La langue française

Arrher

Sommaire

  • Définitions du mot arrher
  • Étymologie de « arrher »
  • Phonétique de « arrher »
  • Évolution historique de l’usage du mot « arrher »
  • Traductions du mot « arrher »
  • Synonymes de « arrher »

Définitions du mot arrher

Trésor de la Langue Française informatisé

ARRHER, verbe trans.

DR. vx, rare. Donner des arrhes pour un achat ou une location. Arrher des marchandises (Ac.1835-78).
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixes. ainsi que ds DG et Quillet 1965.
DÉR.
arrhement, subst. masc.,dr., vx, rare. Action d'arrher, et notamment d'acheter des grains en vert et sur pied. Mot attesté ds les princ. dict. gén. du xixes. ainsi que ds DG et Quillet 1965.
PRONONC. − 1. Forme phon. : [aʀe]. 2. Hist. − â (= durée longue sur la 1resyllabe) ds Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1854 et Gattel 1841. Ce dernier dict. ajoute qu'il faut prononcer ,,r forte``. Littré et DG transcrivent [rr] géminées. Nod. 1844 et Fél. 1851 ne notent pas de durée pour la 1resyllabe et donnent la prononc. du mot avec [r] simple. Arrhement. Dernière transcription ds DG : àr'-man, en vers ar-re-... Pour [rr] géminées, cf. aussi Littré. Land. 1834, Nod. 1844 et Fél. 1851 transcrivent le mot avec [r] simple.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1315 airier « louer, acheter en donnant des arrhes à qqn » (Hist. de Metz, IV, 105 ds Gdf. Compl. s.v. arer : Airier. XV. s. de Met.); xvies. arrher « gagner, attirer à soi par un gage, une garantie » (E. Pasquier, Lettres, XVII, 4 ds Hug. : Lors fut traicté du mariage de la troisiesme fille du Duc avecques luy : quoy faisant, il arrhoit grandement Biron pour estre de son party); ds Ac. de 1698 à 1878. Dér. de arrhes*; dés. -er. DÉR. Arrhement 1577 arremens (Delamare, Traicté de la police, II, 6 ds Gdf. Compl.).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 11.
BBG. − Kuhn 1931, pp. 57-58 (et s.v. arrhement). − St-Edme t. 1 1824.

Wiktionnaire

Verbe

arrher \aʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Commerce) S'assurer de la garantie d'un achat en versant des arrhes.
    • Que les manœuvres qui iront au-devant des grains pour les arrher ou les acheter, seront poursuivis comme monopoleurs, vu que leur intermédiaire est un obstacle à la liberté du commerce, et préjudicie aux cultivateurs; (M. le maire royal de Nancy, à ses collègues des autres communes, relativement à l'approvisionnement du Marché de cette ville. -octobre 1816)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ARRHER (a-rré) v. a.
  • Donner des arrhes pour s'assurer d'un achat, d'une location, etc.

HISTORIQUE

XVIe s. Pour lequel il erra un petit logis, D'Aubigné, Faen. III, 19.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « arrher »

Du nom arrhes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Arrhes ; Berry, airrher. Errher a été autrefois de bon usage. Il les errhe et s'en assure pour une autre fois, Guez de Balzac, Disc. à la Régente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « arrher »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arrher are

Évolution historique de l’usage du mot « arrher »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « arrher »

Langue Traduction
Anglais pluck
Espagnol arrancar
Italien coraggio
Allemand zupfen
Chinois 采摘
Arabe قطف
Portugais arranca
Russe срывать
Japonais むしる
Basque pluck
Corse piatta
Source : Google Translate API

Synonymes de « arrher »

Source : synonymes de arrher sur lebonsynonyme.fr
Partager