La langue française

Apomixie

Sommaire

  • Définitions du mot apomixie
  • Étymologie de « apomixie »
  • Phonétique de « apomixie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « apomixie »
  • Citations contenant le mot « apomixie »
  • Traductions du mot « apomixie »
  • Antonymes de « apomixie »

Définitions du mot apomixie

Trésor de la Langue Française informatisé

apomixie , subst. fém.« Chez les êtres sexuellement différenciés, mode de reproduction anormal, sans fécondation » (Méd. Biol. t. 1, 1970); attesté ds Hist. gén. des sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 791)

Wiktionnaire

Nom commun

apomixie \a.pɔ.mik.si\ féminin

  1. (Botanique) (Reproduction) Mode de reproduction asexuée diploïde, sans fécondation, créant ainsi des graines génétiquement identiques à la plante mère.
    • En absence de sélection l’apomixie facultative tend à évoluer vers un taux de sexualité de plus en plus faible par acquisition de modificateurs. — (Jean Pernès, Étude du mode de reproduction: apomixie facultative du point de vue de la génétique des populations, 1971)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « apomixie »

(Siècle à préciser) Composé de apo- et du grec ancien μίξις, míxis (« mixture »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « apomixie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
apomixie apɔmiksi

Évolution historique de l’usage du mot « apomixie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « apomixie »

  • En botanique, ce genre de graines-clones s’obtient par apomixie, un mode de reproduction asexuée, sans fécondation, dans lequel la graine est issue d’un gamète femelle ayant conservé l’ensemble de ses chromosomes. Les plants filles sont alors génétiquement identiques à la plante mère. La ronce sauvage et le pissenlit sont capables de se reproduire ainsi. S’il était possible d’étendre l’apomixie à d’autres espèces, utilisées notamment dans l’agriculture, cela permettrait non seulement de conserver les caractères d’un plant sélectionné, mais aussi d’accélérer la sélection de nouvelles variétés, plus adaptées à des conditions de culture ou des besoins spécifiques. Pourlascience.fr, La graine qui était un clone | Pour la Science
  • L'apomixie est un mode de reproduction asexuée, sans méiose ni fécondation. Les espèces apomictiques peuvent ainsi produire des graines génétiquement identiques au plant-mère. Ce mécanisme existe chez 350 familles végétales environ mais est rare chez les plantes alimentaires. Rendre les végétaux cultivés apomictiques permettrait donc de ressemer d'une génération à l'autre les plants cultivés, sans risque de dégradation des caractéristiques génétiques initiales. Futura, Bientôt des plantes à reproduction asexuée pour l'agriculture ?
  • Leurs travaux ont porté sur 400 espèces de plantes sauvages qui peuvent produire des graines viables sans fertilisation. Appelé apomixie, ce processus semble fonctionner auprès des plantes sauvages et non auprès des espèces de cultivées à grande échelle. Social Mag, Le clonage de semences de riz pour prévenir la famine dans le monde - Social Mag
  • Personne ou presque ne saura que le pissenlit compte parmi les espèces capables de se reproduire par une forme spécifique de parthénogenèse (qu’on appelle apomixie) qui fait que les individus qui peuplent un pré sont génétiquement identiques ou presque : comme s’il s’agissait du même individu, incarné par plusieurs corps. C’est l’un des secrets de sa force. Le Monde.fr, « Les pissenlits méritent mieux que l’anonymat »
  • L’embryonie adventive (un type d’agamospermie) est un mécanisme qui contourne la reproduction sexuée, en ce sens qu’il n’y a aucune fécondation à l’origine des graines : l’embryon de la graine est produit par des cellules somatiques du nucelle ou du tégument. C’est donc un clone de la plante mère, comme une bouture. L’embryonie nucellaire, seul mécanisme d’apomixie rapporté chez les cactées, conduit typiquement à la polyembryonie, c'est-à-dire à plusieurs embryons par graine. Ces embryons ont tendance à fusionner et, chez H. tenuis, les graines qui ont été mises en germination ont produit des plantules dont un tiers avait 3 cotylédons, ce qui est typique de la polyembryonie. , La reproduction végétative au secours des populations : 3 curiosités botaniques chez les cactées [Articles du Cactus Francophone]
  • C’est le résultat probable de son isolement et de son faible effectif, le cyprès de Duprez a évolué vers un système de reproduction unique d’apomixie mâle dans lequel la graine se développe entièrement à partir du contenu génétique du pollen. Il n’y a aucun apport génétique de la part du « parent » femelle qui ne fournit que les substances nutritives. (Pichot et al. 2000). Tela Botanica, Sauver le Cyprès de Duprez (Cupressus dupreziana) ! – Tela Botanica

Traductions du mot « apomixie »

Langue Traduction
Anglais apomixis
Espagnol apomixis
Italien apomissia
Allemand apomixis
Chinois 无融合生殖
Arabe أبوميكسيس
Portugais apomixia
Russe апомиксису
Japonais アポミクシス
Basque apomixis
Corse apomixis
Source : Google Translate API

Antonymes de « apomixie »

Partager