La langue française

Arénaire

Définitions du mot « arénaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARÉNAIRE, adj. et subst.

I.− [En rapport avec arène « sable »]
A.− BOT., vieilli. Qui croît ou qui vit dans le sable. Synon. arénicole*.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixes. ainsi que ds Lar. encyclop. et Quillet 1965.
Subst. fém. Plante de la famille des caryophyllacées, qui croît dans les terrains sablonneux, utilisée en médecine pour ses propriétés diurétiques et antiseptiques. Synon. sabline.
B.− CARR., subst. masc. ,,Carrière souterraine d'où l'on extrait le sable ou la pouzzolane`` (Nouv. Lar. ill.).
II.− [En rapport avec arène « amphithéâtre »] ANTIQ. ROMAINE, subst. masc. Gladiateur qui combattait dans l'arène (cf. Besch. 1845).
ÉTYMOL. ET HIST. I.− 1. 1807 subst. fém. bot. (C. Duméril, Traité d'hist. nat., t. 1, Paris, p. 189 : enfin, dans la quatrième section, sont compris les genres vraiment décandriques, comme la spargoutte, la céraiste, la sabline ou arénaire); 2. 1838 adj. bot. zool. (Ac. Compl. 1842). II.− 1838 subst. masc. antiq. « gladiateur » (Ac. Compl. 1842). III.− 1897 subst. fém. « carrière de sable » (Nouv. Lar. ill.). I du lat. arenarius adj. qualifiant ce qui a rapport avec le sable ou lui est semblable, attesté dep. Servius (Georg. 2, 348 ds TLL s.v. harenarius, 2531, 48) d'où le lat. sc. arenaria pour le sens 1 attesté dep. 1788 (Cataloguo Horti Botanici S. Ph. Turicensis, p. 3 ds Gouan, Explication du Syst. Bot. du Chev. V. Linné, Montpellier). II empr. au lat. arenarius attesté comme terme désignant les combattants des arènes dep. Volusius Maecianus (Dig., 36, 1, 5 ds TLL s.v. harenarius, 2531, 77). III empr. au lat. arenaria attesté au sens de « carrière de sable » dep. Cicéron (Cluent., 37, ibid., 2531, 62).
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bouillet 1859. − Mots rares 1965. − Plais.-Caill. 1958. − Privat-Foc. 1870.

Wiktionnaire

Adjectif

arénaire \a.ʁe.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Botanique) Qualifie une plante qui végète sur du sable.
    • Le soir venu, nous campons en plein bled, à l'abri d'une pente sur laquelle s'obstine à vivre une chétive végétation arénaire : apéritif, dîner somptueux, vin; on est riche en provisions... au départ! — (Gabriel de Ramecourt, Grandes chasses et petites choses d'Afrique, Firmin-Didot, 1936, p. 10)
    • La haute Égypte récolte les cannes à sucre dans le mois de juin ; c'est l'époque où les plantes arénaires commencent à périr. — (Conrad Malte-Brun, ‎Précis de la géographie universelle, ou Description de toutes les parties du Monde, tome 6, Bruxelles : Société belge de librairie Hauman & Cie, 1838, p. 22)

Nom commun 1

arénaire \a.ʁe.nɛʁ\ masculin

  1. (Antiquité) (Cirque) Gladiateur qui combattait dans l'arène.
    • Comment concilier la passion immodérée des Romains pour les combats du cirque, et l'infamie dont ils couvraient les instrumens de ces cruels spectacles, les arénaires, bestiaires, gladiateurs ? — (« Arène », dans le Dictionnaire universel de droit français par Jean-Baptiste-Joseph Pailliet, vol. 5, Paris : chez Tournachon-Molin, 1827, p. 516)
    • Il faut espérer qu'elle parviendra à rassembler autant d'hommes qu'il nous faut ! Et que cette armée constituée parviendra à chasser Aemulius de nos terres ! explique cet ancien arénaire, couché sur le sol maintenant, cherchant à se reposer. — (Alain Ginnelli, La Prophétie de Kéménou, Éditions Edilivre, 2013, p. 86)
  2. (Désuet) Carrière de sable.
    • Comme ses devanciers, il admet l'existence des arénaires et des latomies, c'est-à-dire des carrières de sable et de pierre ouvertes par les Romains antérieurement au christianisme ; mais il soutient qu'elles n'ont aucun rapport avec nos catacombes ; […]. — (L.-F. Jéhan (de Saint-Clavien), Dictionnaire des Origines du Christianisme, Paris : chez Jacques-Paul Migne, 1856, p. 215)

Nom commun 2

arénaire \a.ʁe.nɛʁ\ féminin

  1. (Botanique) Synonyme de sabline.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ARÉNAIRE (a-ré-nê-r')
  • 1 Adj. Terme de botanique. Qui croît dans les terrains sablonneux.
  • 2 S. m. Titre d'un ouvrage d'Archimède.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « arénaire »

Du latin arena (« arène, sable »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Arenarius (voy. ARÈNE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « arénaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arénaire arenɛr

Évolution historique de l’usage du mot « arénaire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « arénaire »

Langue Traduction
Anglais arenary
Espagnol arenario
Italien arenary
Allemand arenary
Chinois 阿雷纳里
Arabe اريناري
Portugais arenário
Russe arenary
Japonais アリーナリー
Basque arenary
Corse arenari
Source : Google Translate API

Synonymes de « arénaire »

Source : synonymes de arénaire sur lebonsynonyme.fr

Arénaire

Retour au sommaire ➦

Partager