La langue française

Apostumer

Sommaire

  • Définitions du mot apostumer
  • Étymologie de « apostumer »
  • Phonétique de « apostumer »
  • Traductions du mot « apostumer »
  • Synonymes de « apostumer »

Définitions du mot « apostumer »

Trésor de la Langue Française informatisé

APOSTUMER, verbe intrans.

Vx. Se transformer en apostume, venir à suppuration. La tumeur, l'abcès apostume. Son abcès commence à apostumer (Ac.1835).Synon. abcéder.
Rem. Attesté (avec la mention ,,vx``) ds les dict. du xixes. sauf Ac. 1878 et Quillet 1965.
PRONONC. : [apɔstyme].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1314 trans. méd. « venir à suppuration » (H. de Mondeville, Chirurgie, 1, 211 [SATF], Delb. ds Quem. : Et pointurez apostumees qui sont douvertes soient mises tant seulement huiles mictigatives); 1372 « id. » (Corbichon, Propriét. des choses, V, 33, édit. 1552 ds R. Hist. litt. Fr., t. 2, p. 117 : Aulcunes foys elle est malade par humeur corrumpue qui est retenue dedans les peaulx de la poictrine dont elle devient apostumee et en est l'alarme empeschee); 1563 pronom. « se former en apostème » (6. janv. 1563, Négoc. de la Fr. dans le Lev., II, 717 ds Gdf. Compl. : Pour son indisposition d'un vieil coup d'arquebuze qui s'est apostumé et ouvert); xvies. id. « se couvrir d'apostumes » (Paré, VIII, 14 ds Hug. : Hors mis les paupieres superieures des yeux et le mollet des oreilles, lesquels endroits s'apostumerent, et jetterent assez grande quantité de boue); 2. 1554 méd. « (d'un abcès) crever » (Thevet, Cosmogr., IV, 3, ibid. : Pour trouver une autre beste ... qui a une apostume qui luy vient bien souvent soubz le ventre, pres du nombril, et laquelle ... elle fait apostumer à force de gratter). Dér. de apostume*; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 3.
BBG. − Canada 1930. − Mots rares 1965.

Wiktionnaire

Verbe

apostumer \a.pɔs.ty.me\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Médecine) (Vieilli) (Désuet) Se former en apostume.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

APOSTUMER (a-po-stu-mé) v. n.
  • Venir à suppuration. Votre abcès apostumera bientôt.

    Vieux. On dit aujourd'hui, la tumeur abcédera.

HISTORIQUE

XVe s. Jà est celle detestable playe [le schisme] comme apostumée et tournée en accoustumance, Christine de Pisan, Charles V, III, ch. 54.

XVIe s. Et où ces glandules s'apostemeroient, on fera apertion avec la lancette, Paré, VI, 6. Elle sont cause d'enflamber la playe et la faire apostumer, Paré, VII, 5. Ces endroits s'apostumerent, et jetterent assez grande quantité de boue, Paré, VIII, 14. Les dents peuvent apostumer et pourrir comme les autres os, Paré, XV, 26.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « apostumer »

→ voir apostume
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Apostume.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « apostumer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
apostumer apɔstyme

Traductions du mot « apostumer »

Langue Traduction
Anglais apostate
Espagnol apóstata
Italien apostata
Allemand apostat
Chinois 背道者
Arabe مرتد
Portugais apóstata
Russe отступник
Japonais 使徒
Basque apostatua
Corse apostata
Source : Google Translate API

Synonymes de « apostumer »

Source : synonymes de apostumer sur lebonsynonyme.fr
Partager