La langue française

Aphorie

Définitions du mot « aphorie »

Trésor de la Langue Française informatisé

APHORIE, subst. fém.

MÉD., vx. Stérilité féminine.
Rem. Attesté ds Lar. 19e, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill.
P. anal., PSYCHOL., néol. [Chez l'asthénique] Impossibilité de l'entraînement :
... l'aphorie ou impossibilité de l'entraînement. L'état de faiblesse n'a pour ainsi dire pas d'élasticité. S'il faisait un petit effort, pense le normal de l'asthénique, il en sortirait. Mais précisément le véritable asthénique (qu'il faut bien distinguer du paresseux de mauvaise volonté) ne peut pas faire cet effort au-delà de ses limites de dépense. Un forçage intempestif l'épuise sans effet. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 264.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1865 méd. (Littré-Robin) − 1928, Lar. 20e; 2. 1946 psychol., supra. Empr. au gr. α ̓ φ ο ρ ι ́ α « stérilité » en parlant de la terre : Théophraste, Hist. des plantes, 9, 2, 4 ds Bailly; de l'âme et du corps : Platon, Resp., éd. Chambry, 546a.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Littré-Robin 1865. − Méd. Biol. t. 1 1970.

Phonétique du mot « aphorie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aphorie afɔri

Traductions du mot « aphorie »

Langue Traduction
Anglais aphoria
Espagnol aforia
Italien aforia
Allemand aphorie
Chinois 失语症
Arabe أفوريا
Portugais aforia
Russe афория
Japonais アフォリア
Basque aforia
Corse affuria
Source : Google Translate API

Synonymes de « aphorie »

Source : synonymes de aphorie sur lebonsynonyme.fr

Aphorie

Retour au sommaire ➦

Partager