Autodétermination : définition de autodétermination

chevron_left
chevron_right

Autodétermination : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

AUTO(-)DÉTERMINATION,(AUTO DÉTERMINATION, AUTO-DÉTERMINATION) subst. fém.

A.− PSYCHOL. Le fait de fixer par soi-même ses choix, ses actes, etc. :
1. La description du projet comme ouverture de possibles dans le monde et surtout celle de l'imputation du moi comme autodétermination pourrait en effet insinuer le sentiment que la volonté est un décret arbitraire. Ricœur, Philos. de la volonté,1949, p. 64.
B.− POL. Droit d'une collectivité, d'une population à se donner un statut politique tel qu'elle assume en pleine souveraineté la responsabilité de sa vie publique :
2. On est ici sur un terrain sûr, et tout le développement religieux d'Israël, même avec la conviction qu'un maître suprême régit le destin des peuples et des individus, repose sur le sentiment profond, inébranlable de son auto-détermination, donc de sa propre responsabilité dans ses défaillances comme de son aptitude à se forger à lui-même, avec l'aide de Dieu, son avenir. Weill, Le Judaïsme,1931, p. 106.
3. Ils mettent en contact des groupes humains politiquement et administrativement structurés, dans la métropole, avec des groupes humains qui se structurent, politiquement et administrativement, dans les pays en voie de développement rapide et tendant à l'auto-détermination politique. Perroux, L'Écon. du XXes.,1964, p. 273.
Rem. 1. 1reattest. a) biol. 1907 (Théorie de W. Roux ds Nouv. Lar. ill. Suppl.); b) pol. 1931 (supra ex. 2); c) psychol. 1949 (supra ex. 1); dér. de détermination*, élément préf. auto-1*. 2. Noter aussi le verbe autodéterminer (s') (1970, Courrière ds Gilb. 1971).
PRONONC. : [ɔtɔdetε ʀminasjɔ ̃] ou [otɔ] ou [oto-] (Dub.). Cf. auto-1.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 8.
BBG. − Neyron 1970 (s.v. autodétermination). − Pol. 1969 (s.v. autodétermination).

auto(-)détermination*,(auto détermination, auto-détermination) -

Autodétermination : définition du Wiktionnaire

Nom commun

autodétermination \o.to.de.tɛʁ.mi.na.sjɔ̃\ féminin

  1. Fait de se décider soi-même sans influence extérieure.
    • À l’heure actuelle, nous n’avons cependant aucune certitude quant à savoir si l’Organisation Mondiale de la Santé ira plus loin au niveau de l’autodétermination des personnes transgenres en abandonnant toute exigence de diagnostic médical. — (Communiqué de presse de l'association nationale transgenre, Une « guérison » attendue de longue date ! L’OMS met fin à la psychiatrisation de la diversité des identités de genre !, 19 juin 2018)
  2. (Droit) (Relations internationales) Principe de droit international relatif à la décolonisation et reposant sur le droit des peuples à se gouverner eux-mêmes. Ce principe n'est applicable, en droit international public, qu'aux anciennes colonies et aux territoires à décoloniser et ne porte pas sur les autres mouvements indépendantistes.
    • Si nous considérons comme notre idéal la liberté et l’autodétermination des peuples, nous devrons faire le maximum pour empêcher la répétition des fautes de 1919 et comprendre qu’aujourd’hui « l’autodétermination des nations » est l’obstacle insurmontable à « l’autodétermination du peuple ». — (Emery Reves, Anatomie de la Paix, 1945)
    • La communauté internationale en est venue à la conclusion qu’on ne peut pas obliger à vivre ensemble des peuples qui ne le veulent pas. L’autodétermination est un principe louable, mais non exempt de dangers. — (Le Monde, 23 mai 2006)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « autodétermination »

Étymologie de autodétermination - Wiktionnaire

(1907) Dérivé de détermination avec le préfixe auto-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « autodétermination »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
autodétermination otɔdetɛrmɛ̃asjɔ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « autodétermination »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « autodétermination »

