La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « ascenseur spatial »

Ascenseur spatial

Définitions de « ascenseur spatial »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

ascenseur spatial \a.sɑ̃.sœʁ spa.sjal\ masculin

  1. (Astronautique) Dispositif de satellisation dont le concept repose sur la progression d'une plateforme le long d'un câble déployé jusqu'au sol à partir d'un satellite initialement en orbite géostationnaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « ascenseur spatial »

Locution composée de ascenseur et de spatial.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ascenseur spatial »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ascenseur spatial asɑ̃sœr spasjal

Évolution historique de l’usage du mot « ascenseur spatial »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ascenseur spatial »

  • Le Japon ne cache pas ses intentions de commercialiser le voyage touristique dans l’espace, mais il faut trouver la solution pour y aller facilement et STARS-Me est peut-être la solution. Il s’agit d’un ascenseur spatial, en attendant le gratte-ciel accroché à un astéroïde. , STARS-Me : un ascenseur pour aller dans l'espace
  • La visite démarre tambour battant avec l’exposition expérimentale “OSS Hope”, consacrée à la recherche en cours de développement pour l’exploitation des ressources spatiales. Les visiteurs embarquent donc pour un voyage dans l’espace en 2071 — une date qui marquera les cent ans des Émirats. Ils prennent place dans un ascenseur spatial qui se hisse virtuellement au-dessus de Dubaï et de la Terre avant de rentrer dans l’espace et rejoindre une immense station spatiale. Perchée à 600 km d’altitude, elle abrite différentes salles donnant un aperçu de la vie à bord, ainsi que des missions d’exploration et autres expériences que pourraient y mener les futurs pionniers de l’espace. , Musée du Futur de Dubaï : une vitrine pour les innovations technologiques de demain - Les Numériques
  • Un professeur de l’université de York affirme qu’un ascenseur spatial pourrait déjà être mis au point avec notre technologie actuelle, rapportait Academic Times début avril. Ulyces, Nous avons la technologie pour créer un ascenseur spatial, selon ce scientifique
  • Il aurait été édifiant que l’article nous éduque sur ce qu’est un ascenseur spatial, car on ne prend pas la mesure de la prouesse dont il est question La Nouvelle Tribune, Terre : le 1er ascenseur spatial envoyé en orbite par le Japon – La Nouvelle Tribune
  • Certaines entreprises pensent pouvoir construire un ascenseur spatial d'ici à 2050. Si cette promesse s'apparente à une opération de communication, elle ne semble pas non plus utopique. LExpress.fr, L'ascenseur spatial n'est pas (encore) pour demain - L'Express
  • Le concept d'ascenseur spatial montant le long d'un câble sur des milliers de kilomètres jusqu'à une station située en orbite géostationnaire, à 36.000 km d'altitude, remonte aux années 60-70. Il fut imaginé indépendamment par l'ingénieur russe Yuri Atsutanov en 1960 et l'Américain Jerome Pearson en 1975, inspirant l'écrivain de science-fiction Arthur C. Clarke pour son livre Les Fontaines du paradis (1978). LEFIGARO, Un mini-ascenseur spatial va être testé prochainement par le Japon
  • Initié par Tsiolkovski et médiatisé par Arthur Clarke, le concept d'ascenseur spatial fait rêver mais pose de redoutables problèmes aux ingénieurs. Un mini-prototype construit par les Japonais sera bientôt testé aux abords de l'ISS pour la première fois. Futura, Un mini-ascenseur spatial bientôt testé par le Japon
  • Le coût d'un tel projet est évalué à 8 milliards d’euros, mais cet ascenseur pourrait sensiblement diminuer le prix des voyages spatiaux. Une fois mises en place, les nacelles montant le long du câble permettraient de rejoindre l’orbite de façon plus économique qu’une fusée. Par exemple, l’envoi d’un objet de 1 kg dans l’espace se facture aujourd’hui environ 22 000 $, un prix justifié par le coût de construction des fusées et la quantité de carburant nécessaire au voyage. De son côté, l’ascenseur spatial consommerait moins d’énergie et le voyage coûterait, pour un chargement similaire, seulement 200 $. National Geographic, Comment le Japon a mis en orbite le premier ascenseur de l’espace | National Geographic
