La langue française

Antisémite

Sommaire

  • Définitions du mot antisémite
  • Étymologie de « antisémite »
  • Phonétique de « antisémite »
  • Évolution historique de l’usage du mot « antisémite »
  • Citations contenant le mot « antisémite »
  • Images d'illustration du mot « antisémite »
  • Traductions du mot « antisémite »
  • Synonymes de « antisémite »

Définitions du mot « antisémite »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTISÉMITE, adj. et subst.

A.− Emploi adj. [En parlant d'actions menées par des hommes, ou des hommes qui les mènent] Qui fait preuve d'antisémitisme, qui est hostile à la race juive :
1. Après la répétition générale d'un ange, avant la première, ajournée. − C'est ma meilleure pièce, dit Capus. Brasseur y a mis du sien. Il ne faut pas être antisémite, mais antijuif. Renard, Journal,1909, p. 1258.
2. Les monarchistes ne se soucièrent plus pendant l'affaire Dreyfus que quelqu'un eût été républicain, voire radical, voire anticlérical, s'il était antisémite et nationaliste. Si jamais il devait survenir une guerre, le patriotisme prendrait une autre forme, et d'un écrivain chauvin, on ne s'occuperait même pas s'il avait été ou non dreyfusard. Proust, La Prisonnière,1922, p. 236.
SYNT. Rédacteur antisémite (E. et J. de Goncourt, Journal, 1896, p. 975), société antisémite (A. France, L'Orme du mail, 1897, p. 721), campagne antisémite (Clemenceau, L'Iniquité, 1899, p. 267), parti antisémite (Clemenceau, L'Iniquité, 1899, p. 375), rage antisémite (Clemenceau, L'Iniquité, 1899, p. 391), juif antisémite (Clemenceau, Vers la réparation, 1899, p. 370), folie antisémite (O. Mirbeau, Le Journal d'une femme de chambre, 1900, p. 171), démagogie antisémite et nationaliste (J. Jaurès, Études socialistes, 1901, p. 259), journal antisémite (M. Barrès, Mes cahiers, t. 2, 1898-1902, p. 209), presse antisémite (R. Martin du Gard, Jean Barois, 1913, p. 356), libelles antisémites (J. de Lacretelle, Silbermann, 1922, p. 84), propagande antisémite (J. de Lacretelle, Silbermann, 1922, p. 87).
B.− Emploi subst. Personne faisant preuve d'antisémitisme :
3. Drumont vient aujourd'hui, amené par la gentille lettre de Léon, lui annonçant son mariage avec la fille Hugo, à la fois touché de la lettre, en même temps que très gêné par ses attaques contre les Lockroy. Il m'annonce qu'il travaille à un livre devant avoir pour titre Le Testament d'un antisémite et me conte d'une façon assez drolatique l'hospitalité donnée à l'Ermitage par Nadar à Félix Pyat, du temps qu'il se cachait. E. et J. de Goncourt, Journal,1890, p. 1208.
4. Il [Christophe] ne contentait personne, n'étant d'aucun parti, ou mieux, étant contre tous. Il n'aimait pas les Juifs; mais il aimait encore moins les antisémites. Cette lâcheté des masses soulevées contre une minorité puissante, non parce qu'elle est mauvaise, mais parce qu'elle est puissante, cet appel aux bas instincts de jalousie et de haine, lui répugnait. Les Juifs le regardaient comme un antisémite, les antisémites comme un Juif. R. Rolland, Jean-Christophe,La Foire sur la place, 1908, p. 773.
5. J'en reviens au livre de Sartre. Si justes que me paraissent certaines de ses plus importantes assertions (par exemple que « c'est l'antisémite qui crée le Juif ») paradoxales en apparence seulement. Il n'en reste pas moins que l'antisémitisme n'est pas (ou pas uniquement) une invention créée de toutes pièces par la haine et le besoin de motiver et d'alimenter celle-ci. Psychologiquement et historiquement, il a sa raison d'être, que Sartre, me semble-t-il, n'éclaire pas suffisamment. Gide, Journal,1948, p. 320.
SYNT. Ardent antisémite (J. Renard, Journal, 1908, p. 1203), antisémite de race (J. Renard, Journal, 1918, p. 1203), antisémite déclaré (A. Gide, Geneviève, 1936, p. 1362), antisémite opiniâtre (A. Béguin, L'Âme romantique et le rêve, 1939, p. 239).
Rem. 1reattest. 1890 (cf. ex. 3); dér. de sémite*, préf. anti-*.
PRONONC. : [ɑ ̃tisemit]. Enq. : /atisemit/.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 143.
BBG. − Rey-Cottez 1970, t. 38, p. 357.

