La langue française

Aspersoir

Définitions du mot « aspersoir »

Trésor de la Langue Française informatisé

ASPERSOIR, subst. masc.

I.− LITURG. Goupillon servant à l'aspersion d'eau bénite (cf. aspergès). Présenter l'aspersoir, jeter de l'eau bénite avec l'aspersoir (Ac. 1798-1932) :
1. Il [le prêtre] prit l'aspersoir dans le bénitier, le secoua sur le cercueil, en élevant la voix. Zola, La Terre,1887, p. 510.
Rem. Besch. 1845 note qu'à la différence de goupillon et d'aspergès de même sens, aspersoir n'est pas familier.
II.− HORTIC., vx. Pomme d'arrosoir percée de petits trous :
2. L'extrémité supérieure de la coquille nommée arrosoir est fermée d'une plaque convexe qui est percée de petits trous et qui représente très bien l'aspersoir d'un arrosoir de jardin. A. de Jussieu (Lar. 19e,1866).
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
PRONONC. : [aspε ʀswa:ʀ]. [ε:] ouvert long pour Fér. 1768 qui précise également que l'on prononce l'r final.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1345 liturg. asperceur (Poitiers, Fonteneau, I, 44 ds Gdf. s.v. asperceur : Avecques l'asperceur); 1488 lat. médiév. aspersorium (Inv. de S. Donatien de Bruges ds Gay, s.v. aspergeoir : Aspersorium argenteum absque setis et ligno, sed argentum duntaxat); 1553 aspersoir (Rabelais, L. V, ch. XVII ds Gdf. Compl. : En main tenant un aspersoir). Empr. au lat. médiév. aspersorium « goupillon » : ann. 1223, Caesarius Heist., Mirac., II 2, 18 ds Mittellat. W. s.v., 1041, 65 : quidam aspersoria tollentes in manibus circumeundo illos aspergebant [sc. in baptismo].
STAT. − Fréq. abs. littér. : 12.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Chesn. 1857.

Wiktionnaire

Nom commun

aspersoir \as.pɛʁ.swaːʁ\ masculin

  1. Goupillon à jeter de l’eau bénite.
    • Présenter l’aspersoir. Jeter de l’eau bénite avec l’aspersoir.
    • Et il y avait encore là de l’eau bénite et un aspersoir, une aiguière d’eau avec son bassin et une serviette.. — (Émile Zola, Le Rêve, Georges Charpentier et Cie, Paris, 1888)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ASPERSOIR (a-spèr-soir) s. m.
  • Aspergès, goupillon à jeter de l'eau bénite.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ASPERSOIR. Ajoutez : - HIST. XIVe s. Deux esparjouers dorés à gicter eaue rose, Nouv. Rec. de comptes de l'argenterie des rois, par Douët d'Arcq, p. 53 (1328)

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* ASPERSOIR, s. m. (Hist. anc. & mod.) instrument composé d’un manche, garni de crins de cheval chez les anciens, & de soie de porc parmi nous, dont ils se servoient pour s’arroser d’eau lustrale, & dont nous nous servons pour nous arroser d’eau benite. Voyez Antiq. Plan. VIII. fig. 13. un aspersoir. Les payens avoient leurs aspersions, auxquelles ils attribuoient la vertu d’expier & de purifier. Les prêtres & les sacrificateurs se préparoient aux sacrifices ; l’ablution étoit une des préparations requises ; c’est pourquoi il y avoit à l’entrée des temples, & quelquefois dans les lieux soûterrains, des réservoirs d’eau où ils se lavoient. Cette ablution étoit pour les dieux du ciel ; car pour ceux des enfers, ils se contentoient de l’aspersion. Voyez Sacrifices.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « aspersoir »

Du latin aspersorium (« goupillon »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Le supin aspersum (voy. ASPERGER), par l'intermédiaire d'une forme fictive, aspersorium.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « aspersoir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aspersoir aspεʀswaʀ

Évolution historique de l’usage du mot « aspersoir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aspersoir »