  • Le concept d'ascenseur spatial montant le long d'un câble sur des milliers de kilomètres jusqu'à une station située en orbite géostationnaire date du XIXe siècle. Le fondateur de l'astronautique soviétique Konstantin Tsiolkovski en a eu l'idée en 1895 après avoir vu la tour Eiffel à Paris. Près d'un siècle plus tard, le romancier Arthur Clarke la revisitait dans son roman d'anticipation « Fontaines du paradis » publié en 1978. leparisien.fr, Un mini-ascenseur spatial va être testé par des chercheurs japonais - Le Parisien
  • L'agence d'exploration aérospatiale japonaise vient de mettre en orbite le tout premier ascenseur spatial. CNET France, L'ascenseur spatial japonais est désormais en orbite autour de la Terre - CNET France
  • La métropole n'a pas pris la mesure de l'ampleur de la menace. Pour preuve, la base de Kourou poursuit ses lancements commerciaux. L'ascenseur spatial entre quant à lui dans sa phase 2, boosté par l'intérêt du grand public pour ce projet pharaonique : au sol, l'usine d'assemblage moléculaire des nanotubes de carbone acheminés au Centre spatial guyanais (CSG) commence à dévider son câble de soie-carbone [élément de l'ascenseur spatial, NDLR], tandis qu'une fusée Ariane-Heavy s'apprête à envoyer en orbite haute les premiers éléments du terminus de l'ascenseur. Le lancement est prévu à 11 h 15, heure locale. Le Point, Assauts sur Kourou, nation pirate, ascenseur spatial… Les scénarios de la « Red Team » - Le Point
  • L’ascenseur spatial , 7 projets FOUS pour aller dans l'ESPACE !
  • Et pour la petite histoire, c’est sans doute à la Tour Eiffel que l’on doit d’une certaine façon cet ascenseur spatial. En la regardant, le  chercheur polonais Constantin Tsiolkovski imaginera une tour de 36 000 kilomètres de haut avec des monte-charges pour aller dans l’espace. Une prédiction qui est encore bien éloignée de la réalité. Presse-citron, Le Japon va tester son ascenseur spatial
  • À Pékin, une équipe de chercheurs à l’université Tsinghua a mis au point une fibre si résistante qu’elle pourrait servir à la construction d’un ascenseur spatial. Les scientifiques avancent qu’un centimètre cube de ce matériau en nanotubes de carbone [matériau composé d’atomes de carbone, organisés sous forme de tubes à l’échelle du nanomètre] pourrait résister au poids de 160 éléphants, soit plus de 800 tonnes. Et ce minuscule morceau de câble ne pèserait que 1,6 gramme. Courrier international, Technologie. Une fibre de carbone rend la construction d’un ascenseur spatial envisageable
  • Représentation d'un ascenseur spatial par la société Obayashi. Sciences et Avenir, Le Japon va tester un mini ascenseur spatial sur la Station spatiale internationale - Sciences et Avenir
  • Selon la Technology Review du MIT, un tel chantier est aujourd’hui réalisable compte tenu des technologies, à condition de parvenir à fixer cette infrastructure sur la Lune. Cela grâce à une technique de construction différente imaginée par les astronomes Zephyr Penoyre et Emily Sandford. Dans sa version conventionnelle, un ascenseur spatial consisterait en un câble ancré au sol et s’étendant à quelque 42 000 kilomètres au-dessus de la Terre. La revue du MIT explique qu’un tel câble aurait une masse considérable. Donc pour l’empêcher de tomber, il faudrait l’équilibrer à l’autre extrémité par une masse en orbite similaire. L’ensemble de l’ascenseur serait alors supporté par des forces centrifuges. Constatant qu’aucun matériau connu n’est assez résistant pour supporter de telles forces, les deux astronomes ont imaginé une approche différente. TOM.travel, L’ascenseur lunaire démocratisera-t-il le tourisme spatial ?
