La langue française

Arases

Sommaire

  • Définitions du mot arases
  • Étymologie de « arases »
  • Phonétique de « arases »
  • Évolution historique de l’usage du mot « arases »
  • Citations contenant le mot « arases »
  • Images d'illustration du mot « arases »
  • Traductions du mot « arases »
  • Synonymes de « arases »

Définitions du mot « arases »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARASE, subst. fém.

A.− BÂT. et MAÇONN. (cf. araser B 1).
1. Gén. au plur. ,,Pierres de bas appareil qui servent à araser un cours d'assises à la hauteur des planchers ou des plinthes d'un bâtiment. On dit aussi pierres d'arase.`` (Ac. 1835 et 1878, Besch. 1845, Lar. 19e, Guérin 1892).
2. ,,Pierre de faible épaisseur, destinée à combler un vide dans un mur en pierre afin de mettre de niveau la partie supérieure.`` (Lar. encyclop.).
3. ,,État de ce qui est arasé. Une pierre d'arase, et, ellipt. une arase.`` (DG); ,,niveau supérieur où l'on arrête de construire un mur : l'arase sera à telle hauteur`` (Noël 1968).
Rem. Seul sens noté ds Ac. 1932.
4. ARCHÉOL. ROMAINE. ,,Rangée horizontale de une à trois pierres superposées dans les murs romains des iieet iiiesiècles après J.-C.`` (Perraud 1963) :
... considérant toujours les parements comme une enveloppe, une croûte, qu'ils fussent élevés en pierre, en brique ou en moellon smillé, ils avaient le soin de relier de distance en distance cette croûte avec le massif intérieur en blocage, soit par des arases de brique, des lits de pierres ou de larges plaquettes. Viollet-Le-Duc, Entretiens sur l'archit.,t. 2, 1872, p. 10.
B.− MENUIS. Scie d'arase. Scie à dos, scie à tenons (cf. araser B 2).
PRONONC. − Seule transcription ds DG : à-ráz'.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1751 bât. (Encyclop.). Déverbal de araser*.
BBG. − Barb.-Cad. 1963. − Bél. 1957. − Bouillet 1859. − Canada 1930. − Chesn. 1857. − Jossier 1881. − Mots rares 1965. − Noël 1968. − Perraud 1963.

ARASER, verbe trans.

A.− Mettre à ras, aplanir :
1. La Bretagne expire, à demi noyée, dans l'Atlantique. La partie de cette surface, arasée et ravinée de longue date, qui plonge aujourd'hui sous les eaux, laisse encore deviner entre des chaussées d'îles ou d'écueils l'existence et la direction de vallées submergées. Vidal de La Blache, Tabl. de la géogr. de la France,1908, p. 333.
2. ... le fort de Vaux aurait droit au rang de croiseur. Plus moderne que Souville et Tavannes, (...) moins vaste et moins armé que Douaumont (...), il enfonce mieux dans la terre ses murs arasés. Bordeaux, Les Derniers jours du fort de Vaux,1916, p. 7.
B.− Emplois techn.
1. BÂT. et MAÇONN. [L'obj. désigne (les fondations d') un mur, un bâtiment] Mettre à un niveau commun en faisant disparaître les inégalités. Araser à tel niveau, à telle hauteur (Noël 1968), lambris arasé (E. Robinot, Vérification, métré et pratique des trav. du bât.,t. 2, 1928, p. 102).
Emploi abs. :
3. Montez encore ces murs de trois pieds, puis vous araserez, afin qu'on pose la charpente. Raym. (Besch. 1845).
2. MENUIS. et SCIERIE. ,,Couper à une certaine épaisseur, avec une scie faite pour cet usage, le bas des planches où l'on veut mettre des emboîtures, et conserver assez de bois pour faire les tenons.`` (Lar. 19eet Nouv. Lar. ill., qui reproduisent la déf. de Encyclop. t. 1 1751) :
4. On scie l'arbre trouvé au ras du sol. On l'abat. On arase à la hache les nodosités, on coupe les derniers rejets, décharnés comme des bras rongés, et on le charge sur des essieux découplés, attelés d'une paire de bœufs. Pesquidoux, Chez nous,t. 2, 1923, p. 114.
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [aʀ ɑze], j'arase [zaʀ ɑ:z]. Barbeau-Rodhe 1930 note une durée mi-longue pour la 2esyllabe de l'inf. Pt Lar. 1906 est le seul dict. à transcrire la 2esyllabe du mot avec [a] ant. 2. Hist. − Fér. Crit. t. 1 1787 (écrit arâser), Fél. 1851 et Littré notent la 2esyllabe longue. Gattel 1841 précise que la prononc. de [ʀ] est forte.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 2emoitié xiies. « mettre à ras de bord » (Aliscans, 238 ds T.-L. : De l'aige froide fu li fons arases) − xiiies., Conquête de Jérusalem, 9113, Hippeau ds Gdf.; 2. a) 1451 févr. s'araser avec « être à ras de, être à égale hauteur » (Répar. à la cath. de Noyon, Arch. Oise, chap. de Noyon, ibid. : La membrure se monstrera et aperra par dehors et se arrasera par dedens avec le mur); b) 1676 trans. archit. (Félibien, Des principes de l'Architecture, p. 477, s.v. arrazer : c'est mettre les pierres d'une muraille d'une égale hauteur; ainsi quand il y a un mur qui a six pieds de haut en un endroit et quatre pieds en un autre, on dit qu'il faut arrazer tout le mur, c'est-à-dire mettre les pierres à niveau et d'égale hauteur); c) 1751 (Encyclop. : Araser. Terme de menuiserie). Dér. du lat. rasus (part. passé de radere « enlever en grattant »), v. ras; préf. a-*, dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 4.
BBG. − Barb.-Cad. 1963. − Baulig 1956. − Jossier 1881. − Mots rares 1965. − Noël 1968.

Wiktionnaire

Nom commun

arases \a.ʁaz\ féminin pluriel

  1. (Maçonnerie) Matériaux placés dans les inégalités pour araser.
    • Pierres d’arases.

Forme de verbe

arases \a.ʁaz\

  1. Deuxième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe araser.
  2. Deuxième personne du singulier du subjonctif présent du verbe araser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARASER. v. tr.
T. de Maçonnerie. Mettre de niveau un mur, un bâtiment, en élevant les parties basses à la hauteur de celle qui est la plus élevée. En termes de Menuiserie, il signifie Réduire à l'épaisseur voulue la partie d'une pièce de bois qui doit s'emboîter.

Littré (1872-1877)

ARASES (a-râ-z') s. f. plur.
  • Pierres plus hautes ou plus basses que celles dont le mur est formé, pour mettre l'arasement de niveau.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « arases »

Araser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du verbe araser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arases »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arases araz

Évolution historique de l’usage du mot « arases »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arases »

  • Au cœur du Haut-Ségala, entre les contre­forts du Massif Central et les grands plateaux calcaires du Causse, au milieu des forêts de châtaigniers, de hêtres et de bouleaux, le lac du Tolerme est un lieu propice au ressourcement. Situé sur la commune de Sénaillac-Latronquière, il est le premier site de baignade du Lot. Fort de ses 38 hectares, à 350 m d’altitude, le site est l’endroit idéal pour passer un bon moment en famille. Plage de sable, baignade surveillée l’été, toboggan aquatique et sentier pédestre botaniques ravissent chaque été petits et grands. Cependant, en raison de la crise sanitaire, tout n’est pas encore accessible. Pour l’heure, sont seulement autorisés le chemin du tour du Lac et la pêche à pieds et en embarcations (1 seule personne par embarcation). En revanche, les embarcations de location (pédalos, canoë), les tables de pique-nique, les jeux pour enfants et la plage restent interdits jusqu’à nouvel ordre, mais les consignes risquent fort de continuer à évoluer pendant la saison estivale. Si vous vous rendez au lac du Tolerme, n’hésitez pas à prendre un peu de temps pour visiter le Ségala et découvrir son architecture pittoresque. En effet, le Ségala est composé de roches métamorphiques, en majorité des schistes qui, débités en lauzes (dalles plates), vont servir à couvrir les toits des maisons. Les lauzes sont soigneusement taillées en écaille et fixées par des chevilles de bois sur d’épaisses voliges jointives (planches minces sur les chevrons du toit). De bas en haut, les lauzes sont de grandeur décroissante. Sur les arases des murs, les égouts sont formés de grandes lauzes posées en tas de charge. À Latronquière, l’étang du roc de la France est très apprécié. Dans ce chef-lieu du canton, une halte à l’église et sur le chemin de croix de Pierre Delclaux s’impose. L’artiste y relate les différentes étapes du calvaire subi par les habitants lors de la tragique journée du 11 mai 1944. ladepeche.fr, Lac de Tolerme Plongée en pleine nature - ladepeche.fr
  • Pour cette nouvelle campagne de dons, l’objectif est de collecter 50 000€ pour couvrir une partie de 195 000€ de travaux hors taxes qui seront nécessaires à sa remise en état. Un architecte du patrimoine a estimé que la restauration de la charpente de toit et une réfection à neuf de la couverture étaient à envisager, ainsi que la restauration des arases en maçonnerie et par la suite l’entretien et l’amélioration de l’espace intérieur. , La Chapelle Notre-Dame des Buis, en Seine-Maritime, a besoin de 50 000 euros pour des travaux | 76actu
  • Pendant la première phase de travaux, le maçon en profitera pour restaurer les arases (parties hautes des murs) et une partie du décor, instable à l’intérieur et tenant grâce à la charpente sur l’extérieur, sera également soutenu « pour sauver ce qui peut encore l’être, poursuit Laure de Raeve. Ce théâtre va revenir de loin et ce bâtiment était arrivé au bout. Mais ce n’est pas impossible d’en faire quelque chose. » , Edition La Plaine | Restauration du théâtre : c’est parti !
  • L’idée est de la cristalliser dans son état actuel, en reprenant les fissures qu’il faut et en réinjectant beaucoup de chaux dans le bâtiment. Les arases de mur seront aussi recouvertes de feuilles de plomb pour empêcher les infiltrations d’eau. Ce sont des travaux très lourds, qui nécessitent beaucoup de préparation et une mise en sécurité du site avant de commencer réellement. , VIDEO Loire-Atlantique : Dartagnans pour sauver la Tour Saint-Jean au château de Bourmont ! | L'Éclaireur de Châteaubriant
  • Du château de l’Étenduère, situé aux Herbiers, entre Nantes et Niort, ne subsistent que trois murs sur une plateforme entourée de douves. Simple hébergement au XIVe siècle, hôtel noble au XVe siècle, l’édifice est fortifié au XVIIe siècle avant d’être incendié en 1794 lors des guerres de Vendée. Les ruines sont laissées à l’abandon pendant deux siècles. En 2016, l’association Passion patrimoine, avec le soutien de la commune, entreprend de défricher et nettoyer les lieux avec l’aide de bénévoles. Aujourd’hui, le projet est de reprendre les maçonneries et les arases et de traiter les fissures et enduits lors d’une première tranche puis de restaurer les douves et le pont d’entrée. L’objectif est d’ouvrir ce site au public, fermé pour des raisons de sécurité. Le projet vise également à y créer un théâtre de verdure de plein air, accueillant des rendez-vous musicaux et les grands événements de la ville. Connaissance des Arts, Mission Patrimoine en péril : les 18 sites emblématiques de l'édition 2019 | Connaissance des Arts
  • L’intervention porte sur les charpentes, les arases en maçonnerie et pierre de taille, les chéneaux, les gargouilles, la corniche à modillons, les contreforts ainsi que la couverture. , Batijournal » Cathédrale Saint-Mammès : restauration des toitures et des chapelles absidiales
  • L’entreprise de Thierry Chapoulie, basée à Saint-Geniès, a été la première à intervenir pour déposer et trier les lauzes. Suivront sur cette première tranche la société Quelin, de Chancelade, pour la reconstruction des arases des murs, la dépose et la repose des lucarnes, puis l’entreprise Lavergne, de Sarlat, pour la reprise générale de la charpente avec le remplacement des bois défectueux ou sous-dimensionnés et la mise en place d’entraits et de tirants métalliques sous de nouveaux planchers. Le lauzier fera alors son retour pour poser le lattage et placer les pierres. SudOuest.fr, Marqueyssac : le château en chantier
  • Les travaux « concernent une reprise de la charpente et des arases qui la supportent », détaille Igor Milavaud, directeur des bâtiments pour la ville de Moulins et l’agglo. En parallèle, des tirants seront disposés dans la partie supérieure du bâtiment ainsi que dans la façade, afin d’en consolider l’ensemble. « Depuis une vingtaine d’années, des premiers travaux conservatoires avaient été menés, avec l’installation d’une couverture provisoire sur la façade ouest de la chapelle », poursuit Christian Place, adjoint aux travaux. www.lamontagne.fr, Lifting en profondeur pour le toit de la chapelle de la Visitation à Moulins - Moulins (03000)
  • Dans la catégorie «fonction support», c’est l’organisation du chantier de la médiathèque de Vitrolles, un ouvrage complexe en béton brut signé de l’architecte Jean Pierre Lott, comportant des voiles de 9 m de haut et un rayon de courbure de 24 m, un porte-à-faux de 8 m qui a été récompensé. «L’objectif était de mettre au point un outil d’aide à la réalisation de cet ouvrage nécessitant des arases de voile à altimétrie variables, l’optimisation des trains de banche pour les voiles courbes et une bonne implantation des mannequins à la géométrie aléatoire au sein des voiles» explique Grégoire Cozic chargé d’affaires méthodes d’Eiffage Construction Provence. La réponse a été l’établissement de fiches détaillées phase par phase de l’opération, regroupant les informations nécessaires à l’exécution avec visualisation 3D et la préparation en amont de «packs» d’outillage (fond de moule, arrêt de coffrage vertical, arase), permettant d’éviter la recherche de matériels sur site. lemoniteur.fr, En Méditerranée, Eiffage Construction mobilise ses équipes en faveur de l’innovation

Images d'illustration du mot « arases »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « arases »

Langue Traduction
Anglais level
Espagnol nivel
Italien livello
Allemand niveau
Chinois 水平
Arabe مستوى
Portugais nível
Russe уровень
Japonais レベル
Basque maila
Corse livellu
Source : Google Translate API

Synonymes de « arases »

Source : synonymes de arases sur lebonsynonyme.fr
Partager