La langue française

Artériole

Définitions du mot « artériole »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARTÉRIOLE, subst. fém.

ANAT. Petite artère. ,,Fine branche terminale d'une artère, qui relie cette dernière aux capillaires.`` (Méd. Biol. t. 1 1970) :
1. Chaque réseau de capillaires est constitué à partir d'une artériole, apportant le sang, et se résout dans une veinule par laquelle le sang quitte la villosité intestinale. H. Camefort, A. Gama, Sc. nat.,1960, p. 118.
P. métaph. :
2. Dans les années qui suivirent les conventions de 1859, les compagnies, disposant en somme du crédit de l'État, trouvèrent facilement l'argent nécessaire pour mettre en exploitation près de 1 000 kilomètres de chemins de fer par an. Tout cela ne représentait encore que les ramifications principales des grandes artères, ce qu'on a appelé le second réseau. Mais le troisième réseau, ces artérioles qui devaient porter la vie dans toutes les parties du territoire, qu'allait-on faire pour le développer? H. Chardon, Les Trav. publ.,1904, p. 235.
Rem. Dans l'ex. suiv., Giono confond volontairement les deux accept. que peuvent prendre artère et artériole, ce qui renouvelle l'emploi p. compar. de ces deux mots :
3. ... la révolution [en Piémont] ne l'intéresse pas [Pardi] (...) Ce qui l'intéresse, c'est le mouvement des passions. Il l'a étudié avec une curieuse méthode (...). Il a parcouru, jour après jour, pendant plus de trente ans, à pied, toutes ces artères, artérioles, veines et veinules où a circulé et bouilli le sang révolté. Giono, Voyage en Italie,1953, p. 179.
PRONONC. : [aʀteʀjɔl].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1673, 28 févr. (Denis, Neuvième conférence d'apr. P. Gason ds Fr. mod., t. 23, p. 214 : Les Alimens descendent ensuite dans l'Estomac, ils y trouvent une eau acide qui y est apportée par plusieurs petites artérioles). Dér. de artère*; suff. -iole*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 19.
BBG. − Bonv. 1969. − Littré-Robin 1865. − Méd. 1966. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Nysten 1824.

Wiktionnaire

Nom commun

artériole \aʁ.te.ʁjɔl\ féminin

  1. (Anatomie) Petite artère.
    • Elles se forment à partir de capillaires issus d’une artériole et s’anastomosent avec les capillaires fournis par les autres artérioles. — (Archives d’anatomie, d’histologie et d’embryologie normales et expérimentales, volumes 63 à 64, 1980)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARTÉRIOLE. n. f.
T. d'Anatomie. Petite artère.

Littré (1872-1877)

ARTÉRIOLE (ar-té-ri-o-l') s. f.
  • Petite artère, artère trop petite pour être décrite et dénommée.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « artériole »

Diminutif d'arteria.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « artériole »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
artériole arterjɔl

Évolution historique de l’usage du mot « artériole »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « artériole »

