La langue française

Bayadère

Sommaire

  • Définitions du mot bayadère
  • Étymologie de « bayadère »
  • Phonétique de « bayadère »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bayadère »
  • Citations contenant le mot « bayadère »
  • Traductions du mot « bayadère »
  • Synonymes de « bayadère »

Définitions du mot bayadère

Trésor de la Langue Française informatisé

BAYADÈRE, subst. fém. et adj.

A.− Subst. Danseuse sacrée hindoue :
1. Ce jour-là, ils célébraient une sorte de carnaval religieux, avec processions et divertissements, dans lesquels figuraient des bayadères vêtues de gazes roses brochées d'or et d'argent, qui, au son des violes et au bruit des tam-tams, dansaient merveilleusement, ... Verne, Le Tour du monde en 80 jours,1873, p. 45.
P. compar. :
2. Le Volcanéria distillait la chaleur vineuse de ses touffes par effluves aussi jolies que ses fleurs, ces bayadères de la botanique... Balzac, Œuvres diverses,t. 3, 1850, p. 468.
P. ext. Danseuse professionnelle de spectacle :
3. Un bon quart d'heure durant vingt bayadères londoniennes se démenaient en mélodies et bacchanales impétueuses pour me convaincre soi-disant de la réalité de leurs attraits. Céline, Voyage au bout de la nuit,1932, p. 439.
Péj. Faire la bayadère :
4. N'est-ce pas près de l'Académie royale de Musique, et non loin de ce boulevard [des Italiens], que de charmantes bayadères affriandent tous les soirs les élégants de Coblentz et de Gand? Balzac, Œuvres diverses,t. 1, 1850, p. 154.
5. juliette. − Je ne suis pas née pour griffonner du papier ... ça casse la tête! mais je suis née pour m'amuser ... je veux mener une vie de bayadère! ... P. de Kock, Ni jamais, ni toujours,1835, p. 72.
B.− Emploi en appos., avec valeur d'adj, MODES. Drap, étoffe, tissu bayadère. Étoffe en soie, en coton ou en laine à larges rayures multicolores :
6. Le soir, Sylvie, dans une jupe de satin bayadère et un pull décolleté noir ... parlait fleurs et raisins... Elle,16 juill. 1951, p. 20.
Robe bayadère :
7. Pour les toilettes habillées, on prend les plus riches étoffes brochées, ... les taffetas glacés de couleur claire, et les robes bayadères, à grands volants, qui sont tout à fait redevenues en faveur. J. Lormeau, Modes, Journal des Femmes,mai 1849, p. 158.
PRONONC. ET ORTH. : [bajadε:ʀ]. Plusieurs aut. présentent ce mot comme une exception à la règle qu'entre voyelles y vaut 2 i, ,,dont le second se prononce [j], tandis que le premier n'est pas prononcé, mais altère la voyelle précédente`` (Kamm. 1964, p. 121), p. ex. payer [pai-ier]; voir de façon analogue pays, où le 2ei forme syll. Bayadère, ainsi que batayole, fayot, mayonnaise, etc., échappent à la règle en ce que l'y s'y prononce simplement [j]. Lab. 1881, p. 15 critique la formulation trop gén. de Littré.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1638 balhadera « danseuse professionnelle de l'Inde » (Hist. de la navigation de J. H. de Linschsten Hollandais aux Indes Orientales, Amsterdam dans Fr. mod., t. 9, 1941, pp. 46-47 : Canarin avec sa femme et leurs enfants, ensemble le Lascarin et la Balhadera); 1770 balliadère (G.-Th. Raynal, Hist. philos. des Indes, Amsterdam, 1772-74, II, 29 dans Brunot, t. 6, 2epart., p. 1239 : Il y avoit à Surate un autre genre de délices [...] c'étoient des danseuses ou balliadères, nom que les Européens leur ont toujours donné d'après les Portugais); 1782 bayadère (Sonnerat, Voyage aux Indes orientales et à la Chine, I, p. 40 sqq. d'apr. E. Richter, Volkstum und Kultur der Romanen, t. 5, 1932, pp. 10-11 : Surate est renommée par ses Bayadères dont le véritable nom est Dévédassi [en it. dans le texte] : celui de Bayadères [id.] que nous leur donnons, vient du mot Balladeiras [id.] que signifie en Portugais Danseuses). Empr. d'abord par l'intermédiaire d'un texte néerl., au port. balhadeira « id. » (dep. 1577, Primor e Honra da Vida Soldadesca no Estado da India, Lisboa 1630, fl. 9 dans Dalg. t. 1, s.v. bailadeira), d'abord bailhadeyra (dep. 1525, Chronica dos Reys de Bisnaga, Lisboa 1897, p. 100, ibid.), dér. de balhar, forme dial. de bailar « danser » (d'apr. E. Richter, loc. cit., p. 4; v. Mach. t. 1 1967, s.v. bailadeira, et baller* 1). Le fr. est à l'orig. des autres lang. européennes (all. Bajadere, angl. bayadere, ital, baiadèra, esp. bayadera). V. E. Richter, Volkstum und Kultur der Romanen, t. 5, 1932, pp. 1-20; id., ibid., t. 6, 1933, p. 188; L. Spitzer, ibid., p. 169; C. Tagliavini, ibid., pp. 166-169.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 58.
BBG. − Spitzer (L.). Notizen zu Bayadère. Volkstum und Kultur der Romanen. 1933, t. 6, p. 169. − Tagliavini (C.). A Proposito di bayadère. Ibid., pp. 166-169.

