La langue française

Arthropode

Définitions du mot « arthropode »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARTHROPODE, subst. masc.

ZOOL. ,,Animal pourvu d'appendices locomoteurs formés de plusieurs pièces articulées; corps à symétrie bilatérale, revêtu d'une couche de chitine.`` (Séguy 1967).
Au plur. Les arthropodes. Embranchement du règne animal comprenant tous les animaux des milieux aquatique, terrestre et aérien, invertébrés à pattes articulées et dont le corps est formé de segments. (Arachnides, crustacés, insectes, myriapodes, etc.) :
1. Les Arthropodes sont, ..., caractérisés par la faculté que possèdent leurs épithéliums exodermiques de transformer en chitine la paroi périphérique de leurs éléments. E. Perrier, Traité de zool.,t. 3, 1899-1925, p. 2388.
Emploi adj., néol. :
2. Ici les herbivores et les rongeurs, prenant directement leur nourriture sur la branche végétale, et là les insectivores, parasitant d'une manière similaire la branche « arthropode » de la vie. Teilhard de Chardin, Le Phénomène humain,1955, p. 133.
Rem. En bot., le mot désigne une plante de la famille des liliacées comprenant une douzaine d'espèces qui croissent en Australie, dont certaines sont caractérisées par des racines à bulbes pédicelles. (Attesté ds Besch. 1845, Lar. 19eet Nouv. Lar. ill.).
PRONONC. : [aʀtʀ ɔpɔd].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1823 bot., arthropodion (Boiste); 1845 arthropode (Besch.) puis 1866 (Lar. 19e); 2. 1884 zool. (E. Perrier, La Philosophie zoologique avant Darwin, p. 102 : L'unité de plan de composition des animaux articulés ou plutôt des arthropodes prenait donc pied dans la science en même temps que l'unité de plan de composition des vertébrés). Composé de l'élément préf. arthro-* et de l'élément suff. -pode*; sens 1 à cause de la forme des racines de certaines espèces. Cf. supra.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 13.
BBG. − Baillon t. 1 1876. − Biol. t. 2 1970. − Criqui 1967 →. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Mots rares 1965. − Plais.-Caill. 1958. − Séguy 1967.

Wiktionnaire

Nom commun

arthropode \aʁ.tʁɔ.pɔd\ masculin

  1. (Classification phylogénétique) Animal protostomien, à squelette externe chitineux, dont le corps est annelé et les membres ou appendices composés d’articles, et comprenant plus de la moitié des espèces animales (crustacés, myriapodes, insectes, arachnides).
    • Alors que l’industrie halieutique dans le Québec maritime paye durement depuis plusieurs années le prix de sa surpêche passée, les pêcheurs de crabes de l’estuaire, eux, n’ont jamais eu autant le vent dans les voiles. […] Depuis le début des années 90, en effet, la récolte de l’arthropode dans les eaux du Saint-Laurent est miraculeuse. — (Le Devoir, 30 juillet 2002)
    • Un grand nombre de maladies infectieuses sont transmises d’un animal à l’autre par des arthropodes piqueurs, qui sont susceptibles de se contaminer en prenant un repas de sang sur un individu infecté et de transférer l’agent pathogène à d’autres individus lors des repas suivants. Ces arthropodes deviennent alors le véhicule, ou vecteur, par lequel la maladie se propage. — (Archie Hunter, Gerrit Uilenberg, Christian Meyer, et al., Santé animale, vol 1. Généralités, Coll. Agricultures tropicales en poche, Cirad/CTA/Karthala/MacMillan, 2006, page 13)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « arthropode »

(Date à préciser) Du grec ancien, composé de ἄρθρον, árthron (« articulation ») et de ποδός, podós (« de pied »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arthropode »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arthropode artrɔpɔd

Évolution historique de l’usage du mot « arthropode »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arthropode »

  • Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce petit arthropode détonne. Il n’était pas très grand – environ deux centimètres de long – mais il se distinguait par son “jeu de jambes”. En effet, Xiaocaris luoi présentait 27 paires de pattes (donc 54 en tout), chacune développant jusqu’à 15 épines ressemblant à des poignards, selon l’étude. Ce qui nous fait au total 810 épines  tranchantes. Sciencepost, Il y a 518 millions d'années, ces arthropodes étaient lourdement armés
  • Des scientifiques ont retrouvé des fragments de polystyrène dans les entrailles de collemboles, minuscules arthropodes terrestres vivant en Antarctique.  Sciences et Avenir, Du microplastique découvert en Antarctique - Sciences et Avenir
  • Des chercheurs américains ont découvert le fossile d’un diplopoda (communément appelé mille-pattes) vieux de 425 millions d’années. C’est le plus ancien fossile d'animal terrestre jamais retrouvé. Il remet en cause les précédentes hypothèses sur l’évolution des arthropodes terrestres. Sciences et Avenir, Découverte du plus vieil arthropode terrestre au monde - Sciences et Avenir
  • Et si les premiers animaux avaient évolué sur la terre ferme bien plus rapidement que ce qu'on pensait ? Le doute plane dans la communauté scientifique depuis la découverte du fossile du plus vieil animal rampant sur terre ferme jamais découvert, un petit arthropode du Paléozoïque qui vivait voici 425 millions d'années. Science-et-vie.com, Fossile : le plus vieil animal terrestre découvert en Écosse - Science & Vie
  • Le plus vieil arthropode fossilisé jamais retrouvé. Sciences et Avenir, Plus vieil animal terrestre retrouvé, allergies et canicule - Sciences et Avenir
  • Les mécanismes de cette transmission sont plus ou moins bien compris. Il arrive qu’elle résulte d’un contact direct entre l’animal et l’humain. Selon toute vraisemblance, c’est ainsi que le virus du sida a émergé, à la suite de la chasse et de la consommation des chimpanzés porteurs du virus de l’immunodéficience simienne (SIVcpz), ancêtre du VIH. Il se peut aussi qu’un arthropode joue le rôle de « transmetteur » (on parle de « vecteur »). C’est par exemple via un moustique que l’agent du paludisme, qui parasitait initialement le gorille, s’est transmis à l’homme. Enfin, un hôte intermédiaire peut aussi être impliqué. Lors de l’épidémie de Sras de 2002, la civette masquée (Paguma larvata) avait joué ce rôle. EcoRéseau Business, EcoRéseau Business | Les nouvelles épidémies se multiplient : quelles réponses leur apporter ?
  • A partir de la photographie d'un mille-pattes mise en ligne sur Twitter, des biologistes danois ont découvert une nouvelle espèce de champignons capables de parasiter les arthropodes.  Sciences et Avenir, Troglomyces twitteri, l'espèce découverte sur Twitter - Sciences et Avenir
  • Selon une étude publiée fin octobre, la biomasse d’arthropodes a chuté de 67 % au cours de la dernière décennie, relève Stéphane Foucart, journaliste au « Monde ». Le Monde.fr, « L’effondrement de la vie sous nos latitudes reste largement sous le radar médiatique »

Images d'illustration du mot « arthropode »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « arthropode »

Langue Traduction
Anglais arthropod
Espagnol artrópodo
Italien artropodo
Allemand gliederfüßer
Chinois 节肢动物
Arabe المفصليات
Portugais artrópode
Russe членистоногие
Japonais 節足動物
Basque artropodo
Corse artropodo
Source : Google Translate API

Arthropode

Retour au sommaire ➦

Partager