La langue française

Bauger

Définitions du mot « bauger »

Trésor de la Langue Française informatisé

BAUGER, verbe.

A.− Emploi intrans. [Le suj. désigne un animal, et plus spéc. un sanglier] Gîter, se retirer dans sa bauge :
1. Les Boches croiront que les sangliers ont baugé ici cette nuit, et qu'ils batifolent, à l'aube, dans les fourrés... Genevoix, Nuits de guerre,1917, p. 229.
B.− Emploi pronom. Même sens :
2. Cependant, après une demi-heure de poursuites, les chasseurs étaient parvenus à s'emparer d'un couple qui s'était baugé dans un épais taillis, lorsque des cris retentirent à quelques centaines de pas dans le nord de l'îlot. Verne, L'Île mystérieuse,1874, p. 349.
P. métaph. Se mettre à l'abri :
3. Nul moyen de le chasser [Néron] (...) la bête acculée se baugeait et se défendait avec rage. Renan, Hist. des orig. du Christianisme,Antéchrist, 1873, p. 123.
PRONONC. : [boʒe], (je me) bauge [bo:ʒ].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1583 pronom. « se retirer dans sa bauge » (Cl. Gauchet, Le Plaisir des Champs, L'Automne, Chasse du Sanglier, p. 229 dans Hug. : Il [un sanglier] revient puis aprés Se bauger au plus fort du bois du Commandeur); 1583 baugé part. passé adj. « qui s'est retiré dans sa bauge » (Id., op. cit., L'Esté, Affust du Sanglier, p. 212, ibid.) − xvies. D'Aubigné, ibid.; repris au xixes. intrans. (A. Dumas dans Lar. 19e: Bernard savait, à cinquante pas près, où baugeaient tous les sangliers de sa garderie); 1874 pronom., supra ex. 2; d'où 1873 fig., supra ex. 3. Dér. de bauge1* étymol. 1; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 5.
BBG. − Rheims 1969.

Wiktionnaire

Verbe

bauger \bo.ʒe\ 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se bauger)

  1. (Pronominal) Se mettre dans sa bauge, en parlant du sanglier.
  2. (Intransitif) (Figuré) Demeurer dans un endroit sale ou boueux
    • J’imagine que ce donjon était tenu au moyen âge par un seigneur brigand aussi gueux que les serfs qui baugeaient dans ce hameau. — (Jean Raspail, Les Yeux d’Irène)
    • Est-ce que ça l’amusait de rentrer chez lui les mains vides, de s’y bauger d’interminables heures […] — (Maurice Genevoix, Raboliot, 1925)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BAUGER (SE). v. pron.
Se mettre dans sa bauge, en parlant du sanglier.

Phonétique du mot « bauger »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bauger bɔʒe

Évolution historique de l’usage du mot « bauger »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bauger »

  • Claire Bauger, Véro Guet (peinture et infographie), au 12 rue Viellard. Tél.03.86.51.19.27 ou 06.34.26.07.71. Email : c.bauger@free.fr www.lyonne.fr, Les artistes de l'Yonne ouvrent les portes de leur atelier, de jeudi à dimanche - Auxerre (89000)

Traductions du mot « bauger »

Langue Traduction
Anglais bauger
Source : Google Translate API

Synonymes de « bauger »

Source : synonymes de bauger sur lebonsynonyme.fr

Bauger

Retour au sommaire ➦

Partager