La langue française

Anglomanie

Sommaire

  • Définitions du mot anglomanie
  • Étymologie de « anglomanie »
  • Phonétique de « anglomanie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « anglomanie »
  • Citations contenant le mot « anglomanie »
  • Traductions du mot « anglomanie »

Définitions du mot anglomanie

Trésor de la Langue Française informatisé

ANGLOMANIE, subst. fém.

Mode qui consiste à admirer et à imiter d'une façon exagérée et systématique tout ce qui appartient à l'Angleterre ou qui la rappelle :
1. Quelques élégans poussant l'anglomanie à l'excès ont fait faire des habits à collets extrêmement plats et sans aucunes garnitures ... L'Observateur des modes,5 mai 1820, p. 72.
2. L'Angleterre, par son tempérament antipathique et contraire au nôtre, nous a toujours subjugués. Le dernier siècle y a été chercher l'anglomanie et ses modes, les courses de chevaux, les habits de cocher, le genre rosbif ... E. et J. de Goncourt, Journal,1867, p. 324.
PRONONC. : [ɑ ̃glɔmani]. Demi-longueur ds Passy 1914 pour [ɑ ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1754, 24 avril (Correspondance littér., Grimm, 1757 d'apr. R. Mounot ds Fr. mod., t. 19, p. 209 : la fureur de l'anglomanie litteraire nous tient depuis si longtemps); 1787 (Fér. Crit. t. 1, s.v. anglomane, anglomaniaque, anglomanie : Le besoin d'exprimer de nouvelles manies a fait inventer ces mots. Ils ne sont bons que dans le style polémique ou critique). Composé de l'élément préf. anglo-* et de l'élément suff. -manie* d'où, en anglais, le gallicisme anglomania « id. » attesté dep. 1764, Horace Walpole, forme anglo-manie dans une lettre du 20 déc. (1764) d'apr. Mack. t. 2 1939, dep. 1787 forme anglomania (T. Jefferson, Writ., 1859, II, 161 ds NED).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 15.
BBG. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 79. − Ritter (E.). Les Quatre dict. fr. Rem. lexicogr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 347.

Wiktionnaire

Nom commun

anglomanie \ɑ̃.ɡlɔ.ma.ni\ féminin

  1. Mode qui consiste à admirer ou imiter avec excès tout ce qui appartient à l’Angleterre.
    • Cette vieille langue allemande, sœur jumelle des idiomes de l’Asie, cette langue orgueilleuse et rebelle reçut l’empreinte de la langue de Voltaire. Hélas ! elle a bien pris sa revanche ! N'avous-nous pas vu dans ces vingt dernières années l’anglomanie, la teutonontanie et l’hispanomanie encouragées et dirigées par ceux mêmes qui se prétendent les chefs de notre littérature? — (De la connaissance des langues étrangères, dans La Revue Indépendante, page 121, 1845)
    • […], tout a été mal compris et mal entendu soit que l’on méconnût les lois physiologiques qui régissent l’organisme, […], soit enfin que l’on fût entiché d’une anglomanie inconcevable qui voulait tout ramener à l’unité de mesure anglaise. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANGLOMANIE. n. f.
Mode qui consiste à admirer ou imiter avec excès tout ce qui appartient à l'Angleterre.

Littré (1872-1877)

ANGLOMANIE (an-glo-ma-nie) s. f.
  • Passion, avec imitation, pour ce qui est anglais. Redoutons l'anglomanie ; Elle a déjà gâté tout, Béranger, Bon Franç.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « anglomanie »

Anglo (voy. ANGLAIS) et manie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot composé de anglo- et de -manie
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anglomanie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anglomanie ɑ̃glɔmani

Évolution historique de l’usage du mot « anglomanie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anglomanie »

  • «Lorsqu’il intervient dans ses discours, il donne davantage de pouvoir à l’anglosphère. Ça a des effets sur la francophonie et sur la diversité culturelle, c’est un président qui souffre d’une profonde anglomanie. Nous souhaitons qu’Emmanuel Macron cesse cela», revendique le président du mouvement québécois Impératif français. l-express.ca, 100 personnalités appellent le président français à résister à l'anglomanie - l-express.ca
  • On l’a compris, nous vivons un moment d’embarras devant ce choix. Mais les choses sont ainsi faites, c’est choose qui a été retenu. À cet égard, Choose France constitue un de ces morceaux choisis d’anglomanie, qui caractérise nos élites. Un choix déchirant par le conformisme dont il fait preuve. Le Figaro.fr, Choose [chou-z’] Verbe irrégulier
  • Cette propension à l'anglomanie ne fut pas toujours de mise. En 1971, Georges Pompidou déclarait : "Si nous reculons sur notre langue, nous serons emportés purement et simplement. C'est à travers notre langue que nous existons dans le monde autrement que comme un pays parmi les autres." Emmanuel Macron, son lointain successeur, parle spontanément anglais à l'étranger - y compris... en Allemagne - véhiculant lui-même l'idée que le français n'est plus une langue internationale.  LExpress.fr, Guerre des langues :le français trahi par les siens - L'Express
  • Les images ci-contre en font foi : l’anglomanie fait rage dans nos enseignes. Une anglomanie parfois codée, qui fait appel à de vraies connaissances linguistiques pour en apprécier le sel, mais surtout un sabir qui n’a d’anglais que l’apparence. Attention : on ne parle pas ici des marques anglo-saxonnes, mais bien des enseignes avec un nom choisi. SudOuest.fr, Bordeaux : l’anglomanie galopante des noms de magasins
  • Mais l’hégémonie contemporaine des grands récits anglo-saxons d’imagination a cassé quelque chose : l’anglomanie, depuis qu’elle est devenue une maladie populaire, avec les romans de Roald Dahl et le triomphe d’Harry Potter, met les écrivains français mal à l’aise : la saine émulation, le côté fair play de la chose — sur des thèmes identiques Le conte des deux cités est mieux tenu que Quatre vingt-treize mais La recherche du temps perdu, comme récit de formation d’un écrivain, dépasse David Copperfield en ampleur — tout cela a pris la forme d’une compétition, compétition que les écrivains français n’ont plus jamais remportée.  France Culture, Le genre fantaisie dans la littérature française

Traductions du mot « anglomanie »

Langue Traduction
Anglais anglomania
Espagnol anglomanía
Source : Google Translate API
Partager