La langue française

Bécune

Sommaire

  • Définitions du mot bécune
  • Phonétique de « bécune »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bécune »
  • Citations contenant le mot « bécune »
  • Traductions du mot « bécune »

Définitions du mot bécune

Trésor de la Langue Française informatisé

BÉCUNE, subst. fém.

ICHTYOL., pop. Sphyrène* barracuda ou sphyrène* picuda, appelée aussi brochet et bécasse de mer en raison de sa voracité.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet xxes., à partir de Ac. 1798.
Prononc. Dernière transcr. dans DG : bé-kun'. Étymol. et Hist. 1667 ichtyol. bécune (Du Tertre, Hist. gén. des Antilles, Paris, 1667-1671, II, p. 204 dans Boulan, p. 63 : de la bécune et autres poissons dangereux). Prob. empr. à l'esp. becuna (d'orig. obsc.) « poisson ressemblant au barbeau » (v. Al. t. 1) en raison de la localisation (Antilles) et de la finale inhabituelle en français.
BBG. − Boulan 1934, p. 63.

Wiktionnaire

Nom commun

bécune \be.kyn\ féminin

  1. (Histoire naturelle) Poisson de mer très vorace, qui ressemble un peu au brochet et dont la mâchoire est en pointe.
    • Le jour a baissé encore et le banc d’aiguillettes fait tache bien davantage avec son clapotis qui longe la plage vers la gauche; une bécune sortie des profondeurs trace une courbe aérienne derrière une aiguillette. — (Au bord de l’eau; plaine et bois - Numéro 282, 1960)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BÉCUNE. n. f.
T. d'Histoire naturelle. Poisson de mer très vorace, qui ressemble un peu au brochet et dont la mâchoire est en pointe.

Littré (1872-1877)

BÉCUNE (bé-ku-n') s. f.
  • Poisson de mer, nommé aussi bécasse, ressemblant au brochet, très vorace, et quelquefois long de huit ou neuf pieds.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bécune »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bécune bekyn

Évolution historique de l’usage du mot « bécune »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bécune »

  • Peu de données scientifiques sur les barracudas, sans doute en raison des difficultés d’accès à ces données. L’espèce la plus renseignée est la bécune à bouche jaune, c’est aussi la plus abondante. Bécune et brochet sont des noms génériques souvent donnés aux barracudas. L’origine du nom français : bécune de bec. Le nom scientifique : sphyraena, du grec sphyraena brochet. L’origine de barracuda vient de l’espagnol barraco, “dents qui se chevauchent”. Mais aussi du nom scientifique “grand”, qui caractérise sa taille. C’est un poisson à l’allure générale hydrodynamique, au corps fusiforme de couleur gris argenté avec un ventre plus clair. midilibre.fr, Thau : le barracuda, ce voyageur insolite - midilibre.fr
  • Grâce à ces derniers, les chercheurs ont découvert une nouvelle sous-espèce de requin bécune, nommée Isogomphodon aikenensis, en l’honneur du lieu où elle a été découverte. , Un requin préhistorique inconnu jusqu’ici découvert aux États-Unis - Sputnik France
  • Capitaine, disque gros, dorade grise, bécune, disque moyen, faux capitaine, machoiron de mer, mulet petit, barbillon, thon, sardine, sardine fumée, etc., des variétés de poissons pêchés dans les mers gabonaises subissent depuis le 8 janvier de cette année, une règlementation de leur prix de vente au détail. Une mesure influencée par un arrêté « portant fixation des prix du poisson local issu de la pêche maritime artisanale à Libreville, Owendo et Akanda ». Gaboneco, Pêche artisanale : Une nouvelle mercuriale des prix en vigueur - Gaboneco

Traductions du mot « bécune »

Langue Traduction
Anglais barracuda
Source : Google Translate API
Partager