  • L'ensemble historique de ce dysfonctionnement congénital du droit notamment politique, retentit forcément sur la façon dont l’État français appréhende les luttes pour l'autodétermination des peuples colonisés sous son autorité, révélant une fois encore son infirmité de la Relation. "Pas de liberté pour le Nègre !". Club de Mediapart, Le gène raciste persistant du droit français entrave l'autodétermination des Guyanais | Le Club de Mediapart
  •  La solidarité internationale «active» et «agissante» soutiendra en permanence les Sahraouis dans leur lutte légitime pour l’indépendance et l’autodétermination, a déclaré, mercredi, le président du Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS), M. Saïd Ayachi. Ce dernier a passé en revue le rôle et les actions du mouvement international de solidarité avec le peuple sahraoui, citant notamment le cas du Cnasps. «Il est évident que dans leur lutte, les Sahraouis ne sont pas seuls, comme l’étaient dans le passé les Algériens, Sud-africains, Angolais et autres mouvements de libération», a-t-il indiqué, assurant que «la solidarité internationale active et agissante les soutiendra en permanence. Toutes les femmes et hommes épris de justice et de liberté les accompagneront jusqu’à la victoire finale». À ce titre, le président du Cnasps a rappelé que la position de l’Algérie concernant la question sahraouie «n’a pas changé d’un iota depuis 1963». Cette position «constante», découle, pour lui, de deux principes majeurs. Le premier étant, dit-il, «sa fidélité aux principes directeurs de la lutte pour l’indépendance de l’Algérie s’opposant à toute forme de colonisation, d’occupation ou d’exploitation». Le deuxième référent c’est, bien entendu, son respect du droit international, notamment le droit des peuples coloniaux à l’autodétermination et à disposer d’eux-mêmes consacré dans un texte des Nations-unies (Résolution 1514 du 10 décembre 1960). L’intervenant a noté, en outre, que c’est sur cette «base immuable que l’Algérie s’est trouvée naturellement engagée, Peuple et Gouvernement, aux côtés des Sahraouis dans leurs revendications légitimes à décider librement de leur destin». Cet engagement de l’Algérie, insiste M. Ayachi, «n’est pas pour étonner puisque cela a déjà été le cas peu d’années auparavant pour 17 mouvements de libération africains et non africains, luttant pour leur indépendance et leur liberté». «Ils ont tous trouvé sans exception aide et assistance multiformes auprès de l’Algérie dans leur juste combat. Il en a été de même pour le Front Polisario, représentant unique et légitime du peuple Sahraoui», a-t-il ajouté, lors de ce symposium politique organisé par la Coordination européenne de solidarité avec le peuple sahraoui (Eucoco). Parce-que, il s’agit là, soutient-il, «d’un combat légitime. Leurs revendications sont justes et conformes à la légalité internationale et confortées chaque année par les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et de la quatrième Commission des Nations unies». Algérie, plus de 40 ans d’appui institutionnel La République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) proclamée en 1976, a été reconnue dès lors par le Gouvernement algérien. «Une aide institutionnelle s’est peu à peu mise en place entre les deux Etats dans divers domaines», a-t-il ajouté.  Parallèlement à cette assistance institutionnelle, s’est développée spontanément, dès 1975, «une solidarité fraternelle populaire algérienne» en direction des Sahraouis, «unissant toutes les catégories socioprofessionnelles de la société civile algérienne, qui se sont rassemblées dans le CNASPS», a-t-il dit. Au fil du temps le Comité est devenu l’émanation du soutien populaire algérien à la lutte du peuple sahraoui. C’est via ce canal, soutient-il, que «s’exprime la solidarité avec les Sahraouis». Unissant leurs efforts et leurs moyens, les acteurs de la solidarité permettent, d’après lui, au Cnasps d’organiser annuellement au bénéfice des Sahraouis «des activités culturels, sociopolitiques et d’autres actions à titre humanitaire». L’on citera à titre d’exemple, l’organisation chaque année d’une université d’été pour les cadres du Front Polisario et de la RASD.  Outre l’organisation de semaines de solidarité, selon la conjoncture, est organisée chaque année (sauf empêchement) une conférence internationale sur «Le droit des peuples à la résistance : le cas du peuple Sahraoui» qui réunit des participants de toutes catégories venant du monde entier. , Lutte du peuple sahraoui : «Solidarité internationale permanente»
