La langue française

Antisioniste

Sommaire

  • Définitions du mot antisioniste
  • Étymologie de « antisioniste »
  • Phonétique de « antisioniste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « antisioniste »
  • Citations contenant le mot « antisioniste »
  • Traductions du mot « antisioniste »
  • Synonymes de « antisioniste »

Définitions du mot « antisioniste »

Trésor de la Langue Française informatisé

Antisioniste, adj. et subst.Comité soviétique antisioniste (Agence télégraphique juive, 10 oct. 1986, p. 2, col. 2-3).

Wiktionnaire

Adjectif

antisioniste \ɑ̃.ti.sjɔ.nist\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est opposé au sionisme.
    • Mais personne n'a apparemment prêté attention au fait qu’elle portait également un keffieh autour du cou et qu’elle avait expliqué que son adhésion au NPA avait pour origine la campagne "antisioniste" de boycott à l’égard d’Israël. — (Eric Marty, Le boycott d'Israël est-il de gauche ?, Le Monde (www.lemonde.fr), rédigé le 21.04.2010, révisé le 02.11.2010)
    • Hautement recommandé pour les délires antisionistes, révisionnistes, judéophobiques, ou autre simple envie de frapper son voisin parce qu'il est juif. Très efficace, Antisémitox n'a aucun effet secondaire. Il traite également l'antisionisme. — (Eliette Abécassis, Alyah, Albin Michel, 2015, chap.26)

Nom commun

antisioniste \ɑ̃.ti.sjɔ.nist\ masculin et féminin identiques

  1. Adversaire du sionisme.
    • Issu d'une famille de juifs chassés d’Espagne en 1492, Abraham Serfaty, restait un antisioniste convaincu. — (Décès de l'opposant au roi Hassan II, Abraham Serfaty, nouvelObs.fr, 19 nov 2010)
    • Bernard-Henri Levy ou Alain Finkielkraut sont connus pour être des défenseurs de la cause israélienne, on ne peut les suspecter d’être des antisionistes radicaux. — (Les explications de David Chemla, nouvelObs.fr, 3 mai 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « antisioniste »

(Siècle à préciser) Dérivé de sioniste avec le préfixe anti-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « antisioniste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antisioniste ɑ̃tisjɔ̃ist

Évolution historique de l’usage du mot « antisioniste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antisioniste »

  • Fin mai, le tribunal étudiait les comptes de campagne du Parti antisioniste. Son président, Yahia Gouasmi, et son trésorier, étaient poursuivis pour ne pas avoir communiqué ces informations. Le délibéré a été rendu ce lundi : les deux membres sont relaxés. La Voix du Nord, Grande-Synthe : relaxe pour le président du Parti antisioniste et son trésorier
  • Pour les nombreux juifs se considérant antisionistes, cet amalgame est profondément injurieux Le Monde.fr, Appel de 127 intellectuels juifs aux députés français : « Ne soutenez pas la proposition de résolution assimilant l’antisionisme à l’antisémitisme »
  • La montagne Kalifat a finalement accouché de la souris Maillard. La résolution de ce dernier, réduite au minimum, a été adoptée par 154 députés (sur 577). Pour juger de ce dernier épisode de la croisade antisioniste du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), il faut revenir au premier : la petite phrase du président de la République à la fin de son discours de commémoration de la rafle du Vél d’Hiv, le 16 juillet 2017, face à Benyamin Netanyahou invité pour la première fois à la cérémonie. Marianne, Pourquoi assimiler l'antisionisme à l'antisémitisme est inepte et dangereux | Marianne
  • Aux débuts de la conception du sionisme moderne, de nombreux juifs s’y sont toutefois opposés. Certains désapprouvaient cette idée pour des motifs religieux, d’autres pour des raisons pratiques. Alors que les sionistes voyaient la création d’un Etat comme la solution au problème de la persécution de la minorité juive, d’autres considéraient la migration en Amérique, le socialisme transnational, le communisme révolutionnaire, l’orthodoxie religieuse, ou même la fusion de la judaïté avec les nationalismes français ou allemand (parmi d’autres) comme une meilleure solution à cette situation. Cette tradition antisioniste, principalement juive, a largement perdu de sa pertinence. La question a été tranchée et l’Etat d’Israël existe depuis maintenant soixante et onze ans. Le Monde.fr, « Une forme d’antisionisme relève moins d’une idéologie que d’une vision du monde plaçant Israël au cœur du mal »
  • En Amérique du sud, la propagande antisémite et antisioniste relative au virus est relayée sur les chaînes de télévision hispanophones, fait remarquer le rapport. The Times of Israël, La COVID-19 attise une vague mondiale d'antisémitisme, disent les chercheurs | The Times of Israël

Traductions du mot « antisioniste »

Langue Traduction
Anglais anti-zionist
Espagnol antisionista
Italien antisionista
Source : Google Translate API

Synonymes de « antisioniste »

Source : synonymes de antisioniste sur lebonsynonyme.fr
Partager