La langue française

Aphémie

Définitions du mot « aphémie »

Trésor de la Langue Française informatisé

APHÉMIE, subst. fém.

MÉD., vx.
A.− Impossibilité d'exprimer les idées et les sentiments en se servant de la parole. Synon. aphasie.
B.− Aspect moteur de l'aphasie (anarthrie) (cf. Hist. de la sc., Les Sciences de l'homme, 1957, p. 1655 et M. Bariéty, Ch. Coury, Hist. de la méd., 1963, p. 672).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1865 méd. (Littré-Robin : Aphémie. L'aphasie); 1957 (Hist. de la sc. Les sc. de l'homme, p. 1655 : Entre 1860 et 1869 Broca observe les malades qui ont perdu le souvenir du mode d'articulation des mots et donne à cette sorte de trouble mental le nom d'aphémie). Composé du rad. du gr. φ η μ ι ́ « je dis », du préf. a-2* et du suff. -ie*.
BBG. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Goblot 1920. − Lal. 1968. − Lar. méd. 1970. − Littré-Robin 1865. − March. 1970. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Moor 1966. − Piéron 1963. − Schiller (F.). Leborgne in memoriam. Medical history. 1962, t. 7, pp. 80-81. − Springh. 1962.

Wiktionnaire

Nom commun

aphémie \a.fe.mi\ féminin

  1. (Médecine) (Vieilli) Impossibilité d’exprimer ses idées et ses sentiments par la parole.
    • L’aphémie peut dépendre de troubles passagers atteignant les voies qui font communiquer les centres auditifs avec les centres moteurs de la parole. — (Revue des sciences médicales en France et à l’étranger, Paris : chez G. Masson, 1838, vol. 31, page 276)
    • Charcot présenta un malade atteint d’aphémie incontestable et dont seule la circonvolution pariétale inférieure constituant le bord supérieur de la scissure de Sylvius était entièrement désorganisée. — (Conférences d’histoire de la médecine, Association corporative des étudiants en médecine de Lyon, 1991, page 116)
    • Y a-t-il des aphémies avec perte de ces éléments du langage intérieur que Déjerine considère comme les images motrices d’articulation des mots, distinctes des aphémies pures avec conservation de ces éléments ? — (Revue philosophique de la France et de l’étranger, Presses universitaires de France, 1921, vol. 92, page 129)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aphémie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aphémie afemi

Évolution historique de l’usage du mot « aphémie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aphémie »

  • Epileptique depuis des années, Louis Victor Leborgne fut admis à l’hôpital Bicêtre à cause de son incapacité à parler. La syllabe « tan », qui lui valut son surnom Tan-Tan, était l’unique qu’il était encore apte à prononcer alors que toutes ses autres capacités physiques et mentales semblaient intactes. Dans les dix années qui suivirent, son état s’aggrava. Il fut admis en chirurgie, où il rencontra le médecin français Paul Broca, qui, passionné par l’étude du langage, se pencha sur son cas. L’aphémie ou aphasie de Broca fut le nom donné à la perte de la parole articulée dont souffrait Tan-Tan. Peu de temps après, Tan-Tan décéda et Paul Broca procéda à la biopsie de son cerveau révélant une lésion importante dans la région frontale gauche. Après l’autopsie de cerveaux de patients souffrant eux aussi d’aphémie, Broca constata des lésions similaires à celles observées chez le patient Tan-Tan confirmant que la faculté de parole serait localisée dans une zone précise de notre cerveau. Nous sommes alors en 1861 et Paul Broca pensait avoir trouvé le centre unique du langage appelé encore aujourd’hui l’aire de Broca. Quelques années plus tard, d’autres zones également impliquées dans le langage furent découvertes, comme l’aire de Wernicke, associée à la compréhension des mots, alors que l’aire de Broca serait plus associée à la production et l’articulation des mots. Sans s’en rendre compte, ces neuroscientifiques ont amorcé la découverte de l’organisation et de la cartographie du cerveau. cerveauetpsycho.fr, Penfield, le cartographe du cerveau | Cerveau & Psycho

Traductions du mot « aphémie »

Langue Traduction
Anglais aphemia
Espagnol afhemia
Italien aphemia
Allemand aphämie
Chinois 贫血
Arabe أفيميا
Portugais afemia
Russe амнестическая афазия
Japonais 失神
Basque aphemia
Corse apemia
Source : Google Translate API

Synonymes de « aphémie »

Source : synonymes de aphémie sur lebonsynonyme.fr

Aphémie

Retour au sommaire ➦

Partager