  • KABYLIE (Siwel) —Au moment où de belles réalisations sont annoncées publiquement en lien avec le projet de l’indépendance de la Kabylie, des commérages et des attaques se multiplient à l’encontre du MAK-Anavad visant à semer la confusion entre les militants du mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie et porter atteinte à ses représentants. Siwel, Nous sommes la Kabylie, nous sommes le MAK-Anavad — Siwel
  • Sept eurodéputés espagnols des groupes politiques des Verts/ALE, Renew Europe et la Gauche unitaire européenne (GUE/NGL) au Parlement européen ainsi qu’une ancienne eurodéputée espagnole, ont adressé, une lettre au président du Gouvernement espagnol, Pedro Sanchez par laquelle ils appellent l’Etat espagnol à établir des relations diplomatiques de haut niveau avec la RASD, à assumer ses responsabilités légales et historiques envers le Sahara occidental et à contribuer de manière décisive, en sa qualité de puissance administrant, à l’organisation du référendum d’autodétermination du peuple sahraoui. Sahara Press Service, L'Espagne appelée à contribuer de manière décisive à l’organisation du référendum d’autodétermination du peuple sahraoui | Sahara Press Service
  • La deuxième résolution, aussi largement adoptée, vise elle à soutenir et à éviter toute discrimination à l'égard des plus de 60 ans comme cela a pu être le cas pendant la pandémie. Marianne de Mestral, coprésidente du PS60+, a relevé combien le droit à l'autodétermination des plus de 60 ans a pu être amputés pendant le semi-confinement. , Plusieurs résolutions pour sortir de la crise dans la solidarité | Journal du Jura
  • Dans une déclaration sanctionnant les travaux d'une journée de formation virtuelle organisée par la représentation sahraouie en Europe et dans l'Union européenne (UE), intitulée "Sahara occidental et le rôle des mécanismes internationaux des droits de l'Homme", des militants et experts du droit international ont souligné que l’élargissement du mandat de la Minurso à la surveillance des droits de l’Homme et l’organisation d’un référendum d'autodétermination au Sahara occidental, est "le seul garant du respect des droits de l'Homme du peuple sahraoui et de la fin de ses souffrances qui ont duré plus de 45 ans du fait de l'occupation militaire marocaine". , Le référendum d’autodétermination seul garant du respect des droits du peuple sahraoui
  • Le deuxième référent c’est, bien entendu, son respect du Droit International, notamment le droit des peuples coloniaux à l’autodétermination et à disposer d’eux-mêmes consacré dans un texte des Nations-Unies (résolution 1514 du 10 Décembre 1960). Sahara Press Service, La solidarité internationale "active" soutiendra en permanence les Sahraouis dans leur lutte | Sahara Press Service
  • L'Organisation des Nations Unies n'a cependant, jusqu'à présent, pas réussi à mettre exécution le plan de règlement pour lequel elle a été créée cette mission, à savoir l'organisation d'un référendum libre et équitable par lequel le peuple du Sahara occidental pourrait exercer son droit inaliénable à l'autodétermination et à l'indépendance, mettant ainsi fin à la décolonisation de la dernière colonie en Afrique". Sahara Press Service, Conflit au Sahara occidental: l'échec de l'ONU face aux actions "annexionnistes" du Maroc a sérieusement "miné sa crédibilité" | Sahara Press Service
  • L'accord de Nouméa, signé le 5 mai 1998, par le gouvernement français, le Rassemblement pour la Calédonie dans la République (RPCR) et le Front de libération nationale kanak et socialiste (FLNKS) avait en effet prévu jusqu'à trois votes en cas de victoire du "non" au référendum d'autodétermination. , Nouvelle-Calédonie : deuxième référendum prévu le 4 octobre 2020 | Vie publique.fr
  • "Il est absurde que le Conseil de sécurité de l'ONU n'ose pas imposer de sanctions contre le Royaume du Maroc pour son obstruction au référendum. Aucun des cinq membres permanents ne plaide pour l'exercice immédiat du droit inaliénable du peuple du territoire à l'autodétermination et à l'indépendance, tout comme la France défend l'occupation marocaine du Sahara occidental. De plus, ils sont restés silencieux sur les crimes commis par les autorités marocaines dans les territoires sahraouis occupés", a déploré M. Mohamed Saleh dans son analyse sur les raisons du blocage du processus d'autodétermination au Sahara occidental, publiée jeudi par l'agence de presse sahraouie (SPS). , Processus d'autodétermination au Sahara occidental: les manœuvres de la France déjouées

Traductions du mot « autodétermination »

Langue Traduction
Corse autodeterminazione
Basque autodeterminazio
Japonais 自己決定
Russe самоопределение
Portugais autodeterminação
Arabe تقرير المصير
Chinois 自决
Allemand selbstbestimmung
Italien autodeterminazione
Espagnol autodeterminación
Anglais self-determination
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires