La langue française

Atourner

Définitions du mot « atourner »

Trésor de la Langue Française informatisé

ATOURNER, verbe trans.

Vx. [L'obj. désigne toujours une femme] Parer, orner, embellir :
Son costume [de la belle juive] était simple, mais des joyaux étincelans atournaient ses cheveux, son front, ses oreilles, son cou, ses doigts, et trahissaient sa fortune. P. Borel, Champavert,Dina la belle juive, 1833, p. 121.
Rem. S'emploie le plus souvent au part. passé et avec une nuance de familiarité ou d'iron. (cf. Littré, Nouv. Lar. ill.), ou simplement p. plaisant. (cf. Ac. 1798-1932). Femme atournée de sa robe de soie à la mode brabançonne.
Emploi pronom. [Le suj. désigne une femme] Se parer.
PRONONC. − Dernière transcr. ds DG : à-tour-né.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. Mil. xies. « préparer, disposer » (Alexis, st. 28, éd. G. Paris et L. Pannier : A tel tristor atornat son talent); ca 1200 au part. passé « (d'un homme ou d'une femme noble) vêtu, paré » (Continuations Perceval, éd. W. Roach, II, v. 3709) − xvies. ds Hug. (obj. matériel); signalé comme extension de sens par Lar. 19e; 2. 1155 pronom. « (d'une pers.) s'habiller, se parer » (Wace, Brut, éd. Arnold, 1997 ds Keller, p. 59b : De reials vestemenz s'aturt), qualifié de ,,vieux mot`` et de ,,hors d'usage dans le sérieux`` par Fur. 1690; ,,ne se dit (...) qu'en plaisanterie`` d'apr. Ac. 1718; cf. 1648 (Scarron, Virgile travesti, VI, 7 ds Dict. hist. Ac. fr. : Aussitôt qu'il eut discerné Ce prince si mal atourné [...] Mon cher Déiphobe, ha vraiment Te voilà bâti plaisamment). Dér. de tourner*; préf. a-1*, dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Bourguignon (J.). Qq. arch. dans les Fables de La Fontaine. In : [Mél. Gamillscheg (E.)]. München, 1968, p. 92. − Dupin-Lab. 1846. − Goug. Mots t. 2 1966, p. 149. − Mots rares 1965.

Wiktionnaire

Verbe

atourner \a.tuʁ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Parer, en parlant de la parure des femmes.
    • La dame s'est si bien désolée qu'elle s'est atournée bel et bien de la meilleure robe qu'elle eût... — (Chrétien de troyes, Romans de la Table Ronde)

Verbe

atourner \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Variante de atorner.
    • Biaus dous sire or vous atournés — (L’âtre périlleux, anonyme, manuscrit 1433 français de la BnF)

Verbe

atourner \Prononciation ?\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (graphie ABCD) (pronominal : s’atourner)

  1. Acquitter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ATOURNER (a-tour-né) v. a.
  • Parer, mais avec un sens de familiarité ou d'ironie.

HISTORIQUE

XIIe s. Un gonfanon qu'il ot fait atorner, Roncisv. p. 71. Mout par [elles] sont bien de combatre atornées, ib. p. 131. Moult m'a amors atornée Douce peine et biau labor, Couci, I. En perilleuse aventure M'avez, amours, atorné, ib. IV. Quant la dame se cointoie et atorne, C'est pour faire son pauvre ami dolent, Quesnes, Romancero, p. 86. E jo aturnerai un lieu à mun pople de Israel, e si l'i planterai, Rois, 143. Se à sa volenté nel peüst aturner [s'il ne le pouvoit ranger à sa volonté], Th. le mart. 25.

XIIIe s. Et tout li autre s'atornerent pour aler avoec l'empereour, Villehardouin, CXIII. Si atornerent leur afaire pour movoir à la Pasques, Villehardouin, LV. Quant il orent Bertain en tel point atornée [lié la corde autour du cou]…, Berte, X. Chose que on ne puist à mal blasme atorner, ib. III. À joie et à deduit t'atorne ; Amours n'a cure d'omme morne, la Rose, 1187. Un amiral bien vestu et bien atourné, Joinville, 259. Les femmes atornent la viande à ceulz qui vont en la bataille, Joinville, 264.

XVe s. Là put on veoir dames noblement parées et richement atournées, qui eust loisir, Froissart, I, I, 31. Son couvre-chef, sa robe et le surplus de ses habillemens furent tous gastés et percés ; et comme elle estoit ainsi atournée, elle se bouta en l'hostel, Louis XI, Nouv. 37.

XVIe s. Comme chascun paroit sa fille et l'atournoit d'ornements…, Montaigne, III, 159.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « atourner »

De l’ancien français atorner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Picard, atorner ; provenç. atornar ; de à, et tourner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « atourner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
atourner aturne

Évolution historique de l’usage du mot « atourner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « atourner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « atourner »

Langue Traduction
Anglais turn around
Espagnol giro de vuelta
Italien girarsi
Allemand dreh dich um
Chinois 回转
Arabe التف حوله
Portugais inversão de marcha
Russe повернись
Japonais 振り向く
Basque biratu
Corse vultà si
Source : Google Translate API

Synonymes de « atourner »

Source : synonymes de atourner sur lebonsynonyme.fr

Atourner

Retour au sommaire ➦

Partager