La langue française

Anécique

Définitions du mot « anécique »

Wiktionnaire

Nom commun

anécique \a.ne.sik\ masculin

  1. (Zoologie) Catégorie générale de vers se nourrissant à la surface du sol mais vivant en profondeur, comme le lombric.
    • Au regard de cette nouvelle classification, le héros du précédent Éloge est donc un anécique. — (Christophe Gatineau, Sylvie Corré, Éloge de l’abeille: Quand les insectes ont le bourdon, 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anécique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anécique anesik

Citations contenant le mot « anécique »

  • Les vers endogés et anéciques creusent des galeries dans le sol. Pour cela, ils avalent de la terre et la rejettent sous forme de déjections que l’on appelle turricules. Cela crée des espaces vides et des agrégats plus ou moins compacts dans le sol et à sa surface. De ce fait, grâce aux vers de terre (et à d’autres organismes du sol), il n’est pas une couche compacte et homogène. Les espaces vides entre les agrégats facilitent la croissance des racines et l’infiltration de l’eau. The Conversation, Comment les vers de terre font-ils pousser les plantes?
  • Avec le précédent, le ver anécique appartient à la catégorie des vers laboureurs mais fait partie, lui, de la mégafaune. Ils sont plus gros et remontent à la surface pour se nourrir via des galeries verticales. Binette & Jardin, Vers de terre ou lombric : au service de la fertilité des sols
  • « Il existe plusieurs protocoles pour observer les vers de terre, a expliqué Lucille Guillomo, conseillère biodiversité à la Chambre d’agriculture d’Eure-et-Loir. Le test bêche consiste à prélever un bloc de terre et à le dépiauter pour découvrir les vers de terre. On les distingue selon trois grandes catégories : les épigés, les endogés et les anéciques, selon des critères de taille ou encore de couleur. » www.lechorepublicain.fr, Les vers de terre sont de véritables alliés des agriculteurs d'Eure-et-Loir - Chartres (28000)
  • Bonjour, Je suis heureuse que cet article puisse faire avancer le débat. Plusieurs choses sont à prendre en compte: 1) L'OPVT est un observatoire de sciences participatives. Les personnes qui mettent en ligne leurs résultats peuvent ne pas faire les prélèvements tous de la même manière ni dans le même contexte (type de sol, climat, température, heure de prélèvement influencent la quantité de vers de terre) ce qui peut entraîner des résultats biaisés. 2) Les "TCS" recouvrent des pratiques très variables, allant d'un quasi semis direct à un travail certes sans labour mais qui en travaillant sur 10 cm avec de nombreux passages entraîne une importante destruction des vers de terre et de leur milieu de vie. On réalise donc parfois qu'en TCS le nombre de vers de terre est la même qu'en labour. 3) Il faut distinguer nombre de lombrics et biomasse. Les chiffres indiqués sur le site de l'OPVT sont ceux du NOMBRE de lombrics. Il peut y avoir énormément de lombrics juvéniles... qui représentent peu de biomasse, et inversement. 4) Enfin, distinguer aussi quantité et biodiversité. Les épigés et les anéciques sont directement influencés par un travail du sol même superficiel et un manque de matière organique en surface. Leur nombre sera plus faible en systèmes avec travail du sol qu'en semis direct. Les endogés ne seront pas dérangés, et peut être que leur biomasse sera plus importante. Wikiagri.fr, Prélèvements de lombrics, la bonne méthode au bon moment
  • Enfin les anéciques, les plus grands, montent et descendent dans le sol, créant une aération verticale qui facilite le drainage ». C’est également cette dernière espèce qui est responsable des turricules visibles en surface, ces petits amas de déjections riches en azote, potasse, calcium et magnésium. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Couper un ver de terre n'en fera pas deux | Journal Paysan Breton
  • Il n’est pas sûr pour autant que les vers de terre déversés aux pieds des vignes du Domaine Falguière fassent des miracles. Marcel Bouché est en tout cas sceptique : « Il existe de très nombreuses espèces de vers de terre et ce sont surtout ceux de la catégorie des "anéciques", qui creusent des galeries verticales et en profondeur, qui peuvent être intéressants pour la viticulture. Rien ne dit que les vers de terre découverts au Domaine Figuière soient de cette famille et rien ne dit même qu’ils puissent vivre bien longtemps sur un sol de vigne. » , Agriculture: Le ver de terre en passe d’être réhabilité dans les champs et les vignes?
  • Or, j’ai appris récemment de la bouche d’une spécialiste en géodrilologie, branche de la zoologie dont l’objet est l’étude des vers de terre, que ces derniers n’aimaient pas trop le compost mûr. Ceux que l’on trouve dans le compost en cours de fabrication – les épigés – disparaissent dès que la matière organique est transformée. Les anéciques, eux, se baladent du sous-sol vers la surface, où ils viennent chercher leur nourriture. Ils préfèrent « brouter » des racines d’herbe ou carrément de l’herbe. Pour leur donner envie de remonter à la surface, j’ai recouvert la butte de toutes les plantes spontanées ôtée en grelinant la terre. Reporterre, le quotidien de l'écologie, Il y a une science du ver de terre, la géodrilologie, eh oui !
  • Ces travailleurs inlassables se classent en trois groupes, se répartissant les tâches à différents niveaux du sol. D’abord, les épigés se nourrissent directement en surface et œuvrent à la fragmentation des végétaux en décomposition. Ensuite, les endogés évoluent dans les premiers mètres du sol qu’ils remuent en creusant de petites galeries horizontales. Enfin, les anéciques, véritables mineurs de fond, creusent de manière incessante des galeries verticales de la surface jusqu’à trois mètres de profondeur, tout en ingérant particules minérales et terre et en déféquant ce mélange « prémixé » appelé lombrimix. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Le ver de terre, activateur souterrain de la prairie | Journal Paysan Breton
  • Un impact significatif de la présence des arbres sur la distribution des vers de terre a été mis en évidence. Davantage de vers de terre de type anécique et endogé ont été retrouvés sur la ligne d’arbres. mon-ViTi, Des résultats encourageants pour l'agroforesterie dans les vignes | mon-ViTi

Traductions du mot « anécique »

Langue Traduction
Anglais anecic
Espagnol anecico
Italien anecic
Allemand anekisch
Chinois 古怪的
Arabe غير معروف
Portugais anécico
Russe anecic
Japonais 風変わりな
Basque anecic
Corse anecicu
Source : Google Translate API

Anécique

Retour au sommaire ➦

Partager