La langue française

Apoplectique

Sommaire

  • Définitions du mot apoplectique
  • Étymologie de « apoplectique »
  • Phonétique de « apoplectique »
  • Évolution historique de l’usage du mot « apoplectique »
  • Citations contenant le mot « apoplectique »
  • Traductions du mot « apoplectique »
  • Synonymes de « apoplectique »

Définitions du mot « apoplectique »

Trésor de la Langue Française informatisé

APOPLECTIQUE, adj. et subst.

A.− MÉD. Qui est relatif à l'apoplexie, qui se manifeste dans l'apoplexie. Convulsion, sommeil apoplectique :
1. Vulpian 1864, puis Landouzy 1876 et Bard 1904, ont montré la valeur sémiologique de la déviation conjuguée de la tête et des yeux au cours du coma apoplectique. M. Bariéty, Ch. Coury, Hist. de la méd.,1963, p. 630.
Qui indique une prédisposition à l'apoplexie :
2. Tu es violet, congestionné, apoplectique et l'on dirait que ton ventre va crever. Je ne t'en donne pas pour un mois si tu restes plus longtemps ici. Je t'emmène avec moi. Je te paie une cure à Vichy. B. Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 43.
SYNT. Cou, face, figure, mine, visage, rondeur, rougeur, teint apoplectique.
Emploi subst. Personne montrant des prédispositions à l'apoplexie, subissant ou ayant déjà subi une ou plusieurs attaques :
3. On le portait sur son lit et un médecin était appelé, en présence duquel Baschet cherchait à parler, en regardant fixement un petit secrétaire. Mais la parole de l'apoplectique s'embrouillait et il ne pouvait se faire entendre. E. et J. de Goncourt, Journal,1886, p. 529.
4. Toutefois, nous avons des apoplectiques et des cardiaques. Ils ne s'en doutent pas une seconde et meurent foudroyés vers la cinquantaine. Romains, Knock,1923, I, 1, p. 3.
B.− Emplois métaph. ou fig. :
5. Dans la vie, fréquemment, Simon et moi nous avons rencontré ces êtres tout brillantés, menant grand tapage, apoplectiques de confiance en soi; nous ne les aimions guère et toujours les dépassions. Barrès, Un Homme libre,1889, p. 99.
6. ... des chambres de Nîmes (...) à celles de Chambéry où rougissaient et grondaient jusqu'à la suffocation des poêles apoplectiques. A. Arnoux, Contacts allemands,1950, p. 25.
Emploi subst. :
7. Elle [Véronique] avait gardé cette ingénuité de croire fermement que les hommes qui la désiraient étaient tous des apoplectiques d'argent qu'aucune saignée ne pouvait jamais anémier. Bloy, Le Désespéré,1886, p. 69.
Rem. L'apoplexie, lorsqu'elle est due à des excès de nourriture et de boisson, donne aux personnes qui y sont sujettes, une forte corpulence et un teint très coloré. Cette apparence extérieure a permis au mot apoplectique de suggérer une idée de surabondance tant en parlant d'un animé (ex. 5) que d'un inanimé (ex. 6).
PRONONC. : [apɔplεktik].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1256 « qui est frappé d'apoplexie (d'un homme) » (Aldebrant de Sienne, 118, Landouzy-Pépin ds Quem. : Car ki le boit [le vin] à outraige il fait mal au foie [...] et fait l'omme devenir paralitike et appopletique); 1611 subst. (Cotgr.); 2. 1503 « sujet à l'apoplexie (d'un organe) » (Le Guidon en françoys, 53, c. éd. 1534 ds Rom. Forsch., t. 32, p. 11; Les veines du col sont dictes appopletiques car par la reflexion de ces veines aulcunesfois est faicte appoplexie); 1756 « id. (d'une pers.) » (Voltaire, Mœurs, 94 ds Littré : Faire boire du sang d'un enfant aux vieillards apoplectiques). Empr. au lat. apoplecticus au sens 1 et 2, Firmicus, Math., 3, 4, 24 ds TLL s.v., 251, 30 (adj. substantivé); empr. au gr. α ̓ π ο π λ η κ τ ι κ ο ́ ς au sens 1 et 2, Aristote, Rhét., 3, 10, 7 ds Bailly.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 79.
BBG. − Chevallier 1970. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Littré-Robin 1865. − Méd. 1966. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Nysten 1824.

Wiktionnaire

Adjectif

apoplectique \a.pɔ.plɛk.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui a rapport à l’apoplexie.
    • Symptôme apoplectique.
  2. Qui paraît menacé d’apoplexie ou qui en a eu des attaques.
    • Peut-être cette incroyable proposition, dit un vieux commodore apoplectique, n’a-t-elle eu d’autre but que de nous mystifier ! — (Jules Verne, Cinq semaines en ballon, J. Hetzel et Cie, Paris, 1863)
    • Le juez de letras, don Inigo tormentos Albaceyte, était un homme de quelque cinquante ans, petit et replet, à la face apoplectique. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • A petits pas gourds, chaussé de chaussons, un vieux gaga apoplectique, rhumatismal, ataxique et blanc, dont par derrière les kellner se gaussaient, le goguenardant et tournant en bourrique, vint s'attabler à un autre coin; […]. — (William Ritter, Leurs Lys et leurs Roses, Mercure de France, 1903, p. 131)

Nom commun

apoplectique \a.pɔ.plɛk.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Personnage atteint d’apoplexie.
    • C’est un apoplectique.
    • Il cultivait, non sans coquetterie, une vague ressemblance qu’il pensait avoir avec Édouard VII. La barbe en pointe, il portait beau, le teint fleuri, la nuque des apoplectiques, l’œil bridé, énorme, un peu hagard sous la paupière basse et comme repliée sur elle-même, mais le regard, quand il voulait, retrouvait sa précision et des acuités cruelles. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 67.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

APOPLECTIQUE. adj. des deux genres
. T. de Médecine. Qui a rapport à l'apoplexie. Symptôme apoplectique. État, disposition apoplectique. Complexion apoplectique. Il signifie également Qui paraît menacé d'apoplexie ou Qui en a eu des attaques. Cet homme a l'air, a le teint apoplectique. Dans cette acception, il s'emploie comme nom masculin. C'est un apoplectique.

