne la préférence à ses fleurs dans les maladies internes.

On doit choisir le benjoin pour & débarrassé de parties hétérogenes, autant qu’il sera possible : on doit rejetter celui qui est noir & sans odeur.

Préparation du Benjoin. La teinture de benjoin se fait en versant sur une quantité de benjoin réduite en poudre de l’esprit-de-vin, & le faisant bouillir jusqu’à ce que la teinture soit fort riche. Cette teinture est chaude, odoriférante, amere, & balsamique ; elle est cordiale, sudorifique, &c. Le lait virginal se prépare en versant quelque goutte de cette teinture sur une grande quantité d’eau ; il en naîtra sur le champ un melange blanc, laiteux, opaque, appellé pour cette raison lait virginal. Ce lait est un cosmétique innocent : si on s’en lave le visage, il prendra une couleur douce & vermeille, & se couvrira d’une peau claire & brillante, si on le laisse sécher dessus.

La résine de benjoin est bonne, prise à l’intérieur, pour fondre & résoudre les obstructions de la poitrine ; elle entre pour cette raison dans les pilules de Morton.

Les fleurs tirées par la sublimation sont pectorales, mais sur-tout dans l’asthme humide : elles atténuent & résolvent les viscosités des bronches : on les prend sous toutes fortes de formes : elles donnent une odeur agréable à toutes les compositions où elles entrent. La dose est depuis trois grains jusqu’à dix ou douze. (N)

* On en trouve de deux sortes dans les boutiques : le premier s’appelle amygdaloïde ; il est pâle, d’un rouge brun, & contient des grains blancs comme des amandes ; l’autre est noirâtre & n’a point de taches, ou très-peu. L’arbre qui donne le benjoin est grand ; il a la feuille du citronier, plus petite cependant, moins luisante, & blanchâtre en-dessous, & la fleur du laurier, & les porte renfermées au nombre de cinq, dans une enveloppe commune qui n’a point de pédicule, composé de quatre feuilles, & assez semblable à celle qui entoure la fleur du cornouiller. Chacune de ces fleurs a un pédicule aussi long que l’enveloppe, avec un calice propre, découpé en six quartiers jaunes & très-étroits, huit ou neuf étamines de la longueur du calice, placées autour d’un embryon ovoïde, surmonté d’un style simple. Cet embryon occupe le fond du calice, & les étamines naissent de ses bords : ses fruits sont des noix de la grosseur des muscades, arrondies, applaties, composées d’une écorce charnue, moins épaisse que celle des noix ordinaires, raboteuses en-dehors, & cendrées, vertes en-dedans, & d’une coque un peu applatie, cendrée, dont la substance est plus mince & plus tendre que celle de la noisette. Cette coque renferme une amande blanchâtre ou verdâtre intérieurement, & couverte d’une peau rougeâtre & ridée.

Quant à la maniere de recueillir sa resine, quand l’arbre a cinq ou six ans, on lui fait des incisions longitudinales & un peu obliques, qui pénetrent jusqu’au bois dans la partie supérieure, à la couronne du tronc, vers l’origine des branches. C’est par ces incisions que coule la résine, d’abord blanche, ténue, glutineuse, transparente ; peu à peu elle se fige se durcit, & devient jaune & rougeâtre. Si on la sépare de l’arbre à tems, elle est belle & brillante ; si l’on tarde trop, elle devient sale & brune. Le même arbre n’en donne pas plus de trois livres, & n’en donne qu’une fois ; on le coupe après la premiere récolte, & l’on en plante un autre, parce que les jeunes arbres donnent plus de résine & la donnent meilleure que celle des vieux arbres.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « benjoin »

Espagn. benjui, menjui ; portug. beijoim ; ital. belzuino, belgivino ; latin des botanistes, benzoe ; angl. benjamin tree. L'Académie espagnole le décompose en ben-jui, ben juif, parce que le benjoin fut trouvé d'abord en Judée ; ce qui ne s'accorde guère avec les formes diverses de ce mot. Ben, se trouvant dans le nom malabare de plusieurs plantes blanchâtres à fleurs blanches, pourrait se trouver aussi dans ben-join, selon quelques-uns. Mais la véritable étymologie est l'arabe loubbân djaoui, encens javanais ; nom qui se trouve dans Ibn Batouta.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1479) Écrit : benjuyn « substance résineuse aromatique » ; (1538) benioin. Emprunté au catalan benjuí de même sens attesté depuis 1430, lui-même emprunté à l’arabe لبان جاوي, lubān-ǧāwi (« encens de Java ») avec déglutination de la syllabe initiale lu confondue avec l’article catalan lo ; sur cette base, l’arabe a recréé بنزوين benzoïn.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « benjoin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
benjoin bɛ̃ʒwɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « benjoin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « benjoin »

