La langue française

Azerolier

Définitions du mot « azerolier »

Wiktionnaire

Nom commun

azerolier \az.ʁɔ.lje\ masculin

  1. (Botanique) Espèce d’aubépine, un arbre légèrement épineux aux feuilles caduques lobées et de forme triangulaire et qui porte les azeroles.
    • L’azerolier (Crataegus azarolus) porte à l’automne des petits fruits rouges avec lesquels on prépare une gelée aigrelette dont Louis XIV était si friand qu’il en avait planté plusieurs pieds au potager du Roy à Versailles. — (Véronique Mure, Jardins de garrigue, Édisud, 2007, page 91)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AZEROLIER (a-ze-ro-lié) s. m.
  • Nom français du crataegus azarolus, L.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AZEROLIER, s. m. AZEROLLES, s. f. pl. azarolus, est une espece de nefflier dont les feuilles ressemblent à celles de l’aubépin, mais sont plus larges : ses fleurs en grappe sont de couleur herbeuse ; ses fruits, nommés azeroles, sont ronds, charnus, rouges, d’un goût assez agréable, & semblables à la neffle, mais plus petits, contenant trois noyaux fort durs. Cet arbre aime les pays chauds ; & celui qui n’est point cultivé est épineux. (K)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « azerolier »

(Date à préciser) Mot dérivé de azerole avec le suffixe -ier Référence nécessaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « azerolier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
azerolier azerɔlje

Évolution historique de l’usage du mot « azerolier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « azerolier »

  • On le rencontre partout, même si à une faible densité. Il arrive qu’il soit constitué d’un seul sujet sur une grande aire faite de forêt ou de maquis. Ll s’agit d’un arbuste ayant pour nom Azérolier. Si, en général, les gens l’appellent « zaârour » en kabyle et en arabe, ce même mot signifie parfois aussi les nèfles. L’azérolier, nom scientifique Crataegus azarolus, occupe les sommets et les crêtes d’Ath Lqsar jusqu’à Mesdour, et de Tamellaht jusqu’à Guerrouma, autant dire une bonne partie de la wilaya de Bouira. Se présentant sous forme d’arbuste épineux, ressemblant parfois à l’aubépine (idhmim), il s’en distingue souvent par un port plus haut (atteignant parfois 6 à 8 mètres) et par un houppier bien dégagé contrairement à l’enchevêtrement de l’aubépine. À partir du mois de septembre, les enfants se mettent à cueillir le fruit, azérole, une baie de couleur jaune verdâtre ou rougeâtre et de goût légèrement acidulé. Ce sont des sacs de 10 à 20 kg qui sont posés à même les trottoirs des villes de Sour El Ghozlane, Bouira, Lakhdaria, Aïn Bessem et dans d’autres localités, et que l’on propose aux acheteurs avec des mesures en verre, rarement en pesées. Pour 20 dinars, vous pouvez vous offrir un fruit presque « exotique » du fait qu’il n’est pas toujours visible aux alentours. Il est vrai que son utilisation n’arrive pas à s’industrialiser comme dans les pays de l’Europe méditerranéenne où il est transformé en confiture. En effet, cet arbuste, résistant à la sécheresse, se trouve sur les rives Nord et Sud de la Méditerranée. Dans notre pays, il tarde malheureusement à être valorisé. Pourtant, l’azérolier, comme l’aubépine, ont des vertus thérapeutiques avérés contre les troubles cardiaques, les insomnies, les spammes, la nervosité l’anxiété et autres pathologies. Les aménagistes, principalement dans le traitement des bassins versants contre l’érosion, proposent l’azerolier comme haie vive pouvant ceindre des plantations fruitières et même des reboisements forestiers pour les protéger du pâturage précoce. La résistance à la sécheresse de ce végétal est un atout majeur pour le planter dans des zones à pluviométrie réduite dans la cadre de la lutte contre la désertification. Dans certains pays, il est aussi utilisé comme porte-greffe pour obtenir des poiriers ou pommiers nains. Malheureusement, en dehors de sa présence sauvage sur les versants des montagnes, l’azerolier n’est ni cultivé ni produit en pépinière. Il est sans doute temps d’y réfléchir, particulièrement pour les jeunes qui se lancent dans la micro-entreprise.  La Dépêche de Kabylie, L'azérolier, un arbuste aux mille vertus ignoré - La Dépêche de Kabylie
  • Je confirme. J’ai découvert ce fruit dans l’Aude où il reste quelques azeroliers « sauvages ». On en fait une excellente gelée. Pour moi la meilleure au monde ! Si en plus les fleurs sont aussi bonnes pour la santé, c’est un arbre qui mérite d’être cultivé. Y-a-t-il des vergers d’azeroliers ? ConsoGlobe, L'azérole, la fleur et le fruit
  • Pour les plus petits, friands de gâteries, cette saison ne représente pas moins un atout exceptionnel de divertissement aux jeux de billes, la cueillette et la consommation d’un autre genre de fruit. Il s’agit du produit de azerolier ou ce fruit charnu, acidulé et juteux qu’est azerole dont la taille n’est pas plus grosse d’une bille. Setif Info, L’azerole ou le fruit de la « patience »

Traductions du mot « azerolier »

Langue Traduction
Anglais azerolier
Espagnol azerolier
Italien azerolier
Allemand azerolier
Chinois 艾泽勒
Arabe أزيرولييه
Portugais azerolier
Russe azerolier
Japonais アゼロリエ
Basque azerolier
Corse azerolier
Source : Google Translate API

Synonymes de « azerolier »

Source : synonymes de azerolier sur lebonsynonyme.fr

Azerolier

Retour au sommaire ➦

Partager