La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « antivenimeux »

Antivenimeux

[ɑ̃tivenɛ̃ø]
Ecouter

Définitions de « antivenimeux »

Antivenimeux - Adjectif

  • Qui concerne ou qui est relatif à l'antivenin, utilisé pour neutraliser les effets des morsures ou piqûres venimeuses.

    Sur la standardisation du sérum antivenimeux polyvalent préparé par l'Institut Haffkine contre les venins des quatre serpents les plus communs dans l'Inde (cobra, bongare bleu, vipère de Russell et échide carénée).
    — Institut Pasteur de Tunis, Archives de l'Institut Pasteur de Tunis : Volume 43

Étymologie de « antivenimeux »

Dérivé du mot français venin, avec le préfixe anti-.

Usage du mot « antivenimeux »

Évolution historique de l’usage du mot « antivenimeux » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « antivenimeux » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « antivenimeux »

Citations contenant le mot « antivenimeux »

  • Depuis juin 2016, les derniers sérums antivenimeux Fav-Afrique produits par Sanofi Pasteur ont expiré : le laboratoire français en a arrêté la production en 2010 à cause d'une baisse de la demande et de coûts élevés. Le prix était prohibitif pour les populations concernées (environ 100 euros la dose) et le sérum, bien que jugé efficace, était peu adapté à la situation, car il devait être conservé au frais, dans un pays où le taux d'accès à l'électricité est inférieur à 10 %.
    Le Point — Morsure de serpent : cette plaie que l'Afrique subsaharienne veut ignorer - Le Point
  • Depuis juin 2016, les derniers sérums antivenimeux Fav-Afrique produits par Sanofi Pasteur ont expiré: le laboratoire français en a arrêté la production en 2010 à cause d'une baisse de la demande et de coûts élevés.
    VOA — Iles Bijagos en Guinée-Bissau: beaucoup de serpents et trop peu de traitements
  • Dans ce sens, les hôpitaux dans les zones les plus affectées ont été équipés par les dispositifs et médicaments nécessaires, outre la distribution de quantités importantes d'une composition médicamenteuse contre les piqûres de scorpions et de sérums antivenimeux.
    Morsures de serpents et piqures de scorpions au Maroc : Mortalité en baisse selon le ministère de la Santé
  • Sur la façon de traiter une morsure de serpent venimeux, « contrairement à ce qui se passe pour de nombreux autres états pathologiques graves, il existe un traitement très efficace », assure l’OMS arguant qu’« on peut éviter la plupart des décès et des conséquences sérieuses en généralisant la disponibilité des sérums antivenimeux. Des sérums de qualité sont le seul traitement efficace pour éviter ou supprimer la plupart des effets toxiques des morsures de serpents ».
    Africa Check — Traiter « en deux minutes » une morsure de serpent avec du cérumen n’a aucun fondement scientifique - Africa Check
  • Heureusement, en mars 2017, l’OMS a hissé les morsures de serpent au rang de maladie tropicale négligée prioritaire. Cette année, elle a donc décidé de lancer une feuille de route ambitieuse visant à réduire les décès et les infirmités liés aux morsures de serpents. Celle-ci a été conçue pour répondre au manque d’accès aux traitements antivenimeux efficaces et de qualité, l’un des principaux obstacles à la prise en charge par MSF dans des pays tels que le Soudan du Sud, la République centrafricaine ou l’Éthiopie.
    Médecins sans frontières — Les morsures de serpent, une maladie tropicale négligée | Médecins sans frontières

Traductions du mot « antivenimeux »

Langue Traduction
Anglais antivenom
Espagnol antiveneno
Italien antivenom
Allemand gegengift
Chinois 抗蛇毒
Arabe مضاد السم
Portugais antiveneno
Russe дие
Japonais antitivenom
Basque antivenom
Corse antivenom
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.