La langue française

Antiphonaire, antiphonier

Définitions du mot « antiphonaire, antiphonier »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTIPHONAIRE, ANTIPHONIER, subst. masc.

LITURG. Recueil où sont inscrits des antiennes et autres parties de l'office, avec leur(s) notation(s) en plain-chant (cf. M. Brenet, Dict. pratique et hist. de la mus., 1926, p. 67) :
... les textes bénédictins s'appuient sur la copie, conservée au monastère de Saint-Gall, de l'antiphonaire de saint Grégoire qui représente le monument le plus ancien, le plus sûr que l'Église détienne du vrai plain-chant. Ce manuscrit dont des fac-similés, dont des photographies existent est le code des mélodies grégoriennes et il devrait être, s'il m'est permis de parler de la sorte, la bible neumatique des maîtrises. Huysmans, En route,t. 2, 1895, p. 310.
PRONONC. : [ɑ ̃tifɔnε:ʀ]. Quillet 1965 et Rob. emploient comme vedette les formes antiphonaire et antiphonier.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1119 antefinier « recueil de chants liturgiques » (Ph. de Thaon, Comput, 39 ds Gdf. Compl. : Iço fut li saltiers E li antefiniers); xves. antiphonier (Gloss. Lille, éd. A. Scheler, 47b ds T.-L.); 2. 1302 antiphonar (Delb., Rec. d'apr. DG); 1704 (Trév. : Antiphonier ou antiphonaire). Empr. au lat. médiév. liturg. antiphonarium « recueil des chants de l'année » (ixes. Agobard, Lib. de Divina Psalmodia ds Du Cange); lui-même dér. du lat. antiphona; voir antienne; la forme antefinier représente une altération par étymol. pop.; les formes en -ier représentent une évolution pop. du suff. -arius.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 20.
BBG. − Archéol. chrét. 1924. − Bach.-Dez. 1882. − Bouillet 1859. − DLF M. Â. − Duf. t. 1 1965. − Foi. t. 1 1968. − Marcel 1938. − Mots rares 1965.

Wiktionnaire

Nom commun

antiphonaire \ɑ̃.ti.fɔ.nɛʁ\ masculin

  1. Livre d’église où les antiennes et autres parties de l’office sont notées avec des notes de plain-chant.
    • […] un vieux pupitre de chapelle, en fer forgé, un de ces antiques lutrins sur lesquels le diacre plaçait jadis l’antiphonaire. — (Joris-Karl Huysmans, À rebours, 1884)
    • Les bons moines pleureront leurs palimpsestes, incunables et antiphonaires disparus, mais ils loueront le Seigneur d’avoir détourné une main impie de leurs ciboires et de leurs ostensoirs. — (Jean Ray, Malpertuis, 1943)

Nom commun

antiphonier \ɑ̃.ti.fɔ.nje\ masculin

  1. (Religion) (Vieilli) Livre d'antiennes notées.
  2. (Religion) (Vieilli) Livre de plain-chant.

Nom commun

antiphonier \ɑ̃.ti.fɔ.nje\ masculin

  1. (Religion) (Vieilli) Livre d'antiennes notées.
  2. (Religion) (Vieilli) Livre de plain-chant.

Nom commun

antiphonier \ɑ̃.ti.fɔ.nje\ masculin

  1. (Religion) (Vieilli) Livre d'antiennes notées.
  2. (Religion) (Vieilli) Livre de plain-chant.

Nom commun

antiphonier \ɑ̃.ti.fɔ.nje\ masculin

  1. (Religion) (Vieilli) Livre d'antiennes notées.
  2. (Religion) (Vieilli) Livre de plain-chant.

Nom commun

antiphonier \ɑ̃.ti.fɔ.nje\ masculin

  1. (Religion) (Vieilli) Livre d'antiennes notées.
  2. (Religion) (Vieilli) Livre de plain-chant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANTIPHONAIRE. n. m.
Livre d'Église où les antiennes et autres parties de l'office sont notées avec des notes de plain-chant.

Littré (1872-1877)

ANTIPHONAIRE (an-ti-fo-nê-r' ou an-ti-fo-nié) s. m.
  • Livre d'église où se trouvent notés les antiennes et tous les chants de l'office.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « antiphonaire »

Du grec ancien antiphonè (« qui répond à ») → voir antienne ; via le latin antiphonarium, antiphonarius, antiphonarius liber.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. antifonari ; bas-latin, antiphonarium (voy. ANTIENNE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « antiphonaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antiphonaire ɑ̃tifɔnɛr

Évolution historique de l’usage du mot « antiphonaire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antiphonaire »

  • Mais les antiphonaires n’iront pas pour autant dans un musée, d'abord parce que les soeurs ont elles-mêmes plaisir à les regarder et, de temps en temps, de pouvoir chanter les pièces. rts.ch, Les antiphonaires, des chants liturgiques vieux de huit siècles - rts.ch - Musiques
  • La médiathèque de Foix a prêté une pièce rare à l'exposition Toulouse Renaissance, qui commence ce samedi au musée des Augustins et à la bibliothèque d'études et du patrimoine (BEP). Dès aujourd'hui, c'est à la BEP qu'est exposé un livre ancien monumental datant du XVIe siècle, appartenant au fonds ancien de la médiathèque de Foix. «Nous avons prêté un antiphonaire de 1533 à la bibliothèque de Toulouse, pour Toulouse Renaissance, raconte Maryline Lambert, directrice de la médiathèque. Le sous-titre de l'exposition, c'est «Quand la peinture était dans les livres». L'antiphonaire qui sera exposé est un manuscrit enluminé et illustré. Il est unique», explique-t-elle. ladepeche.fr, Foix. Un précieux manuscrit prêté à Toulouse Renaissance - ladepeche.fr
  • Anne Potié : Si l’on remonte à son ancienne histoire, Saint-Riquier est un lieu symbolique pour les musiciens et les mélomanes puisque c’est dans cette abbaye que, au tournant des VIII et IXe siècles, la musique fut notée pour la première fois en Europe : l’antiphonaire de Saint-Riquier est la première notation musicale connue, en quelque sorte l’ancêtre de nos partitions. Les interprètes qui passent ou reviennent au festival sont toujours émus de séjourner ici… De même qu’ils restent éblouis par la luminosité extraordinaire de l’église abbatiale et sa très belle acoustique. La Croix, L’abbaye de Saint-Riquier, oasis de musique
  • Près de 200 visiteurs. Beau succès pour la première édition du Salon des savoir-faire qui s’est tenue samedi et dimanche, à Saint-Lormel. Parmi les treize artistes présents, le stand de Paulette Antin-Hamon a captivé. Née à Saint-Lormel, l’ancienne institutrice de Pluduno a laissé sa passion pour les vieux livres prendre le dessus une fois la retraite arrivée. Devant elle, il y avait un antiphonaire - livre liturgique - de 1774, restauré après un an de travail. « C’est un livre qui était utilisé pour la messe quotidienne. Je l’ai acheté en très mauvais état », explique Paulette, également passionnée de généalogie. Le Telegramme, Le Télégramme - Saint-Lormel - Paulette Antin-Hamon redonne vie aux très vieux livres

Traductions du mot « antiphonaire »

Langue Traduction
Anglais antiphonal
Espagnol antifonario
Italien antifonario
Portugais antifonário
Source : Google Translate API

Synonymes de « antiphonaire »

Source : synonymes de antiphonaire sur lebonsynonyme.fr

Antiphonaire

Retour au sommaire ➦

Partager