La langue française

Barbelure

Définitions du mot « barbelure »

Trésor de la Langue Française informatisé

BARBELURE, subst. fém.

Pointe, aspérité disposée en barbe d'épi. Les barbelures d'une flèche, d'un trait :
1. Si le nègre africain de la zone tropicale pratique la métallurgie du fer, il réalise dans les formes de couteaux, leurs contournements et ciselures, leurs barbelures, une variété qui vise autant de diversités d'emplois. Vidal de La Blache, Principes de géogr. hum.,1921, p. 201.
P. métaph. :
2. Elle bougea ses lèvres noires sur des mots que l'on n'entendait pas dans le cliquettement des ciseaux, le ronflement des séchoirs (...) et elle sourit plissant ses yeux auxquels de très longs cils faisaient des barbelures d'étoiles. Giono, L'Eau vive,1943, p. 309.
Spéc., TECHNOL. ,,Alésoir de dentiste à grosses barbelures`` (Rob. Suppl. 1970).
Prononc. : [baʀbəly:ʀ]. Étymol. et Hist. xives. barbelure (Brun de Long Borc, Cyrurgie, ms. de Salis, fo24ddans Gdf. : Se la saiete est de celes qui sont barbelees, il covient que tu delivres la chair qui est dedanz les barbeleures selonc ce que tu porras mieuz tot entor, et puis la trai fors) − xvies. Daleschamps, ibid.; repris au xixes. av. 1870 (Mérimée, Lettres aux Antiquaires de l'Ouest, p. 193 : Je ne comprends rien aux barbelures de votre flèche. Elles sont en sens contraire). Dér. de l'a. fr. barbel « pointe, dent (d'un objet barbelé) » (barbeler*); suff. -(e)ure*. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

barbelure \baʁ.bə.lyʁ\ féminin

  1. État de ce qui est barbelé.
    • Les instruments en os les plus remarquables sont les pointes ou harpons à barbelures. — (Journal officiel 31 octobre 1873, page 6641, troisième colonne)
    • Il sentait tout le long de ses membres courir comme le chatouillement de barbelures de plumes et sa cervelle était en duvet frais. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 116)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BARBELURE (bar-be-lu-r') s. f.
  • État de ce qui est barbelé. Les instruments en os les plus remarquables sont les pointes ou harpons à barbelures, Journ. offic. 31 oct. 1873, p. 6641, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « barbelure »

 Dérivé de barbelé avec le suffixe -ure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « barbelure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
barbelure barbœlyr

Évolution historique de l’usage du mot « barbelure »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « barbelure »

  • Puis une vidéo bien documentée explique au public la composition de l'os et comment cette matière première osseuse était utilisée pour fabriquer des outils, des armes, mais aussi des objets artistiques, des jeux et des instruments de musique : « Pointe de harpon à barbelure simple », Argentine, Chili, Terre de feu fin XXI°s. – « Hochet à percuteurs externes » Nigéria fin XIX°s. Le Tout Lyon, Musée des confluences / L'histoire de l'humanité réécrite à Lyon

Traductions du mot « barbelure »

Langue Traduction
Anglais barb
Italien seghettatura
Allemand widerhaken
Source : Google Translate API

Synonymes de « barbelure »

Source : synonymes de barbelure sur lebonsynonyme.fr

Barbelure

Retour au sommaire ➦

Partager