  • Par cette méthode, les chercheurs ont d’abord observé que l’extrémité des artérioles (la partie la plus étroite des artères) est aplatie, à la façon d’un tuyau écrasé, alors que le reste de ces vaisseaux est parfaitement cylindrique. Cette forme empêche le sang de s’évacuer par cette partie du vaisseau, contrairement à ce que l’on pensait. Le sang s’écoule donc dans les capillaires en amont de l’extrémité de l’artériole et dans des directions perpendiculaires. En outre, la zone aplatie s’accompagne d’une inflammation et d’une rigidification des tissus. Ces derniers ont un effet de répulsion local sur les veines, qui sont repoussées de cette zone. Par ailleurs, les veines sont attirées par une force de cisaillement là où le sang s’écoule le plus, en amont de l’extrémité de l’artère. La conjonction de ces deux phénomènes, attractif et répulsif, conduit à la structure entrelacée des artères et des veines. Pourlascience.fr, Comment les veines et les artères s’organisent | Pour la Science
  • Ce carnaval, célèbre pour ses masques en papier mâché et réputé riche en couleurs, n’a encore une fois pas déçu. L’avenue Barranquilla, principale artériole du défilé de cette ville, compte plus d’une douzaine de stands dans son versant nord. Bien plus que l’année 2019, où seulement deux stands avaient été érigés. Cependant, c’est très peu pour ceux qui ont le souvenir des beaux jours du carnaval jacmélien. Toutefois, l’esprit de la fête est bel et bien là. La rue est bondée de curieux à la recherche de bonne ambiance et de simples amants de la culture à la recherche d’émerveillements. Le Nouvelliste, Ticket | Carnaval de Jacmel : couleurs, gaieté et créativité à revendre
  • La rétinopathie hypertensive: l’artère centrale de la rétine est directement liée à l’artère carotide interne, par le biais de l’artère ophtalmique. D’elle découlent des artérioles (de petits vaisseaux sanguins) reliées à des vaisseaux encore plus petits, les capillaires. Le flux sanguin dans tous ces vaisseaux se régule de façon automatique en fonction de la tension artérielle du reste du corps: en cas d’hypertension, les vaisseaux se contractent (vasoconstriction) et en cas d’hypotension, ils se dilatent (vasodilatation), ce qui permet de garder un niveau de pression stable. Or, en cas d’hypertension chronique, ce mécanisme d’autorégulation se fige complètement et de façon irréversible. S’ensuit alors toute une série d’effets collatéraux qui sont directement observables dans l’œil: des parois vasculaires nécrosées et rigidifiées, des exsudats mous (signant un défaut de perfusion de la rétine) ou durs (épanchements protéiques intrarétiniens). Par manque d’oxygénation chronique des tissus, les capillaires forment des microanévrismes et diverses lésions (télangiectasies, saignements). A mesure que la maladie s’aggrave, des altérations artérielles et veineuses peuvent être observées (signe de Gunn, signe de Salus), voire des œdèmes de la papille optique en cas de crise hypertensive aiguë. Les effets de l’hypertension artérielle sur l’œil - Planete sante, Les effets de l’hypertension artérielle sur l’œil - Planete sante
  • Il existe peu de documentation scientifique sur la conduite à tenir en cas de lésion de l’artère grande palatine. Lors d’un simple saignement veineux, gênant la visibilité lors de la chirurgie, l’injection d’anesthésie adrénalinée en région distale permet momentanément de limiter le saignement et apporte un confort pour le prélèvement. L’aspect vasoconstricteur ainsi que la compression du volume injecté réduit le saignement. Une fois le prélèvement réalisé, la mise en place d’une plaque palatine de protection amène une compression continue. Pour les hémorragies mineures par lésion d’artérioles, la compression manuelle prolongée de la zone touchée semble être la manoeuvre de choix et permet de stopper l’hémorragie. Lors d’une section de l’artère palatine, un « case report » de 2018(5) rédigé par les auteurs Kulkarni et Shettar, proposerait la réalisation d’un point de suture profond à proximité du formant grand palatin pour ligaturer l’artère à travers la muqueuse palatine. Ce point de suture comprimerait l’artère palatine et stopperait l’hémorragie. Cependant, dans le cas de lésion ou pire, de section de l’artère palatine, l’appel à un centre d’urgence médicochirurgical reste la conduite à tenir. LEFILDENTAIRE magazine dentaire, Gestion du risque anatomique lors du prélèvement palatin
  • Une douleur suivie d'un saignement de la verge, c'est ainsi que se manifeste la rupture du frein. L'accident, relativement fréquent, survient de façon prioritaire chez des hommes jeunes, lors des premiers rapports sexuels. La rupture du frein peut également advenir à l'occasion d'acte d'autoérotisme. Sous l'effet du décalottage, d'une érection très rigide qui tire sur le prépuce, et du fait des frottements répétés de l'acte sexuel ou de la stimulation manuelle, le frein cède. En se rompant, il lèse une artériole et provoque une petite hémorragie. "Il n'est pas usuel d'avoir mal et de saigner au cours d'un rapport, les hommes sont en général assez inquiets voire paniqués", note le Dr Charlotte Methorst, chirurgien urologue. Et ce d'autant plus qu'ils sont en début de leur vie sexuelle… Qu'ils soient rassurés : si l'accident paraît impressionnant, il est en revanche sans gravité. Les saignements cessent après une compression locale et la détumescence, ce qui est en général assez rapide dans de telles circonstances. Freiner court Caducee.net, Freinage intempestif ou rupture du frein : plus de peur que de mal

Traductions du mot « artériole »

Langue Traduction
Anglais arteriole
Espagnol arteriola
Italien arteriole
Allemand arteriole
Chinois 小动脉
Arabe الشرايين
Portugais arteríola
Russe мелкая артерия
Japonais 細動脈
Basque arteriole
Corse arteriole
Source : Google Translate API

Synonymes de « artériole »

Source : synonymes de artériole sur lebonsynonyme.fr

Artériole

Retour au sommaire ➦

Partager