  • Samedi seront notamment présentés des arts d'Asie, dont un bouddha thaïlandais du XVIIIe siècle et un aspersoir à main en porcelaine chinoise de la même époque. À la même heure, dimanche, seront adjugés un banc de la Forêt-Noire supporté par deux ours (lot numéro 500 estimé dans une fourchette de 800 à 1.200 €), un tableau de l'école française du XVIIIe siècle figurant une famille attendant près d'un filet ou plusieurs commodes du XVIIIe siècle estimées entre 500 et 1.500 €. www.lejdc.fr, Enchères, patinoire, événements sportifs... : que faire dans la Nièvre et alentour les 11 et 12 janvier ? - Nevers (58000)
  • Sous l'empire romain, l'Empereur est le pontife suprême. Rien d'étonnant dans ces conditions que ce soit lui qui soit chargé, lors des rituels importants, de porter les instruments du culte et de s'adresser aux dieux. Ces instruments, ce sont principalement l'aspersoir par lequel l'empereur a béni les insignes de la légion et de Rome, et le lituus, bâton se terminant par une crosse courbe grâce auquel il s'adresse aux dieux. Deux objets qui sont, respectivement, les ancêtres des rameaux par lesquels les chrétiens dispersent l'eau bénite et de la crosse épiscopale. LaProvence.com, Sorties - Loisirs | Arles : Hadrien honore Arelate | La Provence
  • Le maire Jean-Noël Badenas a vivement remercié le dynamisme et l'ingéniosité de l'association qui a permis ces manifestations et a procédé au baptême dans la pure tradition occitane : vin de la commune et aspersoir fait de rameau d'olivier, de thym, de romarin et de laurier. Le Pélican, tout heureux après avoir avalé et recraché son meneur dans un signe d'acceptation, pouvait alors entraîner, parrains, fifres et tambours, ainsi que la population, pour un tour de ville en musique. midilibre.fr, Enfin un animal totémique au village - midilibre.fr
  • Beaucoup de curiosités, dans cette exposition. Des cadeaux pour la plupart reçus par les moniales : par exemple, cette coquille Saint-Jacques venue de Jérusalem et utilisée par les sœurs pour les baptêmes, Ou encore un aspersoir (goupillon servant à asperger d’eau bénite), du XVIIIe, pièce rare de nos jours, car très fragile, qui a voyagé depuis Rome, à Lyon puis Paris. Et enfin Moulins. www.lamontagne.fr, Le Paris des Visitandines : une collection unique présentée à Moulins - Moulins (03000)
  • «Apogée de la sculpture de la cathédrale» selon Mme Pradalier, le monument funéraire en ronde-bosse, adossé au mur ouest, est bien différent du tombeau de l’évêque Radulphe réalisé soixante ans plus tôt car le thème du sarcophage a disparu. Le prélat est représenté en haut, bénissant, coiffé de sa mitre, muni de la crosse, habillé du pluvial, grand manteau orné des rocs d’échiquier et des fleurs de lis. De part et d’autre figurent l’archidiacre Pons et son parent Gasc de Rochefort, tandis qu’au dessous, dans trois plaques ornées d’arcatures, défilent une douzaine de personnages portant les objets nécessaires à l’absoute : croix, aspersoir, flambeaux. ladepeche.fr, Carcassonne. Pierre de Rochefort, évêque bâtisseur au XIVe siècle - ladepeche.fr
  • Les Amanins consacre 1,5 hectare au maraîchage. Une surface suffisante pour produire tous les fruits et légumes dont le Centre a besoin pour nourrir visiteurs et salariés, élèves et enseignants. Une quarantaine de variétés adaptées aux sols du domaine. Un sol pauvre, calcaire et lourd, qui, d’année en année, est enrichit et stimulé : fertilisation avec le fumier des brebis et chèvres, rotation des cultures, arrosage au goutte à goutte ou par micro-aspersoir avec une eau de source, travail de la terre par traction animale et priorité à la main de l’homme pour remplacer les habituels intrants chimiques ... Nous avons par exemple participé au désherbage des oignons : un travail de longue haleine qui explique le surcoût des produits biologiques. Le prix à payer pour des produits de qualité. Sur le principe "rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme", tout est conçu pour optimiser le cycle naturel : l’herbe est mangée par les chevaux qui la transforme en énergie pour travailler la terre, leur crottin est composté pour enrichir les sols. , Hommage à Michel Valentin, fondateur du centre agro-écologique des Amanins - [CDURABLE.info l'essentiel du développement durable]

Images d'illustration du mot « aspersoir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aspersoir »

Langue Traduction
Anglais sprinkler
Espagnol aspersor
Italien spruzzatore
Allemand sprinkler
Chinois 洒水器
Arabe مرشة
Portugais aspersor
Russe разбрызгиватель
Japonais スプリンクラー
Basque aspertsio
Corse sprinkler
Source : Google Translate API

Synonymes de « aspersoir »

Source : synonymes de aspersoir sur lebonsynonyme.fr

Aspersoir

Retour au sommaire ➦

Partager