La langue française

Anticommunisme

Définitions du mot « anticommunisme »

Wiktionnaire

Nom commun

anticommunisme \ɑ̃.ti.kɔ.my.nism\ masculin

  1. Doctrine politique ou idéologie qui s'oppose au communisme.
    • A tout seigneur tout honneur, commençons par citer Sartre. Lui du moins n'est pas soupçonnable d’anticommunisme primaire. — (Étienne Barilier, Albert Camus: philosophie et littérature, page 104, L’Âge d'Homme, 1977)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « anticommunisme »

Mot dérivé de communisme avec le préfixe anti-
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anticommunisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anticommunisme ɑ̃tikɔmynism

Évolution historique de l’usage du mot « anticommunisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anticommunisme »

  • La France ne connaît pas de situation aussi extrême. Certes, l’anticommunisme est très répandu dans le pays et touche toutes les tendances politiques (du socialisme à l’extrême droite en passant par le radicalisme). Particulièrement inquiet, le patronat met à la disposition des candidats de droite des fonds très importants pour faire « face au péril rouge », cette peur de voir des communistes « assoiffés de sang » prendre le pouvoir et créer une dictature où les opposants politiques seraient torturés et exécutés ou envoyés dans des camps de travaux forcés. Une peur motivée par les échos terrifiants (et les rumeurs) provenant de l’URSS qui serait impitoyable envers ses adversaires. The Conversation, Le « péril rouge », un discours politique de droite à la finalité bien particulière
  • Les élections municipales sont parfois un terrible révélateur des fractures qui brisent la gauche sur la base d’un anticommunisme que l’on croyait assagi, sinon disparu, à tort. Et ceci à partir des comportements du PS et de l’extrême-gauche de Mélenchon. Puisqu’il est question d’élections locales, je voudrais indiquer la situation scandaleuse qui s’est produite à La Roche-sur-Yon, ville que je connais bien puisque j’y vis et y milite à ma manière depuis longtemps. On va y retrouver les deux protagonistes en question, avant d’élargir le débat. Club de Mediapart, Quand l'anticommunisme refait surface, ici ou là | Le Club de Mediapart
  • D’ordinaire, le cliché veut que le sport permette une continuation de la guerre par d’autres moyens. Pas cette fois. Un quart de siècle après la guerre civile, où les forces soviétiques se rangèrent du côté des républicains espagnols, le refus franquiste de jouer au football puise sa source dans un anticommunisme intarissable. Le Monde.fr, URSS – Espagne 1960 : un match fantôme en pleine guerre froide
  • De 1917 à 1960, le Québec fut le théâtre d’une véritable chasse aux communistes, alors que « les fascistes canadiens n’ont été emprisonnés que pendant la durée de la Seconde Guerre mondiale », remarque avec justesse l’historien Hugues Théorêt dans cette éclairante et accessible synthèse de l’histoire de l’anticommunisme au Québec. Le Devoir, «La peur rouge»: le Québec au temps de l’anticommunisme | Le Devoir

Traductions du mot « anticommunisme »

Langue Traduction
Anglais anti-communism
Espagnol anticomunismo
Italien anticomunismo
Allemand antikommunismus
Portugais anticomunismo
Source : Google Translate API

Synonymes de « anticommunisme »

Source : synonymes de anticommunisme sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « anticommunisme »

Anticommunisme

Retour au sommaire ➦

Partager