La langue française

Autofécondation

Sommaire

  • Définitions du mot autofécondation
  • Étymologie de « autofécondation »
  • Phonétique de « autofécondation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « autofécondation »
  • Citations contenant le mot « autofécondation »
  • Traductions du mot « autofécondation »
  • Synonymes de « autofécondation »

Définitions du mot « autofécondation »

Trésor de la Langue Française informatisé

AUTO(-)FÉCONDATION,(AUTO FÉCONDATION, AUTO-FÉCONDATION) subst. fém.

BOT. Type de fécondation obtenu par l'union des organes mâles et femelles d'une même plante :
1. Si la visite d'un insecte, c'est-à-dire l'apport de la semence d'une autre fleur, est habituellement nécessaire pour féconder une fleur, c'est que l'autofécondation, la fécondation de la fleur par elle-même, comme les mariages répétés dans une même famille, amènerait la dégénérescence et la stérilité, ... Proust, Sodome et Gomorrhe,1922, p. 603.
2. Dès 1908 (E. East) et 1909 (G. H. Shull), l'analyse génétique de l'autofécondation confirmait les effets néfastes de celle-ci dans certaines conditions. Mais bientôt, l'attention des biologistes allait se porter sur le problème général des mécanismes de reproduction. Expliquer à la lumière du néo-darwinisme, non seulement l'autofécondation et la fécondation croisée, mais encore la polyploïdie (découverte en 1907), l'apomixie (O. Juel et S. Murbeck, 1900), etc., tels sont des courants de recherches essentiels de la science contemporaine, ... Hist. gén. des sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 791.
Rem. 1reattest. 1888 (Gde Encyclop.); composé de fécondation* et de l'élément préf. auto-1*.
PRONONC. : [ɔtɔfekɔ ̃dasjɔ ̃] ou [otɔ-]. Cf. auto-1.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 4.
BBG. − Biol. t. 1 1970. − Forest. 1946. − Husson 1970. − Méd. Biol. t. 1 1970.

auto(-)fécondation*,(auto fécondation, auto-fécondation) -

Wiktionnaire

Nom commun

autofécondation \o.tɔ.fe.kɔ̃.da.sjɔ̃\ féminin

  1. Fait pour un organisme de féconder son ou ses gamètes femelles par ses propres gamètes mâles.
    • En conséquence, toute différence dans la fécondité de leurs fleurs après croisement et après autofécondation eut pour cause la nature du pollen employé ; c’est-à-dire qu’il fut pris sur un plant distinct ou sur la même fleur. — (Charles Darwin, Des effets de la fécondation croisée et de la fécondation directe dans le règne végétal, traduction d’Édouard Heckel, C. Reinwald et Cie, Paris, 1877, page 325)
    • A l’opposé des mécanismes favorisant l’allofécondation, il est fréquent d’observer des fleurs qui ne s’ouvrent pas (cléistogamie). Dans ce cas, ces fleurs ne peuvent ni recevoir, ni exporter du pollen : il y a alors autofécondation obligatoire. — (Thierry Lefèvre, Michel Raymond, Frédéric Thomas, Biologie évolutive, De Bœck, 2016, page 156)
    • L’autofécondation consiste en la fécondation d’un ovule par du pollen issu de la même plante. — (Patrick Straub, L’autofécondation et la pollinisation sur futura-sciences.com. Mis en ligne le 13 août 2018, consulté le 5 avril 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « autofécondation »

(XIXe siècle) Dérivé de fécondation avec le préfixe auto-. Figure dans le volume 17 du Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle (1888).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « autofécondation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
autofécondation otɔfekɔ̃dasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « autofécondation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « autofécondation »

  • La nature privilégie souvent la fécondation croisée au détriment de l'autofécondation, qui est plus rare. Dans le cas des fleurs hermaphrodites et des plantes monoïques (qui portent donc des fleurs des deux sexes sur le même pied), l'autopollinisation (et donc l'autofécondation) est possible, puisque la distance à parcourir par le pollen est faible, voire quasiment nulle. , La pollinisation : principe et notions rattachées
  • Les plantes sont pollinisées soit par autofécondation soit par pollinisation croisée exercée soit par le vent (anémogamie) ou l'eau (hydrogamie) qui transportent le pollen des organes mâles vers les organes femelles, soit par les oiseaux et insectes pollinisateurs qui visitent les fleurs. Binette & Jardin, La reproduction des plantes : des fleurs, des fruits, des graines
  • Le brassage génétique (gage de pérennité pour l'espèce) est donc assuré. En revanche, chez les plantes hermaphrodites - la majorité des végétaux, donc -, l'autofécondation coule de source ! Pour favoriser les croisements, la nature a donc dû ruser. Science-et-vie.com, Les plantes sont-elles des bêtes de sexe ? - Science & Vie

Traductions du mot « autofécondation »

Langue Traduction
Anglais self-fertilization
Espagnol autofertilización
Italien autofecondazione
Allemand selbstbefruchtung
Chinois 自我受精
Arabe التخصيب الذاتي
Portugais autofecundação
Russe самоопыление
Japonais 自家受精
Basque autoernaltzea
Corse auto-fertilizazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « autofécondation »

Source : synonymes de autofécondation sur lebonsynonyme.fr
Partager