  • L’établissement est en effet logé dans une station spatiale, en orbite autour de la Terre. Pour s’y rendre, il faut donc tout d’abord prendre un ascenseur spatial, comme le raconte Space.com. Il ne s’agit évidemment que d’une illusion, le restaurant étant bien sûr au sol. Il devait initialement s’ouvrir en 2019, mais la pandémie de coronavirus a fait prendre du retard au projet. Le 13 août dernier, Zach Riddley, l’un des concepteurs du restaurant, a publié sur Instagram une vidéo montrant un premier aperçu du lieu. Le Matin, Floride - Disney va ouvrir un restaurant dans l’espace - Le Matin
  • Si les technologies actuelles ne permettent pas encore de mener un tel projet, les recherches avancent et des chercheurs de l’Université de Tsinghua (Chine) viennent de dévoiler une invention qui pourrait donner de l’espoir à ceux qui rêvent d’ascenseur spatial ! Or, un des problèmes rencontrés dans le cadre des recherches sur le sujet concerne justement l’absence de matériau assez résistant pour supporter la force de traction du gigantesque contrepoids prévu. Sciencepost, Ascenseur spatial : une nanofibre chinoise dont la résistance est inégalée !
  • Comme le rappelle Space.com, l'idée même d'un ascenseur spatial «est enracinée dans l'histoire»: Slate.fr, L'ascenseur spatial est «faisable» (mais c'est pas gagné) | Slate.fr
  • Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les choses n’ont pas été faites à moitié au niveau du décor. Et pour cause, l’excitation commence avant même que vous ne preniez place dans la salle principale du nouveau restaurant, où se trouve une vue panoramique incroyable sur notre la Terre. Après être entré dans le Space 220, vous monterez à bord d'un ascenseur spatial et vous vous élèverez à 350 kilomètres au-dessus de la Terre en regardant Disney World et la Floride s'éloigner à vos pieds et la station spatiale Centauri apparaître au-dessus de vos têtes. Ensuite, il sera temps de traverser la station spatiale, où vous aurez notamment l’occasion de passer devant une sorte de potager à l'allure futuriste dans lequel poussent de curieux légumes, pour rejoindre la salle de restauration. Depuis votre siège, vous pourrez admirer la vue sur la Terre, les étoiles, mais également garder un œil sur les astronautes et les navettes flottants à l'extérieur à travers les grandes fenêtres panoramiques. Demotivateur, Découvrez « Space 220 », le nouveau restaurant Disney où l'on mange avec une vue panoramique sur la Terre
  • Pour développer un ascenseur spatial, une équipe de scientifiques propose Spaceline, un câble reliant la Terre et la Lune afin de réduire drastiquement le coût des voyages spatiaux, rapporte le site américain TechCrunch ce 13 septembre. Ulyces, Ces scientifiques veulent relier la Terre à la Lune grâce à un ascenseur spatial
  • C'est une idée ancienne qui refait surface : l'ascenseur spatial. N'y voyez pas une blague d'ingénieur voulant se payer la tête d'un journaliste, mais une idée sérieusement étudiée par la Nasa et par plusieurs instituts de recherche, notamment aux États-Unis et au Japon. Le Point, Un ascenseur spatial pour remplacer la navette - Le Point
  • Ces laboratoires secrets auraient donc nourri le projet de construire un ascenseur spatial, similaire à celui évoqué récemment par des scientifiques de l’International Academy of Astronautics. Ces derniers avaient cependant évoqué les difficultés de réalisation d’un tel projet, et il semblerait que ce soient les mêmes raisons qui ont poussé Google à abandonner l’idée pour le moment. Les chercheurs sont notamment arrivés à la conclusion que cela nécessiterait « des câbles au moins cent fois plus résistants que l’acier le plus résistant que nous connaissons ». Si un tel câble peut être remplacé par des nanotubes de carbone, le problème vient dans leur conception : pour l’heure, il n’existe pas de câble en nanotube de carbone dont la longueur excède le mètre. Le projet a donc été mis au placard pour le moment, mais pourrait bien ressurgir dès que les avancées technologiques le permettront. Toms Guide : actualités high-tech et logiciels, Google a travaillé sur un projet d'ascenseur spatial
  • Une équipe de chercheurs japonais, qui planchent sur la construction d'un ascenseur spatial, vont réaliser prochainement un premier test dans le cosmos avec une version miniature, encore loin cependant des oeuvres de science-fiction. BFMTV, Monterons-nous un jour dans un ascenseur pour l'espace?
  • Un ascenseur spatial consiste en plusieurs éléments : tout d'abord, il faut mettre une station spatiale en orbite, qui servira de plateforme d'arrivée. Ensuite, il faut un "câble" assez long et résistant pour supporter à la fois la cabine de l'ascenseur avec charge que l'on va envoyer sur la station, mais aussi les forces exercées dessus par la gravitation, la traction, la torsion, le mouvement... Ce câble relie une station terrestre à la station orbitale et continue vers l'espace, avec un contrepoids au bout pour équilibrer le tout, à une centaine de milliers de kilomètres de la surface. leplus.nouvelobs.com, Aller sur la Lune en ascenseur, pour bientôt ? Demain, on mettra les fusées à la casse - le Plus
  • Le Japon s’apprête à faire le premier pas vers la création d’un ascenseur spatial. Selon le quotidien nippon The Mainichi, une équipe composée de chercheurs de l’université Shizuoka et d’autres institutions va bientôt réaliser les premiers essais dans l’espace. Le principe de cet ascenseur est de convoyer des biens et des personnes à bord d’une cabine qui circule le long d’un câble reliant la Terre à la Station spatiale internationale (ISS). C’est la première fois que les déplacements d’un conteneur sur un câble vont être testés dans l’espace. Pour cela, les chercheurs vont utiliser deux mini satellites cubiques de 10 centimètres qui seront reliés par un câble en acier de dix mètres de long. Ils décolleront le 11 septembre du Centre Spatiale de Tanegashima pour rejoindre l’ISS. Les deux satellites seront ensuite lancés. Un conteneur motorisé qui simulera l’ascenseur voyagera le long du câble tandis que les caméras des satellites filmeront l’action. CNET France, Le Japon va mener les premiers tests pour son ascenseur de l’espace - CNET France
  • L'ascenseur spatial, lui, pourrait faire dégringoler les prix, et les spécialistes avancent des sommes inférieures à 300 euros le kilo dès le départ des premières cabines... et une baisse prévisible ensuite. De quoi faire rêver un comptable spatial. leplus.nouvelobs.com, Abandonner les fusées et construire un ascenseur vers l'espace : une idée pas si folle - le Plus
  • Relier la Terre et la Lune grâce à un ascenseur spatial ? L’idée n’est pas complètement dingue. Deux chercheurs des universités de Cambridge et de Columbia ont imaginé une « Spaceline » qui pourrait bien relier un jour la planète bleue et son satellite. , Usbek & Rica - Des chercheurs veulent relier la Terre à la Lune par un câble
  • Entre ascenseur spatial, guerre numérique ou soldats augmentés, les militaires ont appris à faire entrer la science-fiction au sein de leurs troupes, afin de bousculer les idées reçues. Ce commando de choc a même un nom, la Red Team, et une mission : inventer les scenarii et les menaces qui pourraient nous attendre à lʼhorizon 2060. Le Journal Toulousain, Toulouse. Dernier jour du Futurapolis. Voici le programme
  • https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-stephen-hawking-humanite-doit-preparer-quitter-terre-10102/ Le vieux rêve de l’ascenseur spatial deviendra-t-il un jour réalité ? https://fr.wikipedia.org/wiki/Ascenseur_spatial Contrepoints, Tourisme spatial : la Russie se raccroche aux branches mais l’Europe est larguée - Contrepoints
  • Est-ce qu’un jour, on pourra construire une tour qui pourra mener dans l’espace, connu comme un ascenseur spatial ? Ce sera possible dans un futur lointain, mais il faudra s’inspirer de certains mécanismes biologiques pour surmonter les limites actuelles des matériaux et de l’ingénierie classique. Actualité Houssenia Writing, Qu'est-ce qu'il faut pour construire une ascenseur spatial ? - Actualité Houssenia Writing
  • Les chercheurs estiment qu’un tel ascenseur devrait fonctionner à une vitesse de 200 km/h, et mettrait donc huit jours à atteindre la station spatiale après le départ de la Terre. 96 000 km de câble serait alors nécessaires. On imagine que le budget va être absolument colossal, mais en 2014, l’entreprise nippone Obayashi Corporation, très investie dans le projet, estimait qu’un ascenseur spatial permettrait de réduire les coûts de ravitaillement et de voyage vers la station spatiale internationale : le coût actuel d’un kilogramme de matériel expédié dans l’espace est de 22000$, et ce montant pourrait être réduit à 200$ avec un ascenseur, selon l’entreprise. En attendant, il va quand même falloir financer tout ça, et résoudre beaucoup de questions techniques. Plugin 01net, Le Japon sur le point de lancer les tests d’un ascenseur de l’espace
  • Le projet d'ascenseur spatial de Toth Technologies permettrait aux astronautes d'atteindre une plateforme de lancement pour leur voyage dans l'espace. rts.ch, Un ascenseur spatial pour lancer les fusées - rts.ch - Terre et Espace
  • Le 4 août 2042, la fusée Ariane-Heavy décolle du centre spatial de Kourou, en Guyane, pour mettre en orbite les premiers éléments de l'ascenseur spatial qui doit faciliter les missions vers la Lune et Mars. Soudain, le lanceur explose, détruit par un tir de la nation pirate - la P-Nation, un ensemble disparate de réfugiés climatiques et d'activistes anti-puce, du nom du dispositif contenant toutes les données médicales, financières et civiles de son porteur. Or la P-Nation s'est bâtie sur les eaux à l'aide d'une multitude d'embarcations, de tankers et de polders, très densément peuplés ; un terrain d'intervention particulièrement difficile pour l'armée française. lejdd.fr, "Red Team" : quand l'armée a recours à des auteurs de science-fiction pour imaginer les menaces du futur
  • L’idée de l’ascenseur spatial date de plus de 100 ans quand Constantin Tsiolkovski, un scientifique russe considéré comme le père et le théoricien de l’astronautique moderne, imaginait une tour de 35 790 km de haut, qui permettrait d’amener par un ascenseur des charges en orbite géostationnaire. Plusieurs théories se sont ensuite développées durant le siècle sans qu’un projet viable ne puisse voir le jour. Aujourd’hui la société canadienne Toth Technology, spécialisée dans la conception de matériaux pour l’espace, nous présente son ascenseur spatial et vient même de déposer les brevets aux autorités américaines, rendant le projet un peu plus sérieux. Sciencepost, Une société canadienne veut construire un ascenseur spatial de 20 km de haut
  • Ainsi, parmi les scénarios, on trouve un ascenseur spatial, des nations pirates qui vivent sur l’eau ou encore des villes protégées par des boucliers. Konbini News - Société et Politique : Make News Great Again, "J’écris des scénarios de science-fiction classés secret-défense pour le ministère des Armées"
  • Des projets existent, beaucoup plus spéculatifs. Il y a l'idée d'un ascenseur spatial, qui acheminerait depuis la Terre jusqu'à une station orbitale des astronautes ou du fret, à quelques centaines ou quelques milliers de km/h. On pourrait envoyer plusieurs tonnes par heure en orbite. On sait penser un tel engin. Il a été mis en scène dans deux romans de science-fiction, dont Les fontaines du paradis, d'Arthur C. Clarke (1979). Mais cet objet reste techniquement si complexe qu'il est pour l'instant impossible à réaliser.  France Culture, Les stations orbitales, possible avenir de l'humanité ?
