La langue française

Barytonner

Définitions du mot « barytonner »

Trésor de la Langue Française informatisé

BARYTONNER, verbe intrans.

MUS. Chanter avec une voix de baryton :
1. [L'enfant] imitait le rire du merle, et cela faisait le dessus de cette étrange harmonie, dont la Vougne déclamait le chant, et dont l'ourse et le gong barytonnaient la basse. J. Richepin, Miarka la fille à l'ourse,1883, p. 96.
2. ... il va falloir donner à ce ténor, qui s'est trompé en barytonnant avec succès, une voix théâtrale de ténor... A. Wicart, Les Puissances vocales,Le Chanteur, 1931, p. 309.
Rem. Forme moins cour. barytoniser.
P. ext. Jouer d'un instrument-baryton (cf. baryton1* B) :
3. ... ça se barytonne sous l'archet. A. Arnoux, Pour solde de tout compte,1958, p. 270.
Rem. On rencontre dans la docum. le néol. barytonneur, subst. masc. (Colette, Claudine à l'école, 1900, p. 102; suff. -eur2*). P. plaisant. Celui qui a la voix ou se donne l'allure d'un baryton*.
Prononc. et Orth. Seule transcr. dans Gattel 1841 : ba-ri-to-né. Ac. Compl. 1842 admet barytonner (2 n) ou barytoniser; cf. aussi Lar. 19e. Besch. 1845 écrit barytoner [1 n] ou barytoniser. Nouv. Lar. ill., Pt Lar. 1906, Lar. 20eet Rob. acceptent les 3 formes : barytonner, barytoner et barytoniser. Guérin 1892 donne uniquement la 1re. Quillet 1965 note les 2 premières et ne mentionne pas barytoniser. Étymol. et Hist. [1452-78 barytonnant part. prés. substantivé « chant en baryton » (Act. des apost., vol. I, fo22a dans Gdf. Compl. : Puis Astaroth mon gros garson Avec deux diables bien tonnans, Me feront ung baritonnans Dessus la voix Levyathan Et tiendra en lieu de Sathan Ung ton gros comme une bombarde)]; 1513 baritonant part. prés. « qui chante sur le ton qui est entre la basse et la taille » (Lemaire, Concorde des deux lang., sign. AA VII a, éd. goth., ibid. : La maint gosier baritonant bondit : Qui lay prononce ou balade accentue Virelay vire, ou rondel arondit); 1534 barytoner p. plaisant. (Rab., Garg., ch. VII, ibid.) − 1611, Cotgr.; repris au xixes. 1834 (Land. : Barytoner. Chanter en baryton. Ce mot est vieux et de peu d'usage); concurrencé par barytoniser « id. » (dep. xves., J. Molinet dans Hug. : Barritoniser). Dér. du rad. du gr. β α ρ υ ́ τ ο ν ο ς (baryton* étymol. 2); dés. -er; le gr. connaît un verbe β α ρ υ τ ο ν ε ́ ω-ω ̃ au sens de « prononcer avec l'accent grave » (Denys d'Halicarnasse, 2, 58 dans Liddell-Scott). Fréq. abs. littér. : 5.

Wiktionnaire

Verbe

barytonner \ba.ʁi.tɔ.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Musique) Variante de barytoner.
    • II avait eu aussi, à Strasbourg, dans sa jeunesse, une aventure avec Eléonore Gordon, sorte de tambour-major femelle, de 1 m. 85 qui barytonnait au hasard des tournées théâtrales. — (Claude Blanchard et Jean Eparvier, Dames de cœur, 1946)
    • Dans la rue, frère Thibaut et frère Lubin s’en allaient, selon le mot que maître Rabelais devait leur appliquer, dodelinant de la tête et barytonnant à qui mieux mieux… — (Michel Zévaco, Triboulet, Fayard, 1956, page 114)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « barytonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
barytonner baritɔne

Évolution historique de l’usage du mot « barytonner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « barytonner »

  • D’emblée, on est happé par la musique, par sa dimension immersive. Il faut dire que ça grouille de toutes parts. Comédiens et solistes arpentent les gradins. Un gaillard assis à ma gauche, qu’on prenait pour un spectateur, se met à barytonner. Des percussions caquettent derrière ma tête. Un chœur se répand sur le balcon à l’arrière de la scène, tandis qu’un orchestre de cuivres se met à trompeter depuis un autre, situé encore au-dessus. Sans compter les haut-parleurs, qui arrosent la salle de matière électro, dont la ligne se construit au fil de l’œuvre, en « temps réel ». Car là est le grand concept qu’a développé Philippe Manoury : un processus d’écriture mixte qui associe sons instrumentaux et sons de synthèse, ces derniers pouvant être déclenchés en fonction de certaines figures que jouent les musiciens, puis transformés en simultané à l’aide de machines. Télérama, Dans les coulisses de “Lab.Oratorium”, l’opéra politique de Philippe Manoury 

Images d'illustration du mot « barytonner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « barytonner »

Langue Traduction
Anglais baritone
Espagnol barítono
Italien baritono
Allemand bariton
Chinois 男中音
Arabe الباريتون
Portugais barítono
Russe баритон
Japonais バリトン
Basque baritonoa
Corse baritonu
Source : Google Translate API

Synonymes de « barytonner »

Source : synonymes de barytonner sur lebonsynonyme.fr

Barytonner

Retour au sommaire ➦

Partager