La langue française

Avaloire

Définitions du mot « avaloire »

Wiktionnaire

Nom commun 1

avaloire \a.va.lwaʁ\ féminin

  1. Variante orthographique de avaloir.
    • Le harnais ne vaut plus rien, l’avaloire est toute rompue.
    • L’avaloire descend trop bas, il faut la rehausser.

Nom commun 2

avaloire \a.va.lwaʁ\ féminin

  1. Variante orthographique de avaloir.
    • Il a une belle avaloire.
    • Quelle avaloire!
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AVALOIRE. n. f.
Gosier. Il est familier et ne se dit que par plaisanterie, en parlant d'un Homme qui mange et boit beaucoup. Il a une belle avaloire. Quelle avaloire! Il se dit aussi d'une Pièce du harnais des chevaux qui leur descend derrière les cuisses, un peu au-dessous de la queue. Le harnais ne vaut plus rien, l'avaloire est toute rompue. L'avaloire descend trop bas, il faut la rehausser.

Littré (1872-1877)

AVALOIRE (a-va-loi-r') s. f.
  • 1Pièce du harnais, sur laquelle s'appuie le cheval de timon pour retenir la charge.
  • 2Outil dont les chapeliers se servent pour avaler la ficelle.
  • 3Digue pratiquée sur une rivière pour prendre des saumons.
  • 4 Populairement, le gosier. Quelle avaloire il a ! Assurément, si cette femme a mangé tout l'argent qu'elle a tiré de sa fille et de moi, depuis vingt ans, il faut qu'elle ait une terrible avaloire, Rousseau, Lett. 375.

HISTORIQUE

XIVe s. Pourront aussi donner congé de mettre pierres avaloeres [pierres en pente], Du Cange, avalantia. Une avalouere [pièce de sellerie] garnie de merliers de cuir, Du Cange, ib.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AVALOIRE, s. f. outil dont les Chapeliers se servent pour avaler la ficelle, ou la faire descendre depuis le haut de la forme jusqu’au bas. Voyez Chapeau.

L’avaloire est un instrument moitié de bois & moitié de cuivre ou de fer : la partie qui est composée de bois a cinq ou six pouces de longueur, deux de largeur, & deux ou trois lignes d’épaisseur : mais elle est plus large par en-bas que par en haut ; le bas est garni dans toute sa longueur d’une rainure, pour mieux embrasser la ficelle : la partie de l’avaloire, qui est de fer, lui tient lieu de manche, & est garnie par sa partie supérieure d’une petite plaque de fer sur la quelle le Chapelier appuie le pouce en avalant la ficelle. Voyez Chapeau, & la figure 10, Planche du Chapelier.

Avaloire d’embas, s. f. terme de Bourrelier ; c’est une partie du harnois du cheval, qui consiste en une large bande de cuir double, assujettie par les deux bouts à deux grands anneaux de fer à l’extrémité des reculemens, & soûtenue par deux bandes de cuir qui descendent du sur-dos, & qui la tiennent en une position horisontale dans laquelle elle regne autour des cuisses du cheval : l’avaloire d’embas sert à faire reculer le carrosse au moyen des bandes de côté qui tirent les chaînettes, & par conséquent le timon en arriere. Voyez la figure 9, Planche du Bourrelier, qui représente l’avaloire d’un cheval de limon.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « avaloire »

Ce mot dans les deux acceptions vient d'avaler : dans la dernière, parce qu'il exprime le passage par où on avale ; dans la première, parce que la pièce du harnais est en bas, en aval.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « avaloire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
avaloire avalwar

Évolution historique de l’usage du mot « avaloire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « avaloire »

  • Le reculement d’un harnais en paire est légèrement différent de celui du harnais à 1. Il comporte toujours une croupière, un culeron, une ou des barres de fesses… Mais l’avaloire peut se présenter sous deux versions : comme dans le harnais à 1, la courroie de reculement est alors bien différente, plus large, elle s’attache à la boucle de mancelle. Ou bien l’avaloire est beaucoup plus longue, et c’est elle qui s’attache à la boucle de mancelle sous ou sur le trait selon les harnais. , attelage multiple : le reculement, un accessoire ?
  • Cette photo montre la sellette et les autres éléments du harnais, qui sont assez correctement mis en œuvre, sauf l’avaloire qui est trop basse, et le collier qui "pend" à mi-encolure ! Pour y remédier, il serait facile de raccourcir les barres de fesse (il reste des trous) et aussi les courroies des porte-brancards : les brancards seraient ainsi mieux placés - un peu plus haut. Toutefois, le collier retrouvera  une place plus nomale quand la voitrure se mettra en mouvement.En revanche, les pieds de ce cheval gris sont beaucoup trop longs : il est très urgent de referrer ! , Chevaux au travail en Crète : zoom sur le harnachement !

Images d'illustration du mot « avaloire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « avaloire »

Langue Traduction
Anglais swallow
Espagnol golondrina
Italien ingoiare
Allemand schlucken
Chinois
Arabe السنونو
Portugais andorinha
Russe ласточка
Japonais 飲み込む
Basque enara
Corse trapanà
Source : Google Translate API

Synonymes de « avaloire »

Source : synonymes de avaloire sur lebonsynonyme.fr

Avaloire

Retour au sommaire ➦

Partager