Babiche : définition de babiche

chevron_left
chevron_right

Babiche : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BABICHE1, subst. fém.

A.− Pop. Altération de barbiche. Faire couper sa babiche.
Rem. Attesté ds Lar. 19e, Littré, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e.
Au plur. Favoris.
Rem. Attesté ds Les Omnibus du lang., 1835 et Littré.
B.− Babiche ou babichon. Variété de petits chiens d'appartement à longs poils appelés aussi barbichons, bichons ou barbets :
Ce qui comptait [pour une Indienne], c'était la vieille maison de La Paz, quasi déserte, dans une rue abandonnée, une espèce de palais de bois (...) toute surchargée de balustres et de balcons ouvragés comme les jalousies d'Orient, où elle entraînait espiègle ses sœurs en des parties folles, chacune son babiche sous le bras et la bouche pleine de sucreries... Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 373.
Rem. Emploi except. du mot au masc. et qui tend à prouver que le mot est empl. ici dans le sens plus vague de « petit animal favori, petit chien ».
ÉTYMOL. ET HIST. − 1642 « petit chien à longs poils » (A. Oudin, Recherches ital. et fr. : Babiche, babichon, spetie di cagnolino có peli lunghi); av. 1648 « id. » (Voiture, Stances, p. 482 ds DG : Vous perdrez pour une babiche Des pleurs qui suffiraient pour racheter un roi). Prob. dér. régr. de babichon (dep. 1642, supra étymol.), altération de barbichon* « petit barbet » (cf. FEW t. 1 s.v. barba). L'hyp. d'une altération de barbiche* « petit barbet » (EWFS2) fait difficulté, ce dernier mot n'étant attesté que dep. 1694; de même celle d'un empr. à l'esp. babicha « petit chien à longs poils » (Schmidt, p. 149; Rupp., p. 241) mot semblant douteux (il n'est mentionné ni ds Cor., ni ds Al., ni ds Gili).

BABICHE2, subst. fém.

Région. (Canada). Lanière de cuir, de peau de chevreuil ou d'anguille (cf. Canada 1930 et Bél. 1957) :
Outre le fauteuil du chef de famille et la chaise berçante d'Amable sur lesquels nul n'osait s'asseoir, il y avait une dizaine de chaises, droites et basses, les plus anciennes taillées au couteau, à fond de babiche tressée et au dossier faiblement affaissé par l'usage; les autres cannées d'éclisses de frêne; toutes adossées au mur. G. Guèvremont, Le Survenant,1945, p. 54.
Tirer la babiche. Exercer le métier de cordonnier (Canada 1930).
Au fig. Serrer la babiche. Se serrer la ceinture.
Rem. Attesté ds Canada 1930 et Bél. 1957.
P. ext., souvent fam. et péj. [En parlant d'une pers.] ,,Personne longue et fluette.`` (Canada 1930) ,,Est-elle grande! je n'ai jamais vu une babiche pareille`` (Canada 1930).
PRONONC. ET ORTH. : [babiʃ].
ÉTYMOL. ET HIST. − Mot can. fr. empr., d'apr. NED Suppl., au micmac ababich « corde ».
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Bél. 1957. − Canada 1930.

Babiche : définition du Wiktionnaire

Nom commun 1

babiche \ba.biʃ\ féminin (pour un mâle on dit : babichon)

  1. (Vieilli) (Rare) (Désuet) Sorte de petite chienne d'appartement.

Nom commun 2

babiche \ba.biʃ\ féminin

  1. (Québec) Lanière de cuir.
    • Il se servait de la peau du caribou pour les babiches . — (Sister Marie Ursule, Civilisation traditionnelle des Lavalois, Éd. Les Presses Universitaires Laval, Laval (Québec) 1951)
    • Le collier de babiche lui coupait le cou et entrait dans sa chair comme un couteau. — (James-Oliver Curwood, Kazan, 1914, traduit de l’anglais américain par P. Gruyer et L. Postif, Hachette, 1937, page 29)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Babiche : définition du Littré (1872-1877)

BABICHE s. f.
  • Barbiche. Couper ses babiches.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « babiche »

