La langue française

Antisémitique

Sommaire

  • Définitions du mot antisémitique
  • Étymologie de « antisémitique »
  • Phonétique de « antisémitique »
  • Évolution historique de l’usage du mot « antisémitique »
  • Images d'illustration du mot « antisémitique »
  • Traductions du mot « antisémitique »
  • Synonymes de « antisémitique »

Définitions du mot « antisémitique »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTISÉMITIQUE, adj.

Vieilli. [En parlant d'actions menées par des hommes; plus rarement d'hommes qui les mènent] Hostile à ce qui est sémitique, relatif à l'antisémitisme. Synon. cour. antisémite :
1. Drumont, qui dîne, nous apprend qu'il fait des conférences anti-sémitiques place Maubert et ailleurs. Ce sont des ecclésiastiques qui l'ont déterminé à parler en public, en lui disant que le don de la langue lui viendrait avec le Saint-Esprit, et il constate que ce don qu'il croyait ne pas avoir, il le possède et qu'il harangue avec une facilité qui l'étonne. E. et J. de Goncourt, Journal,1887, pp. 656-657.
2. Nous l'empêchâmes seulement [M. Seignobos] d'avoir la gueule, (comme nous disons), cassée par ce que l'on nommait dans les journaux les matraques antisémites, (et il faudrait dire antisémitiques), et qui étaient simplement de vigoureux gourdins. Mettons d'un mot que nous réussîmes à lui voiler la face. Ou à lui sauver la face. Péguy, L'Argent,1913, p. 1226.
SYNT. Cauchemars antisémitiques (E. et J. de Goncourt, Journal, 1895, p. 819), conférences anti-sémitiques (E. et J. de Goncourt, Journal, 1887, p. 656), les bandes antisémitiques et antidreyfusistes (Péguy, L'Argent, 1913, p. 1223), campagne antisémitique (Clemenceau, L'Iniquité, 1899, p. 5).
Rem. L'Antisémitique. Nom d'un journal qui a paru pendant dix semaines en 1883 (d'apr. P. Boussel, L'Affaire Dreyfus et la presse, Paris, A. Colin, 1960); puis supra ex. 1; dér. antisémite, suff. -ique*.
PRONONC. : [ɑ ̃tisemitik].
STAT. − Fréq. abs. littér. : 17.
BBG. − Rey-Cottez 1970, t. 38, p. 357.

Wiktionnaire

Adjectif

antisémitique \ɑ̃.ti.se.mi.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est hostile aux sémites, aux juifs. Relatif à lʼantisémitisme.
    • Les femmes de plusieurs de mes collègues, lorsque madame Schmoll leur fait visite, étalent sous ses yeux, avec affectation, des feuilles antisémitiques. Et croiriez-vous que le ministre de l’Instruction publique m’a refusé la croix de commandeur que je lui demandais ? Voilà l’ingratitude ! voilà l’aberration ! L’antisémitisme, c’est la mort, entendez-vous, de la civilisation européenne. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, pages 48-49)
    • Cet apport donne à la ligue antisémitique une coloration particulière puisquʼon décèle les influences de Toussenel de Blanqui et de Gustave Tridon, qui publie en 1884 « Du mollochisme juif ». — (Ariane Chebel dʼAppollonia, L’extrême-droite en France: De Maurras à Le Pen: Volume 1, 1998)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « antisémitique »

(Siècle à préciser) Composé de anti- et sémitique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « antisémitique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antisémitique ɑ̃tisemitik

Évolution historique de l’usage du mot « antisémitique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « antisémitique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « antisémitique »

Langue Traduction
Anglais anti-semitic
Espagnol antisemita
Source : Google Translate API

Synonymes de « antisémitique »

Source : synonymes de antisémitique sur lebonsynonyme.fr
Partager