Littré (1872-1877)

APOPLECTIQUE (a-po-plè-kti-k') adj.
  • 1Qui appartient à l'apoplexie. Symptôme apoplectique.
  • 2Disposé à l'apoplexie. Complexion apoplectique. Faire boire du sang d'un enfant aux vieillards apoplectiques, Voltaire, Mœurs, 94. Phelippeaux, tout apoplectique qu'il était revenu des eaux, ne put rien gagner sur son neveu, Saint-Simon, 201, 186.
  • 3 Substantivement. C'est un apoplectique.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

APOPLECTIQUE. Ajoutez : - HIST. XVIe s. Les apoplectiques ne meurent sinon que par faute de respirer, Paré, XXVIII, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

APOPLECTIQUE, adj. relatif à l’apoplexie : ainsi nous disons accès apoplectique, eau apoplectique, symptome apoplectique, un malade apoplectique, foiblesse & paralysie apoplectique, disposition apoplectique, amulete & épitheme apoplectique, baume apoplectique. Voyez Amulete & Baume. (N)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « apoplectique »

Du latin apoplecticus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἀποπληϰτιϰός (voy. APOPLEXIE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « apoplectique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
apoplectique apɔplɛktik

Évolution historique de l’usage du mot « apoplectique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « apoplectique »

  • S’il est juste de vouloir changer le monde, il est fou et criminel de le détruire. Les parties de mon corps que tu regardais avec admiration sont devenues des lieux de désolation comme si, de l’hémisphère Sud à l’hémisphère Nord, je vomissais le sang de mes entrailles sur les draps de notre vieux lit conjugal. Ah, je t’entends rire ! Comme si détruire, épuiser était nécessaire, et préserver, protéger ne l’était jamais. Tu peux croire que tu t’en sortiras encore une fois, mais tu agis comme un enfant déjà mort pour que tu ne saches pas ton sort. Je sais, tu me maudis souvent, mes tremblements, mes orages, mes volcans, mes tornades. Toi qui as mis à sac océans, forêts et montagnes, et populations entières, qui as extorqué l’or, l’uranium, extrait le zinc, le fer et le gaz, navigué sur les mers, dans l’espace, au fond des gouffres. Quel néant sera ta prochaine conquête ? Je vous vois tous bâtisseurs ou conquérants, colonisateurs, hordes dévastées, courir d’un point à l’autre, dominateurs, entrepreneurs, et assouvir sur moi votre passion commerciale apoplectique. J’ai sur moi les traces encore molles de votre abominable avidité. La Croix, De son extinction (discours d’adieu)
  • Selon une personne informée du contenu de l’appel, Donald Trump s’est retrouvé dans un état « apoplectique » face à son homologue britannique, «lui exprimant son point de vue en des termes furieux», indique le journal. Un deuxième témoin confirme un échange «très difficile».   , Donald Trump dans une colère noire après un appel avec Boris Johnson sur Huawei – 45eNord.ca
  • Presque apoplectique, Smith a laissé entendre que Cerrone en avait de nouveau étouffé sous pression. Il a dit que Cerrone aurait dû se retirer avant de prendre les frappes à l’épaule qui l’ont assommé tôt. Breakingnews.fr, Stephen A. Smith d’ESPN «dégoûté» de Donald Cerrone: «Vous êtes plus intelligent que ça»
  • Il y a quelques jours, un dirigeant de l’AMI nous a informés que M. Pecker était «apoplectique» au sujet de notre enquête. Pour des raisons encore à mieux comprendre, l’angle saoudien semble frapper un nerf particulièrement sensible. Breakingnews.fr, Le piratage de l'iPhone X de Jeff Bezos a donné un accès complet aux photos et aux messages
  • Guy Marius, le Sénégal n’est ni une république de la parcimonie ni un pays de banalisation du parjure. Le Sénégal est un pays de paix et de respects des fondamentaux. La Cojecar ne peut plus accepter ce comportement atypique et invétéré de Guy. Quand l’insolence et le manque d’éducation atteignent leur paroxysme, l’individu devient irrémédiablement absurde et apoplectique. C’est pourquoi Guy Marius ne cesse de se submerger dans des délires discursifs, de la démagogie hypnotique et de la paranoïa grabataire se mêlent au culte de l’affabulation et des fantasmes. Guy patauge dans un activisme inconscient qui aboutit à la déraison et élargit la démesure. Xibaaru, Guy Marius Sagna agit comme un...délinquant

Traductions du mot « apoplectique »

Langue Traduction
Anglais apoplectic
Espagnol apoplético
Italien apoplettico
Allemand apoplektisch
Chinois 中风的
Arabe سكتي
Portugais apoplético
Russe апоплексический
Japonais アポトーシス
Basque apoplectic
Corse apopleggicu
Source : Google Translate API

Synonymes de « apoplectique »

Source : synonymes de apoplectique sur lebonsynonyme.fr
Partager