La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « aumaille »

Aumaille

Définitions de « aumaille »

Trésor de la Langue Française informatisé

AUMAILLE, subst. fém. et adj.

Vieux
I.− Emploi subst., rare
A.− Au plur. (coll.). Gros bétail de bêtes à cornes. Troupeau d'aumailles (Besch. 1845).
Au sing. (et plur.). Tête de gros bétail :
1. Aussitôt que l'enfant vit les grands bœufs du père Caillaud... il se sentit chatouillé dans son orgueil d'avoir une si belle aumaille au bout de son aiguillon. G. Sand, La Petite Fadette,1849, p. 34.
2. Ah! J'en ai, ... du bétail! ... Douze chevaux, sept cents moutons, deux cents aumailles! J. Richepin, Le Chemineau,1897, p. 119.
B.− P. ext., plus rarement. Bétail que l'on engraisse. Les aumailles puantes et incomestibles du comptoir (Bloy, Journal,1903, p. 149).
II.− Emploi adj. [fém. plur.]. ,,Terme d'Ordonnance des Eaux et Forêts, qui ne se dit que des bêtes à cornes, comme Bœufs, Vaches, Taureaux. Un troupeau de bêtes aumailles`` (Ac. 1798-1835).
Rem. Emploi supprimé ds Ac. 1878.
PRONONC. ET ORTH. − Dernière transcr. ds DG : ó-mày'. Yod également pour la finale ds Land. 1834 et Besch. 1845, mais encore [λ] mouillée ds Gattel 1841, Nod. 1844, Fél. 1851 et Littré. Cf. -aille. Vedette au plur. ds Ac. 1798, 1835 et Littré. Besch. 1845 écrit à ce sujet : ,,Il se dit encore au singulier, dans le nord de la France, comme synonyme de jeune vache.`` Littré rappelle : ,,on le trouve au singulier dans La Fontaine``. Nouv. Lar. ill. enfin signale : ,,on dit aussi armaille [et] en basse Normandie le mot aumeau désigne encore un jeune bœuf``.
ÉTYMOL. ET HIST. A.− Subst. 1. début xiies. « bétail (en gén.) » (Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, 103, 27 ds T.-L. : almaille petiz ot les granz [animalia pusilla cum magnis]); 2. 1remoitié du xiies. « pièce de bétail » (Lois de Guillaume, 5 ds Bartsch, Chrestomathie de l'a. fr. : Mais qu'il i oüst cent almaille), spéc. id. « pièce de gros bétail à corne » (Rois, éd. Le Roux de Lincy, 50 ds T.-L. : chaschuns meint cha l'almaille e le multun qu'il volt tüer); subst. jusqu'à Fur. 1690; à nouv. dep. Besch. 1845 vieilli. B.− Adj. 1694 (Ac. : Il a un troupeau de bestes aumailles); qualifié de ,,terme d'anciennes Coutumes`` par Ac. 1835. Du lat. animalia, plur. neutre de animal (animal*), avec dissimilation du groupe second. n'm (an'malia) en lm (cf. a. fr. alme, aume < *an'me, anima « âme »).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Baldinger 1950, passim.Fén. 1970. − Littré-Robin 1865. − Mots rares 1965. − Pope 1961 [1952], § 643, 774.

Wiktionnaire

Nom commun - ancien français

aumaille \Prononciation ?\ féminin

  1. Cheptel, troupeau
    • Li Clerc deivent por tot orer,
      li chevalier sans demorer
      deivent defendre et ennorer,
      et li païsant laborer.
      Terres arer, norir aumaille
      sor le vilain est la bataille,
      quar chevalier et clerc sanz faille
      vivent de ce quë il travaille…
      — (Étienne de Fougères, Livre des Manières)
    • Ilz courent sus a tout ce qu’ilz trouvent devant eux, tant aux bestes d’aumaille, qu’autres, sans regarder par ou ilz passent, soit au travers des rivieres ou estangs: et si ont la gueule fort noire, et sans escume. — (Jaques Du Fouilloux, La Venerie, 1561)
    • Ceens sont les gaaigneries,
      Les bois, les plains, les praieries ;
      Ceens a riche pecunaille,
      Ceens puez venir mainte aumaille
      Et mainte oille et mainte chievre […]
      — (Le Roman de Renart)

Nom commun - français

aumaille \o.maj\ féminin

  1. (Vieilli) Cheptel bovin, troupeau de bêtes à cornes.
    • Aussitôt que l’enfant vit les grands bœufs du père Caillaud, qui étaient les mieux tenus, les mieux nourris et les plus forts de race de tout le pays, il se sentit chatouillé dans son orgueil d’avoir une si belle aumaille au bout de son aiguillon. — (George Sand, La Petite Fadette, chapitre IV, 1849.)
    • Lorsque j’étais enfant, on fêtait les semailles,
      La terre était docile aux gens et aux aumailles,
      Les lins montaient comme un bonheur en fleur.
      — (Émile Verhaeren, Les Aubes, Mercure de France, 1920, p. 118)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « aumaille »

Du latin animalia → voir alme et almaille. Sur le modèle de volaille, ouaille. Cf. roumain nămaie, "aumaille", frioulan nemal, "bœuf", etc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aumaille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aumaille omaj
aumailles omaj

Évolution historique de l’usage du mot « aumaille »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aumaille »

  • « On rapporte qu’au moment où le prêtre élève l’hostie, pendant la messe de minuit, toutes les aumailles (bêtes à cornes) de la paroisse s’agenouillent et prient devant leurs crèches», écrit Daniel Bernard  dans son livre, Noël en Berry, Contes, rites et traditions, citant Les croyances et légendes du Centre de la France, de Laisnel de la Salle (1801-1870).  «On assure encore qu’après cette oraison toute mentale, s’il existe dans une étable deux bœufs qui soient frères, il leur arrive infailliblement de prendre la parole. » www.leberry.fr, La nuit de Noël, en Berry, on peut entendre les bœufs parler - Bourges (18000)
  • Sachant que aumeaux est la variante normande de aumailles, voici un petit problème d’arithmétique tout à fait à propos : il y apparait que deux aumailles valent trois ouailles et qu’il y a donc bien des pluriels plus pluriels que d’autres : https://books.google.fr/books?id=ujVgAAAAcAAJ&pg=PA150&dq=aumailles&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiZvPLD9qLNAhWCQBoKHTQlC94Q6AEIOjAF#v=onepage&q=aumailles&f=false https://books.google.fr/books? Langue sauce piquante, au fond du paucal – Langue sauce piquante

Traductions du mot « aumaille »

Langue Traduction
Anglais aumaille
Espagnol aumaille
Italien aumaille
Allemand aumaille
Chinois 奥马耶
Arabe aumaille
Portugais aumaille
Russe aumaille
Japonais オーマイユ
Basque aumaille
Corse aumaille
Source : Google Translate API

Synonymes de « aumaille »

Source : synonymes de aumaille sur lebonsynonyme.fr

Aumaille

Retour au sommaire ➦

Partager