La langue française

Anglophile

Sommaire

  • Définitions du mot anglophile
  • Étymologie de « anglophile »
  • Phonétique de « anglophile »
  • Évolution historique de l’usage du mot « anglophile »
  • Citations contenant le mot « anglophile »
  • Traductions du mot « anglophile »

Définitions du mot « anglophile »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANGLOPHILE, adj. et subst.

I.− Adj. Qui est favorable aux Anglais. Anton. anglophobe :
1. Si le sentiment national s'est montré à peu près aussi froid pour l'aventure anglophile que pour l'aventure germanophile, des hommes d'élite se seront passionnés successivement pour ces projets antagonistes. Maurras, Kiel et Tanger,1914, p. 216.
II.− Emploi subst. Un(e) anglophile. Celui ou celle qui éprouve de la sympathie pour les Anglais :
2. − (...) Tu dois aimer cette abomination, toi, Jacques, avec tes manies de décadent et d'anglophile. Miomandre, Écrit sur de l'eau,1908, p. 82.
Rem. Dans ce dernier ex., anglophile est voisin de anglomane qui met l'accent sur la manie d'imitation.
PRONONC. : [ɑ ̃glɔfil].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1829 (Boiste [et non ds l'éd. 1823, additif] : Anglophile, ami des Anglais). Composé des éléments anglo-* et -phile*, cf. angl. anglophile « id. » attesté dep. 1867 (Contemp. Rev., IV, 88 ds NED Suppl. : The Revue des deux Mondes, a thorough « Anglo-phile » periodical).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 4.

Wiktionnaire

Adjectif

anglophile \ɑ̃.ɡlɔ.fil\ masculin et féminin identiques

  1. Qui concerne l’anglophilie.
    • Sentiments anglophiles.
    • La période de l’entre-deux-guerres est marquée par ce contraste entre un courant anglophile largement répandu mais peu expressif et un courant anglophobe minoritaire, présent dans les milieux extrémistes, mais très actif. — (Agnès Tachin, Amie et rivale: la Grande-Bretagne dans l’imaginaire français à l’époque gaulienne, 2009)

Nom commun

anglophile \ɑ̃.ɡlɔ.fil\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui a de la sympathie pour le peuple anglais et tout ce qui s’y rattache.
    • Un anglophile.
    • Une anglophile.
    • L’auteur, relativement sibyllin, de ce qui précède, est de toute évidence un anglophile. — (La Grande revue, volume 112, 1923)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANGLOPHILE. adj. des deux genres
. Qui concerne l'anglophilie. Sentiments anglophiles. Il est aussi employé comme nom. Un anglophile. Une anglophile.

Étymologie de « anglophile »

 Composé de anglo- et de -phile.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anglophile »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anglophile ɑ̃glɔfil

Évolution historique de l’usage du mot « anglophile »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anglophile »

  • Theodore Roosevelt, qui aurait pu être de la mouvance eugéniste raciste, s'en démarqua souvent tout au long de sa vie (1858-1919), mais mourut avant la victoire des relativistes. Le président qui allait conforter ce changement était nul autre que le neveu de Theodore: Franklin Delano Roosevelt. Theodore l'hygiéniste modéré pour ainsi dire, cherchait l'élévation des races et des classes et non pas leur destruction. D'ailleurs fut-il le premier président à recevoir une personnalité noire, son célèbre ami Booker T. Washington l'éducateur militant américain de l' "élévation" sociale des noirs, à un dîner formel à la Maison-Blanche en 1901, geste si controversé qu'aucun noir ne sera plus invité formellement avant 1942 -- par Franklin! Et Theodore ne chercha pas à brimer les Noirs dans les forces armées. Woodrow Wilson, président de 1913 à 1921, soutint par contre la ségrégation raciale et expulsa méthodiquement tous les noirs de la fonction publique fédérale. Et pourtant Wilson tira les États-Unis dans la Première Guerre mondiale, cause pour laquelle militait frénétiquement Theodore l'anglophile depuis 1914. Atlantico.fr, Theodore Roosevelt n'est pas à déboulonner | Atlantico.fr
  • Les élites francophones sont partagées : l'intelligentsia Français de la métropole est anglophile au possible, se soumettant de la plus vilaine des manières en dépréciant la langue de la culture, notre langue natale. Faisant parti aujourd’hui des plus fervents atlantistes, ils laissent nos alliés historiques partageant la même langue comme le Liban sur le bas-côté uniquement pour faute d'intérêt économique et favorisent les monarchies du Golfe comme le Qatar, bien moins démocratiques. AgoraVox, De l'anglophilie rampante dans la societé Française - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « anglophile »

Langue Traduction
Anglais anglophile
Espagnol anglófilo
Italien anglofilo
Portugais anglófilo
Source : Google Translate API
Partager