  • Aurélien est l’un des 7 parfums créés par Carine Roitfeld, pour incarner 7 histoires d’amour se déroulant dans 7 villes iconiques. Des parfums séduisants et emblématiques comme les hommes qui les ont inspirés. Aurélien libère un sillage floral épicé. Les absolus de fleurs blanches, fleur d’oranger et de jasmin apportent profondeur et mystère. Les résines benjoin, myrrhe, opoponax, patchouli, accord ambre noire apportent l’intensité de la fragrance. Envoûtant… Forbes France, Parfum Pour Elle, Pour Lui, Sélection Automne-Hiver | Forbes France
  • Cap sur le Laos et ses chaînes montagneuses pour découvrir le benjoin avec Mugler. Un ingrédient naturel méconnu prisé des parfumeurs. Reportage. , #ELLEDécouvre : le benjoin du Laos, de l’arbre au parfum - Elle
  • La scène se passe, bien sûr, avant le confinement. Fin janvier, nous avons été invités à suivre le « nez » le plus créatif de sa génération dans sa quête du « benjoin », l’ingrédient phare de sa toute dernière création. Baptisée Angel Nova, elle est une nouvelle version (co-signée avec Sonia Constant et Louise Turner), de l’iconique « Angel » de Mugler. Un sacré défi puisque le parfum original, crée en 1992, continue de se vendre à raison d’un flacon… toutes les 9 secondes. L'Obs, A la poursuite du « benjoin », au Laos, avec le parfumeur Quentin Bisch
  • Styrax benzoin est un arbre répandu dans toute l’Asie du Sud-Est. Le benjoin exsude du tronc que l’on incise. Ce produit est commercialisé au moins depuis le VIIIe siècle. Les Arabes l’appelaient لبان جاوي – lubān ǧāwī, « encens de Java », Java désignant au Moyen-Age toute l’Indonésie. En Europe, le nom arabe est entré d’abord en catalan, benjuí (1430), qui s’explique par une déglutination de la syllabe initiale lu confondue avec l’article catalan lo. Les Catalans importaient le produit directement du Levant. Du catalan, le mot est passé dans les autres langues européennes et en latin. Le portugais ne l’a connu qu’à partir de 1498 (Vasco de Gama) sous la forme beijoim. Tela Botanica, Glanes étymologiques : benzoin, benjoin – Tela Botanica
  • Ca sent quoi ? Orange, pamplemousse, mousse de chêne, notes minérales et benjoin. C'est léger, exotique... Très agréable. Pourquoi elles l'aiment ? Parce que ce parfum est généralement porté par tous les mecs, sauf les gros bourrins. Pour l'assumer, il faut accepter sa part de sensibilité. Si vous êtes un rockeur, ou un biker, ce n'est pas vraiment la fragrance à adopter. Qui séduit-il ? Les femmes qui sont émues par un mec qui joue de la guitare. Même si c'est du James Blunt. GQ France, Les parfums pour homme que les femmes préfèrent | GQ France
  • Difficile de savoir quels parfums plairont le plus aux Françaises parmi cette offre mirifique. Mais au pop-up store #LushLabs de Londres, ce sont les senteurs Turmeric Latte (résine de benjoin, vanille et tonka), Celebrate (agrumes et huile de cognac) et Dirty (bois de santal et menthe verte) qui ont les préférences des clientes. , Lush lance une gigantesque collection de sprays corporels pour Noël
  • présent, selon un rituel immuable, la résine de benjoin est dissoute dans l’alcool durant deux mois. Puis sont ajoutés des extraits de parfums. Cette solution dont la composition reste secrète vient imprégner un papier spécial de type buvard. ConsoGlobe, Le papier d'arménie, LE désodorisant naturel pour la maison !
  • Regarder le soir descendre. Et s’enivrer de ces opalescences rosées qui s’étirent dans la nuit. Voilà qui a inspiré à Jacques Cavallier-Belletrud ce California Dream à la fraîcheur apaisante. Le parfumeur attitré de Louis Vuitton capture ici l’incandescence des derniers rayons de soleil grâce à une mandarine énergique combinée à la chaleur des muscs de l’ambrette et à la douceur vanillée du benjoin. Aussi enchanteur qu’un soir d’été, ce parfum de Cologne se révèle dans un flacon dégradé de rose et bleu par l’artiste californien Alex Israel, célèbre pour ses Sky Backdrop aux tonalités tout aussi vaporeuses. [225 € les 100 ml. www.louisvuitton.com] Le Figaro.fr, Quoi de neuf: Fenty, Nars, The Row, Loewe...

Traductions du mot « benjoin »

Langue Traduction
Anglais benzoin
Espagnol benjuí
Italien benzoino
Portugais benjoim
Source : Google Translate API

Synonymes de « benjoin »

Source : synonymes de benjoin sur lebonsynonyme.fr
Partager