  • L'ascenseur spatial sera-t-il une réalité ? Des scientifiques japonais commenceront mardi 11 septembre, les tests d'un ascenseur reliant la Terre et une station spatiale. Cette expérience originale sera la première à tester le mouvement de l'ascenseur dans l'espace.  www.rtl.fr, Japon : un ascenseur de l'espace sera testé en septembre
  • Voilà une mauvaise nouvelle pour les gens désirant construire un ascenseur spatial, soit un câble entre la Terre et un satellite en orbite qui offrirait un accès rapide à l’espace. Pieuvre.ca, Les nanotubes de carbone, trop faibles pour un ascenseur spatial? - Pieuvre.ca
  • La compagnie de construction japonaise Obayashi prévoit de réaliser un transport qui paraît sortir d’un livre de Jules Verne : l’ascenseur spatial, prévu pour 2050. En parallèle, le milliardaire Elon Musk veut, lui, coloniser Mars, et ce dans seulement une dizaine d’années… GEO Ado, L’avenir du voyage spatial : navettes ou ascenseur ? - GEO Ado
  • Artémis construit un ascenseur spatial pour relier la Lune et la Terre, et Empress a reçu l’ordre de détruire l’ascenseur spatial avant son achèvement. Si l’ascenseur est terminé, les hordes de forces mécanisées géantes produites en masse sur la Lune s’abattront sur la Terre. Adala News, L'anime Black Rock Shooter: Dawn Fall, annoncé - Adala News
  • Mais comment pourrait-on soulever les matériaux récupérés sur Cérès pour les transformer en habitations ? Le chercheur propose une idée surprenante : utiliser un ascenseur spatial. « Parce que Cérès a une faible gravité et tourne relativement vite, l’ascenseur spatial est réalisable », estime Pekka Janhunen. Selon le scientifique, il faudrait que la longueur du câble de l’ascenseur soit de 1 024 kilomètres. Pekka Janhunen ajoute que l’on pourrait même imaginer non pas un, mais deux ascenseurs, de part et d’autre de Cérès. Cet imposant système double serait lui-même équipé de panneaux solaires. « Leur surface de panneaux solaires combinée produit une puissance moyenne qui équivaut à couvrir 20 % de la surface de Cérès par des panneaux solaires », décrit l’auteur. Numerama, Au lieu de Mars, et si on colonisait la planète naine Cérès ? - Numerama
  • Parmi les scénarios évoqués, l’attaque terroriste en 2042 de la base de Kourou pour prendre le contrôle de l’ascenseur spatial. Incroyable et pourtant 100 % vrai. lindependant.fr, De choses et d’autres - L’actualité vire au gag - lindependant.fr
  • Aller au-delà des nuages, plus loin que n'importe quel avion, atteindre la stratosphère, apercevoir le spectacle grandiose de la courbure de la Terre et se lover dans le noir infini de l'espace. Puis, pourquoi pas, voler en apesanteur ? Depuis les débuts de la conquête spatiale et le vol de Youri Gagarine, le 12 avril 1961, ce rêve-là est devenu réalité pour une poignée de chanceux astronautes. Aujourd'hui, deux sociétés américaines - Virgin Galactic et Blue Origin - travaillent d'arrache-pied sur des projets de tourisme spatial, mais les tickets resteront réservés à une petite élite fortunée, et en excellente condition physique. Il existe pourtant une idée révolutionnaire et à moindre coût pour offrir le firmament au plus grand nombre : l'ascenseur spatial, reliant physiquement la Terre et l'espace.... Site-LeVif-FR, Un ascenseur pour l'espace, réalité ou fiction ? - Sciences - LeVif
  • Un mini-ascenseur spatial bientôt testé par le Japon Futura, Quelle est la vitesse maximale d'un ascenseur ?
  • Rien de nouveau. C’est une très ancienne idée (le concept d’ascenseur spatial a été inventé par le pionnier russe de l’astronautique Constantin Tsiolkovski en 1895), qui a même été reprise dans une oeuvre de S.F. très connue d’Arthur C. Clarke “Les fontaines du Paradis” (1978). Le problème est d’obtenir un câble qui ne se rompe pas sous son propre poids (en plus, la station de départ doit impérativement être située sur l’équateur); la découverte des nanos tubes de carbone est une piste pour trouver éventuellement une solution à ce problème, mais ce concept relève encore pour le moment plus de la science fiction que d’une prochaine possible réalisation technique. Exploration spatiale, Les Chinois ont atterri sur Mars! – Exploration spatiale

Images d'illustration du mot « ascenseur spatial »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Ascenseur spatial

Retour au sommaire ➦

Partager