La langue française

Antipoétique

Sommaire

  • Définitions du mot antipoétique
  • Étymologie de « antipoétique »
  • Phonétique de « antipoétique »
  • Évolution historique de l’usage du mot « antipoétique »
  • Citations contenant le mot « antipoétique »
  • Traductions du mot « antipoétique »
  • Synonymes de « antipoétique »

Définitions du mot « antipoétique »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTI(-)POÉTIQUE,(ANTI POÉTIQUE, ANTI-POÉTIQUE) adj.

[En parlant de la réception ou de la création du message littér.] Contraire ou opposé à la poésie, à toute poésie :
1. ... c'est malgré moi, vous le comprenez bien, que j'entre dans ces explications arithmétiques, avec une artiste comme vous, qui craint d'entrer dans le cabinet d'un banquier pour y percevoir, les philosophes disent aussi cela, je crois, pour y percevoir des impressions ou des sensations désagréables et antipoétiques. A. Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo,t. 2, 1846, p. 498.
2. Il serait facile de dresser une table des « critères » de l'esprit antipoétique. Elle serait la liste des manières de traiter un poème, de le juger et d'en parler, qui constituent des manœuvres directement opposées aux efforts du poète. Transportées dans l'enseignement où elles sont de règle, ces opérations vaines et barbares tendent à ruiner dès l'enfance le sens poétique... Valéry, Variété 3,1936, p. 50.
3. Toutes les préoccupations plus haut énumérées puent l'homme invraisemblablement, l'homme provisoire et matériel, je dirai même l'homme-charogne. Ces préoccupations en ce qui me concerne me dégoûtent, me dégoûtent au plus haut degré comme à peu près tout le théâtre contemporain aussi humain qu'il est anti-poétique, et qui, trois ou quatre pièces exceptées, me paraît puer la décadence et la sanie. Le théâtre contemporain est en décadence (...). Parce qu'il a rompu avec l'esprit d'anarchie profonde qui est à la base de toute poésie. Artaud, Le Théâtre et son double,1939, p. 51.
4. Tout cri de détresse trouve écho dans les âmes pieuses; tout besoin reconnu d'une assistance surnaturelle. Tout appel analogue au : « Seigneur! Sauve-nous; nous périssons. » Ce qui nous sépare de ces âmes, c'est cette prétention, qu'ils jugent impie, de nous passer d'un secours divin. Denoël y prévoit un tarissement du lyrisme. Lui paraît antipoétique cette sorte de suffisance de l'âme. Et sans doute, parmi les « ténèbres de la Foi », le lyrisme étend-il aisément ses ailes... Gide, Journal,1944, p. 263.
PRONONC. : [ɑ ̃tipɔetik].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1766 « qui est opposé à la poésie » (Roques, Nouv. Rec. II, 201 ds Gohin, p. 287); 1771 (Voltaire, Corr., 15, 408 ds Quem. : Je ne suis pas des barbares antipoétiques). Dér. de poétique*; préf. anti-*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 13.

Wiktionnaire

Adjectif

antipoétique \ɑ̃.ti.pɔ.ɛ.tik\

  1. Contraire à la poésie.
    • Une religion qui a donné l’idée des amours d’Adam et ève n’est pas une religion antipoétique. (Chateaubriand, Le génie du christianisme, ou Les beautés de la religion chrétienne, II, V 12)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ANTIPOÉTIQUE (an-ti-po-è-tik') adj.
  • Contraire à la poésie. Une religion qui a donné l'idée des amours d'Adam et ève n'est pas une religion antipoétique, Chateaubriand, Génie, II, V 12.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « antipoétique »

 Composé de anti, contre et poétique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Anti, contre, et poétique.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « antipoétique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antipoétique ɑ̃tipɔetik

Évolution historique de l’usage du mot « antipoétique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antipoétique »

  • Rien de plus antipoétique que le lien logique entre deux objets de quelque espèce qu’ils soient. Il faut briser les amarres des liens visibles et invisibles. Il faut laisser les objets et les concepts aller librement où ils veulent, qu’ils luttent, qu’ils volent pour que le monde soit plus amusant et que puisse exister la véritable poésie. Vous, les poètes, avez une peur terrible de perdre la tête et un amour incompréhensible de la qualité logique. C’est absurde de te conformer à l’idée selon laquelle la chaussure n’a d’autre utilité que d’être chaussure et la cuillère cuillère.    , Des textes inédits du poète Federico García Lorca traduits à la rentrée
  • Thomas Clerc, docteur ès lettres et maître de conférences en littérature contemporaine à l'université Paris X - Nanterre, rédacteur d'un article dans le numéro des Cahiers de l’Herne consacré à Michel Houellebecq : “Restée vivante, la poésie antipoétique de Michel Houellebecq”, nous parle des rapports qu'entretient Michel Houellebecq avec le monde et la poésie. France Culture, Le poète qui marche dans la ville - Ép. 4/4 - Michel Houellebecq

Traductions du mot « antipoétique »

Langue Traduction
Anglais antipoetic
Espagnol antipoético
Italien antipoetico
Allemand antipoetikum
Chinois 对立的
Arabe مضاد
Portugais antipoético
Russe antipoetic
Japonais 反詩的
Basque antipoetic
Corse antipoeticu
Source : Google Translate API

Synonymes de « antipoétique »

Source : synonymes de antipoétique sur lebonsynonyme.fr
Partager