Wiktionnaire

Adjectif

antisémite \ɑ̃.ti.se.mit\ masculin et féminin identiques

  1. Qui fait preuve d’antisémitisme, qui est hostile aux Juifs.
    • Pour agir sur l'opinion publique et sur le roi, ces mêmes marchands firent répandre un factum antisémite. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Propagande antisémite.
    • Écrasée par un conducteur néonazi, une manifestante a pourtant payé de sa vie son opposition à la parade de Charlottesville, qui rassemblait, le week-end dernier, suprémacistes blancs, sudistes nostalgiques de l’esclavage et du général Lee, militants de l’« alt-right » (extrême droite) et autres humanistes du Ku Klux Klan, tous unis, bras tendu, batte de base-ball en main, slogans antisémites et anti-« nègres » aux lèvres, pour hurler leur « fierté d’être blancs ». — (Frédéric Pagès, Tirs à blancs, Le Canard Enchaîné, 16 août 2017, page 1)

Nom commun

antisémite \ɑ̃.ti.se.mit\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui fait preuve d’antisémitisme, ou qui professe l’antisémitisme.
    • Au cours du procès Zola, les antisémites recrutèrent des troupes de manifestants soldés, qui étaient chargés d'exprimer les indignations patriotiques ; le gouvernement de Méline protégeait ces manœuvres […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, p.275)
    • Un jour que nous étions assis sur le sable, Saint-Loup et moi, nous entendîmes d’une tente de toile contre laquelle nous étions, sortir des imprécations contre le fourmillement d’Israélites qui infestait Balbec. « On ne peut faire deux pas sans en rencontrer, disait la voix. Je ne suis pas par principe irréductiblement hostile à la nationalité juive, mais ici il y a pléthore. On n’entend que : « Dis donc, Apraham, chai fu Chakop. » On se croirait rue d’Aboukir. » L’homme qui tonnait ainsi contre Israël sortit enfin de la tente, nous levâmes les yeux sur cet antisémite. C’était mon camarade Bloch. — (Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs ,1919)
    • De 1940 à 1944, Céline entretient des relations plus ou moins régulières avec les antisémites et les « collabos » de tout poil comme Henri Coston, Louis Darquier de Pellepoix, Marcel Déat, Jean Luchaire, George Montandon, Lucien Rebatet. — (David Alliot, Le Festin des loups : Collabos, profiteurs et opportunistes sous l'Occupation, La Librairie Vuibert, 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANTISÉMITE. adj. des deux genres
. Qui a rapport à l'antisémitisme. Propagande antisémite. Il s'emploie aussi comme nom. Un antisémite, une antisémite, Celui, celle qui professe l'antisémitisme.

Étymologie de « antisémite »

(Date à préciser) Dérivé de sémite avec le préfixe anti-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « antisémite »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antisémite ɑ̃tisemit

Évolution historique de l’usage du mot « antisémite »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antisémite »

  • Des jeunes gens antisémites, ça existe donc, cela ? Il y a donc des cerveaux neufs, des âmes neuves, que cet imbécile poison a déjà déséquilibrés ? Quelle tristesse, quelle inquiétude, pour le vingtième siècle qui va s'ouvrir ! De Emile Zola / Lettre à la jeunesse
  • La paix, la paix à tout prix, nous clament tant de braves gens qui, en se conjoignant, aux lâches, aux amis des brutes et aux antisémites ordinaires peuvent s'ils n'y prennent garde, assurer le triomphe des forces du mal et de la régression. De Alexandre Adler / Rendez-vous avec l’Islam
  • Vous nous interrogez à propos d’insultes antisémites proférées lors de la manifestation contre les violences policières qui s’est tenue ce samedi, sur la place de la République, à Paris.  Libération.fr, Que sait-on des insultes antisémites entendues lors du rassemblement pour Adama Traoré ? - Libération
  • Comme dans les autres pays occidentaux, le débat a vite bifurqué sur la question des statues et des lieux de mémoire. Et dans un pays dépourvu d’histoire coloniale, c’est naturellement le passé nazi et antisémite qui a ressurgi. Le Monde.fr, En Autriche, le mouvement Black Lives Matter pousse à un réexamen du passé antisémite
  • Lors du dernier rassemblement contre les violences policières, lorsque l'extrême droite a déployé une banderole au sommet d'un immeuble, on a pu entendre une personne proférer une insulte antisémite totalement inacceptable. Mais les réactionnaires et la préfecture de Paris cherchent à utiliser ce cas isolé pour faire passer tous les manifestants antiracistes pour des antisémites. Révolution Permanente, Insulte antisémite. Les réactionnaires cherchent à salir tous les manifestants antiracistes
  • Comme nous l'indiquions ce mardi, des tags antisémites ont été réalisés sur des affiches du candidat à la métropole de Lyon, David Kimelfeld (lire ici). Rapidement, la grande majorité de la classe politique lyonnaise a condamné ces dégradations antisémites sur les réseaux sociaux. Lyon Capitale, Tags antisémites contre Kimelfeld : condamnation déplacée de Collomb
  • Dans son tweet, la préfecture de police indique que le slogan avait été « scandé par les manifestants ». C’est pour cette tournure de phrase, ce « les », qu’Assa Traoré et son avocat ont saisi la justice, à leur tour. Pour eux, il s’agit d’une généralisation d’une insulte antisémite à l’ensemble des manifestants. Or, ce propos illégal n’est tenu que par un homme, sur la vidéo. , Slogan antisémite : Assa Traoré dépose deux plaintes contre le préfet de police Didier Lallement | Actu Paris
  • Cette déclaration antisémite ainsi que la promotion controversée de son dernier film lui avaient alors valu un passage à vide jusqu'au début des années 2010. Hollywood semblait avoir la mémoire bien plus courte qu'en cette période post-#MeToo, puisque Mel Gibson avait plutôt réussi son comeback. À l'occasion de son retour devant la caméra avec Hors de contrôle, l'actrice Winona Ryder avait alors raconté une anecdote personnelle dans laquelle l'acteur faisait encore preuve de son intolérance crasse. Une anecdote qui, dix ans plus tard, a de nouveau défrayé la chronique. EcranLarge.com, Mel Gibson se défend (encore) d'être antisémite et accuse Winona Ryder de mentir (encore) - Actualité Film - EcranLarge.com
  • La manifestation contre les violences policières, interdite pour des raisons sanitaires, a été très tendue dans l'après-midi à Paris. Des militants d'extrême droite ont déployés une banderole sur le toit de l'un des immeubles de la place de la République. Des insultes antisémites ont été entendues dans la foule. La vidéo a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux. Le nombre et l'identité des auteurs sont pour le moment inconnus. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 13/06/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 13 mai 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français. LCI, Manifestation à Paris : des insultes antisémites proférées place de la République | LCI

Images d'illustration du mot « antisémite »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « antisémite »

Langue Traduction
Anglais anti-semitic
Espagnol antisemita
Italien antisemita
Allemand antisemitisch
Portugais anti-semita
Source : Google Translate API

Synonymes de « antisémite »

Source : synonymes de antisémite sur lebonsynonyme.fr
Partager