La langue française

Arlequiner

Définitions du mot « arlequiner »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARLEQUINER, verbe.

Rare
I.− Emploi intrans. ,,Mimer le rôle d'Arlequin`` (Guérin 1892) :
1. Et me voilà, le portrait abandonné, à tourner autour d'elle, avec des ronds de jambe et des mains sur le cœur; me voilà à m'agenouiller en simulacre de déclaration... Elle trouvait ça très drôle; et moi, en arlequinant, vous vous doutez que je pelotais fort... Un jour que nous arlequinions ainsi, le père entre tout à coup et me voit serrer sa fille de très près. Il ne dit pas un mot, mais m'indique, d'un bras théâtralement tendu, la porte. E. et J. de Goncourt, Journal,1874, p. 1028.
Rem. Attesté uniquement ds Guérin 1892 avec la mention ,,néol.``
II.− Emploi trans. [En parlant d'un animé ou d'un inanimé] Couvrir de parties, de couleurs disparates (p. allus. à l'habit d'Arlequin) :
2. L'ombre prismatique du cristal arlequinait le linge. H. de Régnier, Couleur du temps,p. 44 (Rheims 1969).
Rem. On rencontre ds la docum. le néol. techn. arlequinage, subst. masc. péj. (Loti, Fleurs d'ennui, 1882, p. 48; suff. -age*). Peinture aux couleurs discordantes rappelant le costume d'Arlequin.
P. métaph. [L'obj. désigne une pers.] :
3. Sans la moindre mauvaise humeur il [l'abhumanisme] admet qu'on ne l'a pas attendu pour découvrir dans l'homme un combiné de corps et d'esprit, et que le mal et le bien l'arlequinent inséparablement. J. Audiberti, L'Abhumanisme,p. 167 (Rheims 1969).
Rem. Ce sens n'est attesté ds aucun des dict. généraux.
III.− Emploi pronom. :
4. ... Et vais m'arlequinant des défroques Des plus grands penseurs de chaque époque... J. Laforgue, Poésies complètes,1887, p. 152.
ÉTYMOL. ET HIST. − a) M. fr.? [la dat. n'a pas été possible] « imiter en arlequin » (Fluste de Robin, p. 10 ds Gdf. Compl. : Les masques harlequinent les graces des dames) − 1892, supra; b) 1831, supra; c) 1887 s'arlequiner, supra. Dér. de arlequin*; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Pamart (P.). Laforgue et les mots. Vie Lang. 1971, no229, p. 185.

Wiktionnaire

Verbe

arlequiner \aʁ.lə.ki.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Donner des couleurs variées, comme dans un habit d'Arlequin.
    • Ce procédé présente encore l'avantage inappréciable de pouvoir arlequiner ou teindre les palmes en 3, 4 et 5 nuances différentes, sans être obligé de rien couper ; — (M. Rouget de Lisle, Nouveau manuel complet du blanchiment, du blanchissage, 1855)
    • Quels bleus et quels rouges, quels incarnats et quels ors intellectuels pourront jamais remplacer ma coloration noire et arlequiner ma personne morale si uniformément ténébreuse ! — (René Martineau, Léon Bloy (souvenirs d'un ami), 1924)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « arlequiner »

De Arlequin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arlequiner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arlequiner arlœkɛ̃e

Traductions du mot « arlequiner »

Langue Traduction
Anglais harlequin
Espagnol arlequín
Italien arlecchino
Allemand harlekin
Chinois 丑角
Arabe مهرج
Portugais arlequim
Russe арлекин
Japonais 道化師
Basque arlekin
Corse arlequin
Source : Google Translate API

Arlequiner

Retour au sommaire ➦

Partager