Étymologie de babiche - Littré

Altération et mauvaise prononciation de barbiche. Ce mot, qui se dit encore, est dans le Dictionnaire de l'Académie, 1re édition.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de babiche - Wiktionnaire

(Nom commun 1) De babichon.
(Nom commun 2) De l'algonquin bij (« attacher »). 
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « babiche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
babiche babiʃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « babiche »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « babiche »

  • Dans l’objectif d’activités réussies, on laisse les raquettes de babiche au sous-sol et on s’oriente vers les nouvelles technologies capables de rendre la course différente tout autant qu’agréable. C’est bien beau dire qu’il faut mettre la babiche de côté, mais encore faut-il lui trouver une remplaçante possédant toutes ces qualités recherchées par le « raquette-coureur » : Le Journal de Québec, Essayez la course en raquettes | Le Journal de Québec
  • C'est dans une forte odeur de peaux de caribous que les participants sablent le cerceau de leur tambour. Pendant ce temps, Alexis Wezineau coupe de fines languettes de babiche, « pour monter les tambours », explique l'artisan qui construit près d'une centaine de tambours par année et qui est chargé d'enseigner la méthode au groupe. Radio-Canada.ca, Confection de tambours au Centre d'amitié autochtone : le pouvoir d'introspection des savoirs traditionnels | Radio-Canada.ca
  • Lorsque la neige molle du hors-piste attire le sportif, des raquettes tubulaires en aluminium, choisies selon son poids, le feront davantage « flotter » sur la neige. C’est aussi la plus grande qualité des raquettes de babiche, qui se trouvent encore sur le marché. Il s’agit du modèle qui a la « meilleure portance dans la neige molle, comme pour traverser un champ », souligne M. Lepage. Il est d’ailleurs possible de changer le harnais d’une ancienne paire de raquettes pour un tout nouveau, déniché en magasin. Le Journal de Québec, Sortie en plein air: raquettes | Le Journal de Québec
  • GV fabrique toujours des raquettes traditionnelles de bois et de babiche, mais elle s'est également lancée dans les raquettes de nouvelle génération en aluminium et en composite. L'entreprise continue de fabriquer toutes ses raquettes à Wendake. La Presse, Les raquettes québécoises font du chemin
  • C'est un parfum qui rend hommage aux odeurs des bois sauvages de chez nous. Il s’articule autour d’un arôme de sapinette mêlée aux effluves de raquettes en babiche. Ses touches d'odeur de wapiti et de vieilles bottes humides rappellent l’ambiance authentique et chaleureuse typiquement québécoise d’un chalet de ski. Toute qu'une gymnastique olfactive!  VRAK.tv, VRAK présente le parfum LE CHALET... Poisson d'avril!
  • L’artisan Réjean Boisvert est un des rares à savoir encore tresser à la main des raquettes avec de la babiche. « J’ai appris de mon père, qui a appris de son père, et ainsi de suite. Ils étaient agriculteurs, près de Yamachiche. Tresser de la babiche pour faire des fonds de chaises et des raquettes, cela faisait partie des petits avoirs des gens de la campagne. » Le Devoir, Une brève histoire de la raquette au Québec | Le Devoir
  • Certains animaux très gourmands peuvent parfois avaler une gâterie peu digestible en quelques instants. C’est souvent le cas avec les os faits de babiche (os en cuir brut) que certains chiens avalent presque tout rond plutôt que de les mastiquer pendant des heures. Or, l’arrivée d’un objet peu digestible dans l’estomac ou l’intestin peut favoriser un blocage dans le système. Le Journal de Montréal, 6 dangers associés aux gâteries | Le Journal de Montréal
  • Ça ne paraît pas au premier coup d'oeil, mais les raquettes évoluent sans cesse. En 2017, on est loin de la bonne vieille babiche ! La Presse, Des raquettes qui sortent des sentiers battus

Traductions du mot « babiche »

Langue Traduction
Corse babiche
Basque babiche
Japonais バビチェ
Russe babiche
Portugais babiche
Arabe بابيش
Chinois 巴比切
Allemand babiche
Italien babiche
Espagnol babiche
Anglais babiche
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires