La langue française

Astrophysique

Sommaire

  • Définitions du mot astrophysique
  • Étymologie de « astrophysique »
  • Phonétique de « astrophysique »
  • Évolution historique de l’usage du mot « astrophysique »
  • Citations contenant le mot « astrophysique »
  • Images d'illustration du mot « astrophysique »
  • Traductions du mot « astrophysique »

Définitions du mot astrophysique

Trésor de la Langue Française informatisé

ASTROPHYSIQUE, subst. fém.

ASTRON. Partie de l'astronomie qui étudie les propriétés physiques et chimiques des astres à l'aide notamment de l'analyse spectrale :
1. Aussi la spectrographie reste-t-elle, aujourd'hui, un bel outil indispensable à l'astronomie. En fait toute l'astrophysique moderne en est issue. Hist. gén. des sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 541.
Astrophysique théorique. Interprétation théorique des données physiques observées. Astrophysique stellaire :
2. Enfin, au-delà de notre galaxie, existent les nébuleuses extragalactiques par millions et par milliards, que l'on a commencé depuis peu de temps à dénombrer et à étudier systématiquement. On voit donc se dessiner les traits principaux de l'astrophysique stellaire : dénombrement d'étoiles, statistique stellaire, dynamique et cinématique stellaire. E. Schatzman, Astrophysique,1963, p. 2.
Emploi adj. Qui est relatif à l'astrophysique. Phénomènes astrophysiques.
Rem. 1reattest. 1928 (Lar. 20e); comp. de l'élément préf. astro-* et de physique*.
PRONONC. : [astʀ ɔfizik].
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Galiana Astronaut. 1963. − Muller 1966. − Sc. 1962. − Uv.-Chapman 1956.

Wiktionnaire

Adjectif

astrophysique \as.tʁɔ.fi.zik\ masculin et féminin identiques

  1. (Astronomie) Relatif à l’astronomie sous un angle physicochimique.
    • Mais par quels processus astrophysiques des trous des millions de fois plus lourds peuvent-ils apparaître puisqu'il n'existe pas d'étoile dépassant les 200 masses solaires. — (Les trous noirs galactiques pourraient se nourrir d'amas globulaires, Futura-Sciences, 31 mai 2010)

Nom commun

astrophysique \as.tʁɔ.fi.zik\ féminin

  1. Branche de l’astronomie qui étudie les composants l’univers (galaxies, étoiles, planètes, milieu interstellaire) sous un angle physico-chimique.
    • L’astrophysique a pour objectif de comprendre la physique de l’origine, de la structure et de l’évolution des astres et même celle de l’Univers dans son ensemble (la cosmologie). — (Jean Heyvaerts, Astrophysique: Étoiles, univers et relativité, 2006)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « astrophysique »

(XXe siècle) De physique avec le préfixe astro-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « astrophysique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
astrophysique astrɔfizik

Évolution historique de l’usage du mot « astrophysique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « astrophysique »

  • L'astrophysique nucléaire et l'astronomie neutrino viennent de remporter un succès de plus. Après plusieurs années de patientes observations du flux de neutrinos solaires par l'expérience Borexino en Italie, les physiciens ont pu vérifier les dernières prédictions concernant les réactions thermonucléaires faisant briller notre Soleil. Ils mesurent l'effet du cycle CNO qui fait briller non seulement le Soleil mais aussi et surtout d'autres étoiles. Futura, Des neutrinos confirment l'origine de l'énergie des étoiles
  • Des scientifiques de l'Institut de planétologie et d'astrophysique de Grenoble sont parvenus à observer une fabrique de molécules organiques cachée par de la poussière autour d'une étoile en formation. Cela pourrait signifier que ces briques du vivant sont plus fréquentes que prévu dans l'univers. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Grenoble : des astronomes découvrent une usine de composés organiques derrière de la poussière cosmique
  • Nom de code de l'événement : GW190814. « GW » pour « Gravitational Wave ». « 190814 » pour la date du passage de cette onde gravitationnelle au travers de la Terre, le 14 août 2019. Ce jour-là, les trois interféromètres géants (Virgo en Italie et les deux Ligo aux Etats-Unis) ont donc frémi, enregistrant un signal qui, depuis, a mis toute la communauté astrophysique en émoi. Pourquoi ? Les Echos, Nouvelle surprise du côté des ondes gravitationnelles | Les Echos
  • Les ondes radio rapides ou FRB sont de courts et intenses éclairs qui ne durent que quelques millisecondes, mais elles peuvent éclipser des galaxies entières. Elles proviennent des petits objets distants et extrêmement denses dont la nature exacte reste un mystère en astrophysique. Fredzone, On a découvert un nouveau signal extraterrestre suivant un modèle périodique
  • Le prix de la meilleure thèse de doctorat en astrophysique au Canada a été remis à Simon Blouin par la Société canadienne d’astronomie et la Société royale d’astronomie du Canada, qui lui ont décerné la médaille J. S. Plaskett pour 2020. , Simon Blouin reçoit le prix de la meilleure thèse de doctorat en astrophysique au Canada | UdeMNouvelles
  • En astrophysique : Bien avant les nouvelles étoiles, les molécules complexes étaient déjà là. Sciences et Avenir, Tiques, noyau de la Terre et trouble de l’attention - Sciences et Avenir
  • Ancien directeur de l’Institut d’astrophysique de Paris, grand vulgarisateur, il a tenu la chaire d’astrophysique théorique du Collège de France pendant vingt-cinq ans. Il est mort le 20 février, à l’âge de 96 ans. Le Monde.fr, La mort de l’astrophysicien Jean-Claude Pecker
  • "Si nous découvrons que la vie intelligente est commune, alors cela révélerait que notre civilisation pourrait exister pendant bien plus que quelques centaines d'années", a déclaré Christopher Conselice, professeur d'astrophysique à l'Université de Nottingham et chercheur principal de l'étude, dans un communiqué de presse. "Sinon, si nous constatons qu'il n'y a pas de civilisations actives dans notre galaxie, c'est un mauvais signe pour notre propre existence à long terme." Business Insider France, Notre galaxie pourrait compter au moins 36 civilisations extraterrestres intelligentes
  • Née à Los Angeles en 1951, Sally Ride a très tôt montré un intérêt pour les sciences. Elle a eu une brillante carrière en astrophysique, au détriment d'une carrière prometteuse de tenniswoman qui lui tendait les bras - elle était classée au niveau national au Swarthmore College puis à l'Université de Stanford. National Geographic, Sally Ride, l'astronaute qui a marqué l'exploration spatiale américaine | National Geographic
  • Pour obtenir ces résultats, l’équipe de chercheurs a décidé d’affiner l’équation de Drake avec ce qu’ils ont appelé le “principe copernicien astrobiologique”. Christopher Conselice, co-auteur de l’étude et professeur d’astrophysique à l’Université de Nottingham explique à CNN: “La principale différence entre notre calcul et les précédents basés sur l’équation de Drake est que nous faisons des hypothèses très simples sur l’évolution de la vie.” Le HuffPost, Y a-t-il plusieurs civilisations d'extraterrestres? Des chercheurs ont essayé de savoir | Le HuffPost
  • Professeur (astrophysique et physique) - Institut d'Astrophysique Spatiale (CNRS & Univ. Paris-Sud), Université Paris-Saclay The Conversation, Comment devenir astrophysicien ?
  • Le lancement de mardi est un 'grand événement' qui 'permet de rendre la Chine indépendante des systèmes américain et européen', note Jonathan McDowell, astronome au Centre Harvard-Smithsonian pour l'astrophysique, aux Etats-Unis. , Le « GPS chinois » finalisé avec un ultime satellite - RFJ votre radio régionale
  • En 2025, la Nasa lancera deux nouvelles missions d'astrophysique à coûts modérés mais aux objectifs ambitieux. Le processus de sélection de ces missions a débuté et quatre propositions sont à l'étude. La sélection des missions retenues est prévue en 2021.  Futura, Nasa : quatre nouvelles missions spatiales en lice
  • Sur le terrain, l'astronome ne compte pas vraiment ses heures. Il peut travailler de jour comme de nuit, sur le terrain pour réaliser ses observations ou en laboratoire pour en éplucher les fruits. C'est dans les laboratoires de physique, d'astronomie ou d'astrophysique que s'effectue l'essentiel de son travail, ceux-ci étant souvent rattachés à des observatoires. Grâce aux puissants instruments de mesures, l'astronome a accès à de nombreuses données sans avoir forcément à se déplacer. Il peut néanmoins se rendre à l'étranger dans le cadre de missions d'observation ou alors, et c'est plus courant, pour assister à des colloques ou conférences. Il faut dans ce cas avoir une bonne condition physique car les observatoires sont généralement situés en altitude ou dans des lieux reculés tels que les déserts et donc soumis à des conditions difficiles. Sachez par ailleurs qu'il y a très peu de postes d'astronomes en France. La concurrence est donc féroce et les possibilités d'emplois sont rares. Futura, Devenir astronome : formations, débouchés, salaire...
  • En Afrique de l’Ouest l’astrophysique n’est pas une priorité. Le nombre de chercheurs dans cette spécialité est infime. Rares sont ceux qui sont connus du grand public comme le malien Modibo Diarra. Ce dernier, qui a participé à différents programmes de la NASA, s’est fait connaître au moment de l’atterrissage sur Mars de la sonde Pathfinder et de son robot Sojourner en 1997. Le doctorat d’astrophysique de Marie Korsaga est donc une première qui a été largement saluée. CIELMANIA : le blog de Jean-Baptiste FELDMANN, photographe du ciel, L'Afrique de l'Ouest a sa première astrophysicienne
  • 1  Fruit d’une col­la­bo­ra­tion entre l’Institut de pla­né­to­lo­gie et d’astrophysique de Grenoble (Ipag) et l’ins­ti­tut d’astronomie de l’uni­ver­sité KU Leuven à Louvain en Belgique. Place Gre'net, Des photos inédites de disques planétaires révélées par des astronomes | Place Gre'net
  • Il doit tant à l’astrophysique. Notamment la survie de son père. 1975: le Nord-Vietnam communiste envahit le sud et réunifie le pays. Le père de Trinh Xuan Thuan, président de la Cour suprême à Saigon et troisième personnage de l’Etat, est envoyé dans un camp de rééducation. «Le goulag», corrige Trinh Xuan Thuan. Travaux forcés dans les rizières, un bol de riz par jour. La mort au bout, forcément, par usure ou par balle dans la tête. Le Temps, Trinh Xuan Thuan: «Deux degrés de plus, c’est invivable, les peuples doivent réagir» - Le Temps
  • L'astrophysicien Franck Selsis, membre du CNRS et du Laboratoire d'astrophysique de Bordeaux (LAB), partage son article qu'il a consacré à la question de savoir s'il fallait favoriser certains types d'étoiles dans la recherche de planètes potentiellement habitables. Futura, Faut-il rechercher la vie extraterrestre autour de ces étoiles ? Réponse de Franck Selsis
  • La collaboration EHT a pu imager à très haute résolution un jet astrophysique en évolution depuis le quasar 3C 279. Crédits : EHT Trust My Science, Première observation à haute résolution d'un jet astrophysique issu d'un trou noir supermassif
  • Étudiant en physique puis en astrophysique à Montréal et à New York, Hubert Reeves débarque avec sa famille en France en 1965, pour des raisons professionnelles et culturelles. Pendant trente ans, il alterne cours à Montréal et recherches au CEA-CNRS, à Saclay. La Croix, Dans les pas de l’astrophysicien Hubert Reeves
  • La question pourrait faire partie d’un quiz: saviez-vous que, individus et institutions confondus, Michel Mayor et Didier Queloz sont les 33e et 34e Helvètes de l’histoire lauréats d’un Prix Nobel? Deux ans seulement après Jacques Dubochet, sacré en chimie, le duo romand rejoint quatre autres physiciens de haut vol, dont Albert Einstein, qui eut la nationalité suisse dès l’âge de 22 ans. Un génie qui, soit dit en passant, commença sa prestigieuse carrière en ratant son examen d’entrée à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich. Sur ce point, et bien que Michel Mayor avoue avec une touchante sincérité être tombé dans l’astrophysique «par hasard», les deux champions de l’Université de Genève ont fait mieux. En revanche, le Prix Nobel 1921 n’a pas eu la chance d’être soutenu par le Fonds national suisse de la recherche scientifique. Créé en 1952 et doté d’un budget annuel d’environ 700 millions de francs, celui-ci soutient 7200 scientifiques, dont près de 6000 ont moins de 35 ans. Parmi eux, combien de futurs Prix Nobel? A l’heure où toutes les excuses sont bonnes pour rogner dans les subventions, la question paraît légitime. , Michel Mayor: «Je suis tombé dans l'astrophysique par hasard» | Illustré
  • Mais : « comment étudier des phénomènes se déroulant sur de longues échelles de temps et d'espace, sans pouvoir expérimenter sur les conditions initiales ou les divers paramètres ? Comment faire avec un seul univers et quand on ne peut pas soi-même créer une étoile ? La démarche de l'astrophysique est-elle scientifique ? La réponse (positive) n'étonnera pas le lecteur, mais il convient de la justifier. L'étude de ces phénomènes longs et lointains - l'univers ou ses constituants - nécessite un cadre théorique. Il s'agit donc de disposer d'une théorie cohérente, ou qui demande à l'être, faisant des prédictions testables par des observations. Cette condition - nécessaire mais non suffisante - est bien vérifiée en astrophysique. » Futura, En quoi consiste le travail d’astrophysicien ?
  • Basse-Terre. Capitale. Lundi 9 mars 2020. CCN. A l’occasion de la conférence scientifique internationale d'astrophysique la Région Guadeloupe propose deux manifestations grand public , Guadeloupe. Conférence scientifique internationale d'astrophysique - CCN - Caraib Creole News / L'actualité de Guadeloupe, Martinique et de la Caraïbe
  • Père du Laboratoire d'astrophysique de Marseille (Lam),... LaProvence.com, Actualités | Père du Laboratoire d'astrophysique de Marseille (Lam), l’astronome Georges Courtès est décédé | La Provence
  • Comment les prix Nobel de physique 2019, Michel Mayor et Didier Queloz, ont-il bouleversé l’astrophysique? Quelles ont été leurs contributions et leurs méthodes de recherche? Pourquoi chercher des exoplanètes? Comment a-t-on pu par la suite détecter autant d’exoplanètes ? France Culture, Mayor et Queloz : exoterres en vue !
  • Astrophysicien originaire de Rixheim, Eric Buchlin était à Cap Canaveral, en Floride, lors du lancement de la sonde Solar Orbiter, de l’Agence spatiale européenne, ce lundi à 5 h 03, heure française. Impliqué dans le projet depuis 2008, avec une quarantaine de chercheurs et d’ingénieurs de l’Institut d’astrophysique spatiale à Orsay, une unité mixte de recherche du CNRS et de l’université Paris-Saclay, il était sur place depuis plus d’une semaine. Il a participé aux réunions de préparation du décollage et des premières étapes de la mission avec les équipes scientifiques de plusieurs pays d’Europe et des États-Unis en charge des dix instruments embarqués par la sonde. , Science et Technologie | Un astrophysicien rixheimois suit la sonde Solar Orbiter
  • Image de la collision des deux galaxies. La galaxie de type Seyfert 1, nommée TXS 2116-077 (sur la droite), abrite un jet astrophysique issu de son noyau galactique actif. Crédits : Vaidehi Paliya Trust My Science, Première observation d'un jet astrophysique issu de la collision de deux galaxies
  • Jean-Philippe Uzan dans son bureau de l'Institut d'astrophysique de Paris, en décembre 2019. Sciences et Avenir, Jean-Philippe Uzan : "L'astronomie et le vivant sont liés" - Sciences et Avenir
  • Avec Cheops, le Laboratoire d'astrophysique de Marseille... LaProvence.com, Actualités | Avec Cheops, le Laboratoire d'astrophysique de Marseille emmène les scolaires dans les étoiles | La Provence
  • L’astrophysicien québécois Gilles Fontaine, professeur au Département de physique de l’Université de Montréal et membre du Centre de recherche en astrophysique du Québec (CRAQ), vient de recevoir un honneur peu commun en voyant son nom être donné à un astéroïde. , Un astéroïde est nommé en l’honneur de l’astrophysicien Gilles Fontaine | UdeMNouvelles
  • Derrière le quasar OJ 287, se trouve un système binaire de deux trous noirs supermassifs qui constitue un laboratoire d'astrophysique relativiste. Avec l'aide du satellite Spitzer, il vient de servir à faire passer un test à la théorie des trous noirs, plus précisément en relation avec le théorème de la calvitie. Futura, Trou noir : le quasar OJ 287 fournit une preuve du théorème de la calvitie
  • Ce n'est pas « Objectif Lune » comme Tintin dans les albums d'Hergé mais « un regard vers les origines de l'Univers ». L'université Paris-Sud, dont le campus s'étale sur Orsay et Bures-sur-Yvette, vient d'officialiser la création d'une chaire d'astrophysique. Baptisée « Cosmologie Modes B », elle va permettre le financement de travaux menés par des chercheurs post-doc et ingénieurs dans la prolongation de la mission Planck. leparisien.fr, Orsay - Bures : l’université Paris-Sud crée une chaire d’astrophysique - Le Parisien
  • Le Beauceron a obtenu son diplôme d’études collégiales au Cégep Beauce-Appalaches. Il a ensuite continué ses études à l’Université McGill, où il a commencé à faire de la recherche en astrophysique. Puis, il a complété un doctorat dans cette discipline à l’Université Havard, de 2005 à 2010. M. Faucher-Giguère a alors obtenu un poste de recherche à l’Université Berkeley, en Californie. L'Éclaireur Progrès, Un astrophysicien beauceron parmi les chercheurs les plus cités au monde - L'Éclaireur Progrès
  • ​L'European Research Council (Conseil Européen de la recherche) a annoncé, le 10 décembre 2019, les lauréats des bourses « Consolidator Grant ». Trois chercheurs du CEA se voient récompensés pour l’excellence de leurs travaux dans les domaines de l’astrophysique, de la physique des particules et de la chimie. La recherche fondamentale et la recherche appliquée menées au CEA sont à nouveau reconnues par ce programme hautement sélectif.   CEA/Espace Presse, Espace Presse - Trois chercheurs du CEA lauréats d’une bourse "Consolidator Grant" 2019 par l'European Research Council
  • Les Fast Radio Bursts (FRB, ou sursauts radio rapides en français), intriguent la communauté astrophysique depuis leur découverte en 2007. Si on ne sait toujours pas d'où ils viennent, une chose s'éclaircit depuis la mise en opération de télescopes dédiés à l'étude des FRB : ils ne sont pas envoyés par les "aliens". Sciences et Avenir, Les FRB : extragalactiques mais pas "aliens" - Sciences et Avenir
  • «Ce nouveau télescope haute performance va nous offrir une nouvelle vision de l'univers», note Jean-Paul Kneib, directeur du Laboratoire d'astrophysique de l'EPFL. «Le SKA pourra par exemple repérer des systèmes planétaires en formation, des galaxies entourées de gaz d?hydrogène, ou encore des trous noirs présents au centre de galaxies situées à des milliards d?années-lumière», explique-t-il, cité dans le communiqué. lematin.ch/, Astrophysique : L'EPFL participe à la construction d'un télescope géant - Suisse - lematin.ch
  • Dès l’adolescence, Gilles Fontaine s’est passionné pour les étoiles. Au terme d’études en astrophysique qui allaient le projeter dans une brillante carrière de chercheur au Département de physique de l’Université de Montréal, il prend le temps de s’initier à la profession d’astronome. Cet ajout à son parcours aura été, selon ses propres mots, «la meilleure décision de ma carrière». Carrière exceptionnelle qui lui a valu un honneur bien particulier en septembre dernier, alors qu’on a donné son nom à un astéroïde découvert en 2010: 400811 Gillesfontaine. Gilles Fontaine est décédé le 1er novembre 2019. , «In memoriam»: Gilles Fontaine | UdeMNouvelles
  • Dans le domaine de la recherche de planètes habitables et analogues à la Terre, les observatoires spatiaux et terrestres actuellement en service n'y suffisent pas. Pour s'affranchir des fortes contraintes et des difficultés, une équipe d'astronomes propose HabEx, un observatoire spatial inédit, à haut contraste et à haute résolution angulaire, capable de discerner une planète similaire à la Terre dans la zone d'habitabilité de son étoile. Les explications d'Anthony Boccaletti, chercheur et astronome au Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique de l'Observatoire de Paris. Futura, Exoplanètes : un astronome décrypte la future mission HabEx
  • Pourquoi on en parle. L'astrophysique n'est pas la discipline scientifique la plus aisée à vulgariser, surtout auprès des plus jeunes. L'idée est ici de pallier cette difficulté grâce à des explications scientifiques simplifiées et à une belle aventure accessible aux enfants. La campagne de financement se terminant ce lundi correspond à celle lancée pour la France, la campagne suisse s'étant achevée fin septembre. , Une bande dessinée avec Michel Mayor pour expliquer les exoplanètes aux plus jeunes - Heidi.news

Images d'illustration du mot « astrophysique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « astrophysique »

Langue Traduction
Anglais astrophysics
Espagnol astrofísica
Italien astrofisica
Allemand astrophysik
Chinois 天体物理学
Arabe الفيزياء الفلكية
Portugais astrofísica
Russe астрофизика
Japonais 天体物理学
Basque astrofisika
Corse astrofisica
Source : Google Translate API
Partager