Wiktionnaire

Nom commun 1

bayadère \ba.ja.dɛʁ\ féminin

  1. Femme dont la profession est de danser devant les temples ou pagodes, en Inde.
    • Bayadère sans nez, irrésistible gouge,
      Dis donc à ces danseurs qui font les offusqués :
      « Fiers mignons malgré l’art des poudres et du rouge,
      Vous sentez tous la mort ! Ô squelettes musqués, […] »

      — (Charles Baudelaire, Danse macabre, Les Fleurs du Mal, XCVII)
    • La bayadère Amany, lorsqu’elle dansait le pas des Colombes, peut seule donner une idée de ces œillades incendiaires que l’Orient a léguées à l’Espagne ; nous n’avons pas de termes pour exprimer ce manège de prunelles ; ojear manque à notre vocabulaire. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Mettez devant vous un pâté de foie gras constellé de truffes, un pâté qui soit ouvert, hospitalier, bon enfant, et je parie que, sous prétexte de vous emprunter une truffe — ce diamant noir de la gastronomie,— vous verrez l’essaim des bayadères venir vous manger dans la main. — (Henri Pène, Paris amoureux, 1864)

Adjectif

bayadère \ba.ja.dɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui présente des rayures de couleurs différentes.
    • Un tissu bayadère.

Nom commun 2

bayadère \ba.ja.dɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Type de tissu à larges rayures.
  2. Objet présentant de larges rayures, par exemple en gastronomie, un mets en verrine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BAYADÈRE. n. f.
Femme dont la profession est de danser devant les temples ou pagodes dans l'Inde.

Littré (1872-1877)

BAYADÈRE (ba-ia-dê-r') s. f.
  • Femme indienne dont la profession est de danser devant les temples ou pagodes. Viens, nous verrons danser les jeunes bayadères, Hugo, Ball. 15.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BAYADÈRE. Ajoutez :
2 Sorte de ceinture en corail, Lacaze-Duthiers, Hist. natur. du corail, Paris, 1864, p. 338.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bayadère »

(Nom 1) Du portugais bailadeira (« danseuse »), issu lui-même de bailar (« danser »).
(Adjectif, Nom 2) L’emploi adjectival se fait par apposition.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Portug. bailadeira, danseuse, de baile, danse, bal (voy. BAL).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bayadère »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bayadère bajadɛr

Évolution historique de l’usage du mot « bayadère »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bayadère »

  • Pour présenter sa collection Dioriviera, la maison Dior a inauguré trois pop-up stores, à Forte dei Marmi, Cortina d’Ampezzo et Capri. La plus célèbre des îles de la baie de Naples accueille donc le temps de l’été une nouvelle boutique au sein du restaurant Il Riccio. Nichée sur un balcon surplombant la Méditerranée, celle-ci a été pensée en harmonie avec la nature environnante avec un décor privilégiant le bambou. À l’extérieur, une série de cabines de plage, recouvertes pour l’occasion de toiles de Jouy et de rayures bayadère, abritent les vitrines. Des motifs que l’on retrouve également sur les coussins et parasols de l’espace détente. AD Magazine, Juillet 2020 : Les nouvelles boutiques du moment | AD Magazine

Traductions du mot « bayadère »

Langue Traduction
Anglais bayadere
Espagnol la bayadera
Italien bayadère
Portugais bayadère
Source : Google Translate API

Synonymes de « bayadère »

Source : synonymes de bayadère sur lebonsynonyme.fr
Partager