La langue française

Anthroposophie

Définitions du mot « anthroposophie »

Trésor de la Langue Française informatisé

anthroposophie (anthropo- et gr. σ ο φ ι ́ α « science »), subst. fém.« science ou connaissance de la nature de l'homme » (Ac. Compl. 1842); « doctrine, sagesse spiritualiste de R. Steiner » (attesté ds la plupart des dict. gén. du xixes. ainsi que ds Lar. encyclop.; cf. Béguin, L'Âme romantique et le rêve, 1939, p. 91);

Wiktionnaire

Nom commun

anthroposophie \ɑ̃.tʁɔ.pɔ.zɔ.fi\ féminin

  1. (Vieilli) Connaissance de la nature de l'homme.
    • Je ne m’autorise pas à juger l’anthroposophie, car aujourd’hui encore je ne vois pas bien ce qu’elle veut et ce qu’elle signifie ; je crois même que pour l’essentiel la séduction qu’elle exerce n’est pas liée à une idée, mais à la personnalité fascinante de Rudolf Steiner. — (Stefan Zweig, trad. Dominique Tassel, Le Monde d’hier, Gallimard, 2013, page 167)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « anthroposophie »

Du grec ancien ἄνθρωπος, anthrôpos (« être humain ») et σοφία, sophía (« sagesse »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anthroposophie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anthroposophie ɑ̃trɔpɔsɔfi

Évolution historique de l’usage du mot « anthroposophie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anthroposophie »

  • L’anthroposophie est une doctrine, ou spiritualité, fondée par le philosophe Rudolf Steiner (1861-1925) avec pour but de « restaurer le lien entre l’Homme et les mondes spirituels ». Elle trouve ses racines dans la théosophie. L’anthroposophie est devenue un mouvement international et ses préceptes se déclinent dans bien des domaines (éducation, art, santé, agriculture, religion…) avec de nombreux relais économiques et politiques. Afis Science - Association française pour l’information scientifique, Vidéo : Qu’est-ce que l’anthroposophie ? - Afis Science - Association française pour l’information scientifique
  • L’anthroposophie se présente comme un mélange de croyances issues du bouddhisme et de l’hindouisme, avec notamment la notion de karma et de réincarnation, ainsi que du christianisme avec l’idée que Jésus-Christ est le sauveur du monde. On y trouve également une forte croyance dans l’influence des astres. La personnalité des individus serait alors liée au rapport entre quatre forces cosmiques (physique, éthérique, astrale et spirituelle) au cours de la réincarnation. Pour l’anthroposophie,  « le monde matériel n’est qu’une manifestation visible du spirituel qui lui est antérieur » [2] (voir encadré). Afis Science - Association française pour l’information scientifique, Anthroposophie, biodynamie, médecine, éducation : une ambition ésotérique globale ? - Afis Science - Association française pour l’information scientifique
  • Quatre ans après cette épidémie de rougeole, les journalistes de Complément d’enquête sont allés filmer en caméra cachée, dans une école Steiner. L'entretien avec la médecin scolaire est inquiétant. Non seulement elle ne recommande pas la vaccination, mais en plus elle affirme au contraire que la rougeole est un bienfait pour l’évolution de l’enfant. Une vision conforme à la pensée de l’anthroposophie qui considère que la maladie est une nécessité dans le processus d’évolution et de réincarnation cher à Rudolf Steiner. Le propos n’a alors plus rien à voir avec la médecine quand la médecine scolaire affirme que la rougeole est : “une chance de se réorganiser dans ce combat chaleur, température, feu et eau.” Et d’ajouter : “Et moi j’ai entendu des enfants qui ne bégayaient plus après (la rougeole, ndlr), des enfants qui tout à coup nous disaient que maintenant ils pouvaient dormir tout seul.” Sciences et Avenir, Reportage sur la médecine anthroposophique sur France 2 - Sciences et Avenir
  • Depuis des années, le terme d’anthroposophie fait régulièrement surface dans l’actualité, avec à chaque fois son lot de polémique. La dernière en date vient d’un article de juillet 2018 publié par le Monde diplomatique. Le journaliste Jean-Baptiste Malet y révélait un «mouvement international» qualifié de «discret et influent», d'«ésotérique» animé par une «doctrine» − si le journaliste se garde bien d’écrire le mot de secte, il en dessine tous les contours. Surtout, il établissait un lien entre l’anthroposophie et le Domaine du possible, une école ouverte par la ministre de la Culture d’alors, Françoise Nyssen, et son mari. L’enquête du Monde diplo avait déclenché une vague de réaction et la ministre avait finalement décidé «de faire une coupure claire avec l’école»,  expliquait-elle dans la Provence. Libération.fr, L'anthroposophie est-elle une secte ? - Libération
  • De son vivant, Steiner a doté son mouvement spirituel d’une vision du monde, d’une esthétique, de lieux de socialisation, d’un culte, d’une médecine, d’une agriculture, d’une diététique, d’écoles. Un siècle plus tard, l’anthroposophie est un empire. Avec respectivement 14 milliards et 4 milliards d’euros d’actifs sous gestion, les banques Triodos et GLS, deux établissements fondés et dirigés par des anthroposophes, s’imposent comme des références de la « finance durable » (2). Elles soutiennent des entreprises d’inspiration anthroposophique. Pas moins de 1 850 jardins d’enfants et 1 100 établissements scolaires Steiner-Waldorf (du nom de l’usine de cigarettes dont le propriétaire demanda à Steiner, en 1919, la création d’une école pour ses ouvriers), répartis dans 65 pays, appliquent les principes pédagogiques du touche-à-tout autrichien. Numéro un des cosmétiques biologiques en France et en Allemagne, les laboratoires Weleda ont réalisé 401 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017, en vendant dans le monde entier lotions capillaires au romarin, pâtes dentifrices au ratanhia, huiles essentielles anticellulite au bouleau, ainsi que pour 109 millions d’euros de « médicaments anthroposophiques ». Deux actionnaires de référence, la Société anthroposophique universelle et la clinique anthroposophique d’Arlesheim, voisine du Goetheanum, détiennent 33,5 % du capital de l’entreprise et 76,5 % des droits de vote de Weleda (3). Le Monde diplomatique, L’anthroposophie, discrète multinationale de l’ésotérisme, par Jean-Baptiste Malet (Le Monde diplomatique, juillet 2018)
  • Pour apporter un peu de lumière dans ce ténébreux ­tunnel, faisons connaissance avec l’anthroposophie. C’est une doctrine ésotérique et spirituelle élaborée par l’Autrichien Rudolf ­Steiner au début du XXe siècle. Elle prétend être une « sagesse de l’homme » – signification étymologique de la dénomination – proche de la nature. Mais l’anthroposophie n’est pas qu’une théorie, elle a aussi des applications très concrètes, par exemple dans l’éducation (avec les fameuses écoles Steiner, régulièrement pointées du doigt pour leurs dérives sectaires) ou l’agriculture (la biodynamie, fondée sur de mystérieuses influences planétaires). Charlie Hebdo, De l'ésotérisme enseigné à la fac de Strasbourg - Charlie Hebdo

Traductions du mot « anthroposophie »

Langue Traduction
Anglais anthroposophy
Espagnol antroposofía
Italien antroposofia
Allemand anthroposophie
Portugais antroposofia
Source : Google Translate API

Anthroposophie

Retour au sommaire ➦

Partager